Destination Maranello
3 3

43 posts in this topic

Salut à tous,

Je m'appelle Stéphane. Je suis ingénieur calcul aéro et je travaille chez Ferrari au sein du département moteur pour les GT. L'aventure avec Ferrari a commencé par un message des ressources humaines en Décembre 2015 alors que je travaillais à Stuttgart. 

Ce message me proposait un entretien avec mon actuel chef et le désormais responsable des ressources humaines du "Centro Sviluppo Prodotto".

En réalité cette histoire avec Ferrari remonte à plus loin. L'année de mes 18 ans, je suis montée dans la Dino d'un ami de la famille. On peux aussi penser que cette passion pour le cheval cabré est encore plus ancienne puisque j'avais déjà un énorme poster de la F40 dans ma chambre quand j'étais gamin. Mais la vrai passion s'est révélée lorsque que j'ai entendu et ressenti les vibrations de cette magnifique mécanique: la Dino, un souvenir inoubliable. A ce moment là, le rêve semblait inaccessible et je me suis rabattu sur les motos.

Puis la vie s'est écoulée: les études, le doctorat en mécanique des fluides, le boulot dans l'aérospatiale, puis les éoliennes. L'année de mes 30 ans tout s'écroule: Faillite de la start-up d'éolinnes et licenciement économique, divorce, panne de la moto lors du départ en vacances,  maladie pulmonaire,  panne de la voiture (Renault de m...) en allant à un important entretien d'embauche. Un jour, on m'a dit : "Dans la vie, il faut apprendre à rebondir". L'année d'après,  je commençais chez Garrett (Honeywell Turbo Technology à l'époque) pour lier mes compétences en calcul aéro et ma passion pour les moteurs. J'y ai rencontré des personnes extraordinaires, passionnées et très compétentes. Un de ces collègues et ami fan d'Aston Martin m'a dit un jour: "Avec les passions qu'on a, il n'y a que 2 possibilités : choisir un job et une carrière qui rapporte suffisament d'argent pour pouvoir s'offrir nos belles mécaniques ou travailler directement chez ceux qui les conçoivent."  Vu que nous étions tous les 2 plus orientés techniques, c'est le 2ème choix qui avait primé. Continuant sur cet objectif, je me suis retrouvé à Stuttgart 4 ans après l'aventure chez Garrett. 

Le jour où j'ai eu ce 1er entretien par internet dans la cuisine de la colocation à Stuttgart, il régnait un mélange de stress, d'engouement et d'épices liés à  la bonne cuisine de mon colocataire.

Peu de temps après,  je recevais une invitation à  me présenter à Maranello pour des entretiens plus avancés. Le niveau de stress et d'engouement était monté d'un cran. Destinations l'Italie ! 

 

Arrivé à  Maranello le jour J, je rentre par l'entrée historique et patiente en lisant un magazine officiel Ferrari à disposition sur les tables de l'accueil. Ce magazine racontait les actualités de l'entreprise (Formula Benessere mise en place par Montezemolo) et décrivait les personnes qui avaient fait l'acquisition des derniers modèles de la marque. Un point commun à toutes ces personnes et toutes ces Ferrari: "La classe et le style dynamique". 

Puis, je suis accueilli par la personne des ressources humaines qui me guide pour une journée complète d'entretien même lors du repas à la "mensa". Ce fut un véritable marathon d'entretiens.

Entre deux entretiens, passant d'un immeuble à un autre, me laissant guider par mon hôte, j'avais les yeux grand ouvert en voyant passer des 488 GTB, La Ferrari, etc... l'impression d'être un enfant à Disneyland. Les entretiens techniques et humains s'enchaînaient pour décrire mes compétences, mon expérience et mes motivations.

Les motivations étaient évidemment la passion mais aussi et surtout le défi de la mission proposée. 

Mon dernier entretien m'avait appris qu'une autre personne française, avec un profil similaire et parcours similaire (passé par l'Allemagne) passait les mêmes entretiens. Le doute s'installait.

Il régnait en moi le même sentiment que l'on peut avoir lorsqu'on déclare sa flamme pour la 1ère fois à  la plus belle des femmes et que l'on ne sait pas si c'est réciproque. 

Après cette journée incroyablement intense en émotions,  je retrouvais mes parents et ma femme au Red café et je m'effondrais de fatigue.  Le lendemain, Venise nous attendait. Tant qu'à faire le voyage jusqu'en Italie, autant en profiter pour aussi faire du tourisme.

Une semaine plus tard, je recevais un appel du responsable des ressources humaines. La réponse était positive. Je sautais de joie partout dans la maison ! Puis je pensais à l'autre candidat et m'imaginait ce qu'il pouvait ressentir. 

Finalement, il allait devenir mon futur collègue et nous allions former le yin et le yang du turbo puisqu'il allait suivre les développements des compresseurs et moi des turbines. 

Nous voilà donc immergés depuis 3 ans et demi dans la culture #Ferrari #Maranello #Modena #Italia :

Des Ferrari, des V8 turbos, des V12, des pâtes, des pizzas, des Fiorentinas, des "grigliata", des grands prix de F1 avec les tifosi à l'auditorium, des personnes aimables et compétentes,  des fous du volant et du soleil.

 

Merci de m'avoir ouvert les portes de ce forum. Désolé si la présentation est un peu longue mais ça me tenait à  cœur de partager ce vécu et un autre aspect de la passion pour Ferrari. 

 

A bientôt et au plaisir de vous lire.

 

Stéphane 

12

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, STF#00 a dit :

Salut à tous,

Je m'appelle Stéphane. Je suis ingénieur calcul aéro et je travaille chez Ferrari au sein du département moteur pour les GT. L'aventure avec Ferrari a commencé par un message des ressources humaines en Décembre 2015 alors que je travaillais à Stuttgart. 

Ce message me proposait un entretien avec mon actuel chef et le désormais responsable des ressources humaines du "Centro Sviluppo Prodotto".

En réalité cette histoire avec Ferrari remonte à plus loin. L'année de mes 18 ans, je suis montée dans la Dino d'un ami de la famille. On peux aussi penser que cette passion pour le cheval cabré est encore plus ancienne puisque j'avais déjà un énorme poster de la F40 dans ma chambre quand j'étais gamin. Mais la vrai passion s'est révélée lorsque que j'ai entendu et ressenti les vibrations de cette magnifique mécanique: la Dino, un souvenir inoubliable. A ce moment là, le rêve semblait inaccessible et je me suis rabattu sur les motos.

Puis la vie s'est écoulée: les études, le doctorat en mécanique des fluides, le boulot dans l'aérospatiale, puis les éoliennes. L'année de mes 30 ans tout s'écroule: Faillite de la start-up d'éolinnes et licenciement économique, divorce, panne de la moto lors du départ en vacances,  maladie pulmonaire,  panne de la voiture (Renault de m...) en allant à un important entretien d'embauche. Un jour, on m'a dit : "Dans la vie, il faut apprendre à rebondir". L'année d'après,  je commençais chez Garrett (Honeywell Turbo Technology à l'époque) pour lier mes compétences en calcul aéro et ma passion pour les moteurs. J'y ai rencontré des personnes extraordinaires, passionnées et très compétentes. Un de ces collègues et ami fan d'Aston Martin m'a dit un jour: "Avec les passions qu'on a, il n'y a que 2 possibilités : choisir un job et une carrière qui rapporte suffisament d'argent pour pouvoir s'offrir nos belles mécaniques ou travailler directement chez ceux qui les conçoivent."  Vu que nous étions tous les 2 plus orientés techniques, c'est le 2ème choix qui avait primé. Continuant sur cet objectif, je me suis retrouvé à Stuttgart 4 ans après l'aventure chez Garrett. 

Le jour où j'ai eu ce 1er entretien par internet dans la cuisine de la colocation à Stuttgart, il régnait un mélange de stress, d'engouement et d'épices liés à  la bonne cuisine de mon colocataire.

Peu de temps après,  je recevais une invitation à  me présenter à Maranello pour des entretiens plus avancés. Le niveau de stress et d'engouement était monté d'un cran. Destinations l'Italie ! 

 

Arrivé à  Maranello le jour J, je rentre par l'entrée historique et patiente en lisant un magazine officiel Ferrari à disposition sur les tables de l'accueil. Ce magazine racontait les actualités de l'entreprise (Formula Benessere mise en place par Montezemolo) et décrivait les personnes qui avaient fait l'acquisition des derniers modèles de la marque. Un point commun à toutes ces personnes et toutes ces Ferrari: "La classe et le style dynamique". 

Puis, je suis accueilli par la personne des ressources humaines qui me guide pour une journée complète d'entretien même lors du repas à la "mensa". Ce fut un véritable marathon d'entretiens.

Entre deux entretiens, passant d'un immeuble à un autre, me laissant guider par mon hôte, j'avais les yeux grand ouvert en voyant passer des 488 GTB, La Ferrari, etc... l'impression d'être un enfant à Disneyland. Les entretiens techniques et humains s'enchaînaient pour décrire mes compétences, mon expérience et mes motivations.

Les motivations étaient évidemment la passion mais aussi et surtout le défi de la mission proposée. 

Mon dernier entretien m'avait appris qu'une autre personne française, avec un profil similaire et parcours similaire (passé par l'Allemagne) passait les mêmes entretiens. Le doute s'installait.

Il régnait en moi le même sentiment que l'on peut avoir lorsqu'on déclare sa flamme pour la 1ère fois à  la plus belle des femmes et que l'on ne sait pas si c'est réciproque. 

Après cette journée incroyablement intense en émotions,  je retrouvais mes parents et ma femme au Red café et je m'effondrais de fatigue.  Le lendemain, Venise nous attendait. Tant qu'à faire le voyage jusqu'en Italie, autant en profiter pour aussi faire du tourisme.

Une semaine plus tard, je recevais un appel du responsable des ressources humaines. La réponse était positive. Je sautais de joie partout dans la maison ! Puis je pensais à l'autre candidat et m'imaginait ce qu'il pouvait ressentir. 

Finalement, il allait devenir mon futur collègue et nous allions former le yin et le yang du turbo puisqu'il allait suivre les développements des compresseurs et moi des turbines. 

Nous voilà donc immergés depuis 3 ans et demi dans la culture #Ferrari #Maranello #Modena #Italia :

Des Ferrari, des V8 turbos, des V12, des pâtes, des pizzas, des Fiorentinas, des "grigliata", des grands prix de F1 avec les tifosi à l'auditorium, des personnes aimables et compétentes,  des fous du volant et du soleil.

 

Merci de m'avoir ouvert les portes de ce forum. Désolé si la présentation est un peu longue mais ça me tenait à  cœur de partager ce vécu et un autre aspect de la passion pour Ferrari. 

 

A bientôt et au plaisir de vous lire.

 

Stéphane 

Elle est magnifique ta présentation. 

C’est un exemple de persévérance qu’il faut véhiculer à ceux qui un jour rencontrent des difficultés et qui pourront s’accrocher à un rêve pour remonter. 

Bravo à toi. 

Si je peux me permettre un parallèle, mon métier n’est pas lié à ma passion auto mais m’a permis d’en posséder plus que ce que je n’aurait rêver d’avoir quand elles étaient collés aux pages de mon agenda de collège.

approchant la quarantaine et m’apercevant que de toute façon je ne serai jamais assez rassasié de Ferrari j’hésite à quitter mon métier (17ans déjà) et à basculer dans un métier qui ne me permettrait moins de les posséder que de les voir. Et d’en voir plein surtout.

un peu comme toi. ;)

l’essentiel est que notre passion soit une force pour avancer et pas un boulet qui nous coule.

Félicitation encore pour ton projet et ta passion.

 PS: et toi c’est quoi tes ferrari préférées et laquelle tu espère pouvoir t’offrir si tu trouves la perle rare à Maranello? 

On doit avoir le même âge à peu près, je suppose qu’il doit y avoir les testarossa / 355 / 308 carbu / 288 GTO :P

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue sur Ferrarista, et très beau récit que tu nous as produit.

Sur ce forum, nous avons également @expory qui est français et qui travaille à Maranello. Nous le voyons lors de nos voyages Ferrarista à Maranello. Peut etre l'occasion également de se rencontrer lors d'un prochain voyage?

L'occasion de percevoir la passion sous un autre angle. ;)

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue ici et félicitation pour cette présentation et cette persévérance dans la passion...

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce récit superbement bien écrit. :)

@henri66, ça doit te parler une histoire pareille ;)

Edited by the jedi
0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue! Veinard!;) 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue ici cher compère et merci de venir partager ton expérience pro chez Ferrari, tu es un profil très rare sur Ferrarista (comme le sont @henri66 et @expory dans d'autres domaines chez Ferrari). B)

Mais je t'en veux aussi car si le magnifique V8 Ferrari est devenu aphone c'est à cause de toi !! :D 

Mais en contrepartie grâce à toi il pousse fort dès les plus bas régimes avec son couple de V12 TDi, il peut être boosté de 100ch pour 500€ chez le premier reprogrameur d'ECU du coin, bref le moteur Ferrari est rentrée dans une nouvelle ère (par la force des choses), celle de la 911 Turbo et de la McLaren avec son bloc Nissan turbocompressé par Ricardo.

Mais pour beaucoup de tifosi il a perdu son âme.

Puisque tu bosses forcément en avance de phase sur les produits futurs, j'espère que le magnifique V12 ne va pas être trop "aphonisé" par tes turbines ! 

Forza!

 

Edited by tifosi101
1

Share this post


Link to post
Share on other sites

MAGNIFIQUE présentation !!!!!

 

Bienvenue à toi ;)

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle chance nous avons ... de t’avoir parmi nous ! Bienvenue chez Toi !

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo, bonne chance et j'espère que tu pourras bientôt comme presque nous tous ici avoir l'immense plaisir de posséder et conduire une Ferrari. Déjà 37 ans pour moi. :wub:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle histoire, bravo pour ce récit et cette nouvelle tranche de vie en Italie au coeur de la passion Ferrari

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Welcome B)

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et bienvenue sur Ferrarista

 

Merci pour cette présentation très complète et qui transpire la passion.

 

Super, maintenant on va tout savoir du pourquoi et du comment des nouvelles Ferrari

 

Lodein

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Salut Stéphane, bravo pour ton parcours. Travailler sur qq chose qui nous passionne c'est génial!

 

Citation

Des Ferrari, des V8 turbos, des V12, des pâtes, des pizzas, des Fiorentinas, des "grigliata", des grands prix de F1 avec les tifosi à l'auditorium, des personnes aimables et compétentes,  des fous du volant et du soleil.

 

 

Mais les filles dans tous ça??? Car les V8 c'est beau, mais.... ;) 

 

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cette présentation :wub:

Je vais la faire lire à mon grand lui qui n'ose pas envoyer une demande de stage 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta magnifique présentation et ta présence parmi nous. Bienvenue ; à se croiser une fois à Maranello. Pleine réussite en tout cas  :)

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

fantastique parcours que le tien

 

bienvenue chez toi  !

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Félicitations pour ton parcours et certainement une des plus belle présentation de Ferrarista.

quel sourire tu dois avoir en allant au boulot :D

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ton partage, Forza !!!

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Stéphane pour ta présentation, bienvenu sur Ferrarista et félicitations pour ton parcours !

 

Bon moi j'ai trouvé la présentation un peu courte car ici plus elles sont longues et plus on les aime ! :D

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sympa, STF, de t'intéresser à ce modeste forum franchouillard francophone, c’est sympa de te souvenir que notre pays est aussi un grand pays automobile, par son histoire, en compétition notamment. Bref, c'est sympa de t'avoir, on espère que tu pourras partager, sans trahir de secrets de fabrique, tes impressions sur la Ferrari, de Maranello.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue.

Très belle présentation, pleine de sincérité et de simplicité !

Merci d’enrichir ce forum de ta présence ou je suis sur qu'à un moment ou un autre, de nombreuses questions « techniques » vont t’être posées:D

Forza Italia.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue ici et un grand merci pour le partage de ta passion et de tes connaissances ;)

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour la présentation et bienvenu parmi nous. :)

Au plaisir de se rencontrer lors de l''un des prochains voyages à Maranello que l'ami Franck organise.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/10/2019 à 02:37, Mika 348 a dit :

 

 PS: et toi c’est quoi tes ferrari préférées et laquelle tu espère pouvoir t’offrir si tu trouves la perle rare à Maranello? 

On doit avoir le même âge à peu près, je suppose qu’il doit y avoir les testarossa / 355 / 308 carbu / 288 GTO :P

 

La FXX K evo !

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
3 3