Les 50 ans de la Dino.
6 6

105 posts in this topic

Si des personnes possèdent encore des Dino dans ce pays, peut-être qu'une sortie à Maranello pourrait les intéresser :

 

Dear Ferrari Dino owners,

The date is set for the 50 years of Ferrari Dino celebrations at the factory in Maranello, it`s going to be Saturday the 30th of June 2018. (end of June 1968 left the first production Dino 206 GT #00106 the factory)
The plan is to bring 206 Ferrari Dinos to the factory. We will meet at Fiorano in the late morning and we will do a few laps on the Ferrari private racetrack and then drive to the factory. There we will have a special guided tour through the production halls and then have lunch with the Ferrari workers in the factory canteen. We will depart via the old factory gate where we have arranged a professional photo shoot of you and your car!
The costs will be € 300,- per person, a maximum of two people per Ferrari Dino allowed, participation is only possible with a Ferrari Dino 206 GT, 246 GT/GTS 0r 208/308 GT4. If you are interested, please contact me through: dino@ferrari-club-deutschland.de
Once you signed up for the factory day and paid your contribution to costs to the Ferrari Club Deutschland your participation is binding and can`t be canceled, no refund possible.

Around the factory day (28th of June until 1st of July 2018) the Ferrari Club of Germany does also a three day Ferrari Dino meeting nearby Bologna with about 90 Ferrari Dinos. I have only some very few places left for Dino owners being interested from oversea to join us... for more information please contact me too...

Regards, Matthias Bartz

Dino_50.png

2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l'info ! Et ce qui est bien, c'est que ce sont les 50 ans de toutes les Dino, donc les Dino 308 GT4 aussi, par exemple !

Rouler sur Fiorano (même si c'est à faible allure tous ensembe), visiter l'usine, déjeuner avec les ouvriers et repartir avec une photo de sa Dino qui passe l'entrée historique, c'est un beau programme, avec un tarif raisonnable (300 euros).

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les éventuels participants, soyez certain que Matthias Bartz est un organisateur hors pair. Il possède aussi pas moins de 6 Dino.  Deux rares 206 GT (dont celle du NART de Sebring 1969), une 246 GTS, et trois 246 GT.

Le but étant de rassembler 206 exemplaires de Dino pour cette sortie. Déjà de nombreux inscrits de toute l'Europe (sauf la France) et même des USA. Mais je crains que dans notre pays où s'installe petit à petit un climat anti-automobile et où on montre continuellement du doigt ceux qui ont de l'argent, il reste de moins en moins de richesses et donc de belles voitures.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, N72727 a dit :

Pour les éventuels participants, soyez certain que Matthias Bartz est un organisateur hors pair. Il possède aussi pas moins de 6 Dino.  Deux rares 206 GT (dont celle du NART de Sebring 1969), une 246 GTS, et trois 246 GT.

Le but étant de rassembler 206 exemplaires de Dino pour cette sortie. Déjà de nombreux inscrits de toute l'Europe (sauf la France) et même des USA. Mais je crains que dans notre pays où s'installe petit à petit un climat anti-automobile et où on montre continuellement du doigt ceux qui ont de l'argent, il reste de moins en moins de richesses et donc de belles voitures.

Pas forcement de l'argent! tout simplement aussi de la passion!B)

1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, LINO27 a dit :

Pas forcement de l'argent! tout simplement aussi de la passion!B)

Oui mais là je pense que les 2 sont indissociables:rolleyes: 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et les Fiat Dino ?? elles ont quand même des gènes Dino...ou plutôt des sous produits ou des produits "batards comme la Lancia Stratos ?

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, il est vrai qu'il ne faut pas absolument disposer d'une fortune pour être passionné, ni même pour avoir une belle automobile dans son garage. Beaucoup de personnes admirent encore les belles voitures, mais le climat malsain qui s'installe depuis plusieurs décennies en grande partie à cause de nos politiques fait que beaucoup de richesses (dont les voitures) partent systématiquement vers des pays où on est encore fier de montrer ce qu'on a, sans avoir à le cacher.

3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, JP75 a dit :

Oui mais là je pense que les 2 sont indissociables:rolleyes: 

Ca aide oui......

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, JP75 a dit :

Et les Fiat Dino ?? elles ont quand même des gènes Dino...ou plutôt des sous produits ou des produits "batards comme la Lancia Stratos ?

Oui, mais DINO est considéré comme une marque, tout comme FIAT en est une. Deux choses différentes donc. Et deux voitures bien différentes aussi, mis à part le moteur. Il existe des clubs Fiat Dino.

Par contre, il y a systématiquement quelques Stratos qui s'incrustent lors des sorties du club Dino en Allemagne.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, N72727 a dit :

Oui, mais DINO est considéré comme une marque, tout comme FIAT en est une. Deux choses différentes donc. Et deux voitures bien différentes aussi, mis à part le moteur. Il existe des clubs Fiat Dino.

Par contre, il y a systématiquement quelques Stratos qui s'incrustent lors des sorties du club Dino en Allemagne.

 Dino n'est pas seulement "considéré comme une marque", c'en est une...

Ca vient d'un certain nombre de décisions, au premier rang desquelles la conception qu'avait Enzo Ferrari qu'une Ferrari, ça doit avoir un moteur V12.

 

Il existe une preuve interne à l'entreprise, c'est la numérotation des châssis de "Dinos" uniquement avec des numéros de châssis pairs, alors que les Ferrari (les "vraies", si vous considérez que les "Dinos" en sont quand même un peu) ont uniquement des numéros de châssis impairs.

 

Mais il en existe aussi une preuve légale, que j'ai déjà expliquée, mais je vous le refais quand même:

Quand le système international d'identification des véhicules, le "VIN" (Vehicle International Number) a été implémenté (en 1979 en France, en 1980 chez Ferrari), FIAT a demandé un identifiant à part pour chacune des deux marques, Ferrari et "Dino".

Les VIN des Ferrari commencent par "ZFF....", les VIN des "Dinos" par "ZDF...", ce qui démontre qu'au regard des registres internationaux des marques, "Dino" est bien légalement une marque différente de Ferrari.

 

Pour la petite histoire, comme l'entrée en service du VIN à 17 positions est intervenue en 1980 alors que la production de la 308GT4 se terminait, seul un tout petit nombre de "Dinos" 308GT4, la dernière douzaine fabriquée, a reçu un "VIN" frappé sur la barre de châssis et la colonne de direction en 17 positions, et commençant par "ZDF...": les douze dernières 308 GT4 produites, des RHD (pour le UK).

 

Et enfin, pour la petite histoire également, la 308 GTB, n'étant pas propulsée par un V12, devait elle aussi être une "Dino" à l'origine; deux des premiers prototypes de la GTB sont en photos dans les magazines d'époque (1975) badgées uniquement "Dino".

Mais comme les ventes de Ferrari aux Etats-Unis étaient médiocres car les Américains n'étaient pas très fans de la 308GT4, et que la BB n'a jamais été "fédéralisée", les affaires allaient mal puisque la 308GT4 était la seule "Ferrari" vendue neuve là-bas, et ne se vendait pas; or il semble que les clients potentiels aux USA étaient rebutés en partie par l'absence du nom et des badges "Ferrari" sur la voiture. C'est pour essayer de sauver les ventes sur ce marché très important (un tiers de la production) que FIAT a convaincu Enzo Ferrari que, toute "Dino" qu'elle était, la 308GT4 devait être badgée "Ferrari" si on voulait éviter la faillite.

Et dans la foulée, la 308 GTB qui aurait du être une "Dino", fut, elle, badgée "Ferrari" dès sa sortie.

4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce morceau d'histoire et ces précisions @speedy jap.gif

 

J'ai appris que les 308 comme tous les V8 auraient du être badgé Dino.

 

Par contre, qu'entends tu par  le terme fédéralisé dans " la BB n'a jamais été "fédéralisée"? 

Veux tu dire quelle n'a jamais reçu une homologation fédérale mais uniquement dans certains états?

Merci

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, dragon1964 a dit :

Merci pour ce morceau d'histoire et ces précisions @speedy jap.gif

 

J'ai appris que les 308 comme tous les V8 auraient du être badgé Dino.

 

Par contre, qu'entends tu par  le terme fédéralisé dans " la BB n'a jamais été "fédéralisée"? 

Veux tu dire quelle n'a jamais reçu une homologation fédérale mais uniquement dans certains états?

Merci

Voilà, exactement: "fédéralisée" veut dire "certifiée par le gouvernement fédéral (= Washington D.C) comme pouvant satisfaire à la législation générale des USA", ce qui fait que l'auto peut être importée par un importateur unique, et revendue ensuite dans chaque Etat, et, plus important encore, revendue d'un Etat à l'autre en occasion.

 

LA BB ne passait pas les tests fédéraux des émissions polluantes, et il n'y avait rien à faire pour qu'elle y parvienne. Ferrari a donc renoncé à essayer de la faire certifier "nationalement" aux USA. Les seules BB importées l'ont été en "Gray Market", c'est à dire par un particulier acheteur à titre isolé (donc pas par un importateur), charge à lui d'essayer de la faire certifier dans l'Etat où il réside; c'est plus facile dans certains que d'autres, mais ça pose de gros problèmes à la revente en occasion, si l'auto change d'Etat et que l'Etat destinataire ne veut pas accueillir l'auto...

 

Ferrari s'est donc trouvé dans une situation extrêmement périlleuse, tout son succès reposant sur les USA et une seule auto, la 308 GT4, qui ne s'y vendait pas. Sans exagérer en aucune façon, c'est la 308 GTS qui a sauvé Ferrari: sur les 3200 308 GTS à carburateurs produites, plus des deux tiers (Soixante-sept pour cent!) sont parties aux USA...

2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, N72727 a dit :

Pour les éventuels participants, soyez certain que Matthias Bartz est un organisateur hors pair. Il possède aussi pas moins de 6 Dino.  Deux rares 206 GT (dont celle du NART de Sebring 1969), une 246 GTS, et trois 246 GT.

Le but étant de rassembler 206 exemplaires de Dino pour cette sortie. Déjà de nombreux inscrits de toute l'Europe (sauf la France) et même des USA. Mais je crains que dans notre pays où s'installe petit à petit un climat anti-automobile et où on montre continuellement du doigt ceux qui ont de l'argent, il reste de moins en moins de richesses et donc de belles voitures.

Je connais quelqu'un qui a une 206 et des supercars Ferrari.  Peut être y sera t'il. Il était à  la Cavalcade et aux 70 ans à Maranello Marseille avec une 288 GTO.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, speedy a dit :

Voilà, exactement: "fédéralisée" veut dire "certifiée par le gouvernement fédéral (= Washington D.C) comme pouvant satisfaire à la législation générale des USA", ce qui fait que l'auto peut être importée par un importateur unique, et revendue ensuite dans chaque Etat, et, plus important encore, revendue d'un Etat à l'autre en occasion.

 

LA BB ne passait pas les tests fédéraux des émissions polluantes, et il n'y avait rien à faire pour qu'elle y parvienne. Ferrari a donc renoncé à essayer de la faire certifier "nationalement" aux USA. Les seules BB importées l'ont été en "Gray Market", c'est à dire par un particulier acheteur à titre isolé (donc pas par un importateur), charge à lui d'essayer de la faire certifier dans l'Etat où il réside; c'est plus facile dans certains que d'autres, mais ça pose de gros problèmes à la revente en occasion, si l'auto change d'Etat et que l'Etat destinataire ne veut pas accueillir l'auto...

 

Ferrari s'est donc trouvé dans une situation extrêmement périlleuse, tout son succès reposant sur les USA et une seule auto, la 308 GT4, qui ne s'y vendait pas. Sans exagérer en aucune façon, c'est la 308 GTS qui a sauvé Ferrari: sur les 3200 308 GTS à carburateurs produites, plus des deux tiers (Soixante-sept pour cent!) sont parties aux USA...

 

Merci Bruno pour la précision ;)

 

Cela explique les faibles chiffres de prod de la série BB, 365 GT4 et 512 puisque les U.S of A étaient et sont peut être toujours le premier marché de Ferrari dans le monde et le succès de sa remplaçante la Testarossa! 

Edited by dragon1964
0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, JO348GTB a dit :

Je connais quelqu'un qui a une 206 et des supercars Ferrari.  Peut être y sera t'il. Il était à  la Cavalcade et aux 70 ans à Maranello Marseille avec une 288 GTO.

À la cavalcade Classic en Italie avec une 288 GTO ? Il ne doit pas en garder un très bon souvenir...:wacko:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir à l'événement annonce par M. Bartz, je suis etonne du programme qui se limiterait a un rendez vous a Fiorano et une visite de l'usine avec photo souvenir au passage par l'entree historique...et ca suffirait à motiver des proprios venant du monde entier ?

Edited by Etienne
0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, speedy a dit :

Voilà, exactement: "fédéralisée" veut dire "certifiée par le gouvernement fédéral (= Washington D.C) comme pouvant satisfaire à la législation générale des USA", ce qui fait que l'auto peut être importée par un importateur unique, et revendue ensuite dans chaque Etat, et, plus important encore, revendue d'un Etat à l'autre en occasion.

 

LA BB ne passait pas les tests fédéraux des émissions polluantes, et il n'y avait rien à faire pour qu'elle y parvienne. Ferrari a donc renoncé à essayer de la faire certifier "nationalement" aux USA. Les seules BB importées l'ont été en "Gray Market", c'est à dire par un particulier acheteur à titre isolé (donc pas par un importateur), charge à lui d'essayer de la faire certifier dans l'Etat où il réside; c'est plus facile dans certains que d'autres, mais ça pose de gros problèmes à la revente en occasion, si l'auto change d'Etat et que l'Etat destinataire ne veut pas accueillir l'auto...

 

Ferrari s'est donc trouvé dans une situation extrêmement périlleuse, tout son succès reposant sur les USA et une seule auto, la 308 GT4, qui ne s'y vendait pas. Sans exagérer en aucune façon, c'est la 308 GTS qui a sauvé Ferrari: sur les 3200 308 GTS à carburateurs produites, plus des deux tiers (Soixante-sept pour cent!) sont parties aux USA...

 

En 40 ans, les états-unis seraient-ils devenus à ce point versatiles ?

A l'aube des seventies, (sûrement sans le savoir) un Richard Nixon suivi d'un Gérald Ford étaient précurseurs sur la notion de réchauffement climatique.

Aujourd'hui, la caricature en place est une calamité dans bien des domaines.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, gérald a dit :

 

En 40 ans, les états-unis seraient-ils devenus à ce point versatiles ?

A l'aube des seventies, (sûrement sans le savoir) un Richard Nixon suivi d'un Gérald Ford étaient précurseurs sur la notion de réchauffement climatique.

Aujourd'hui, la caricature en place est une calamité dans bien des domaines.

On est un peu hors sujet...

 

Mais la réponse est OUI: la première législation nationale (= fédérale) anti-émissions date de 1975 aux USA.

La conséquence pour les Ferrari est que les catalyseurs sont apparus sur les 308 GTB courant 1977 (avec l'année modèle 1978 en septembre 1977); mais déjà les "Vetroresina" marché Nord-Américain avaient le moteur à carter humide, pour des raisons d'émissions.  

A partir de septembre 1977, toutes les Ferrari vendues aux USA ET FEDERALISEES étaient catalysées (et avec en outre un système de dilution des polluants dans les gaz d'échappement) et le sont demeurées depuis.

"Chez nous", en Europe (au sens large) les Ferrari n'ont commencé à être catalysées que à partir de la mi-1987 en Suisse, en Suède et en Autriche, puis à partir de 1990 pour toutes les Ferrari vendues en Europe.

 

Sur le plan de la législation anti-émission, les USA avaient 15 ans d'avance...toutefois, comme expliqué ci-dessus, certains états acceptaient des véhicules qui n'auraient pas "passé" les limites de la certification fédérale, mais cette acceptation ne valait que pour le seul état d'immatriculation.

A l'inverse, certains Etats ont ensuite pris de l'avance et durci depuis leur législation anti-émission, par exemple la Californie, où les 308, même avec catalyseur et dispositif de dilution des polluants, avaient beaucoup de mal à passer leur test tous les deux ans à partir de la fin des années 1990. 

1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Etienne a dit :

À la cavalcade Classic en Italie avec une 288 GTO ? Il ne doit pas en garder un très bon souvenir...:wacko:

Non. L'essentiel est que l'auto à été réparée  ( ferrari Classiche) et tout juste livrée à  nouveau à  Maranello pour les 70 ans.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, gérald a dit :

 

En 40 ans, les états-unis seraient-ils devenus à ce point versatiles ?

A l'aube des seventies, (sûrement sans le savoir) un Richard Nixon suivi d'un Gérald Ford étaient précurseurs sur la notion de réchauffement climatique.

Aujourd'hui, la caricature en place est une calamité dans bien des domaines.

Non que je défende (ni lui ni aucun politique du reste) mais n'écoutes pas les médias qui en ont fait leur tête de turc mais les gens bien informés ou ce est réellement acté, tu sera surpris ;)

 

@+

 

-1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais attendre d'avoir plus de renseignements sur le déroulé de l'évènement mais je note dés à présent la date sur mon calendrier. Il devrait peut-être y avoir moyen de faire des photos sympa.

 

Et ça tombe le même week-end que la Vernasca Silver flag, il devrait donc être envisageable d'aller aux 2.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

:P

Tu es terrible Auteuil! Ne change rien!

1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, 33manu a dit :

Non que je défende (ni lui ni aucun politique du reste) mais n'écoutes pas les médias qui en ont fait leur tête de turc mais les gens bien informés ou ce est réellement acté, tu sera surpris ;)

 

@+

 

Désolé pour le H.Sujet.

 

Tu as sûrement raison pour quelques médias qui ne sont pas impartiaux, mais le bonhomme est clivant et aucun président américain n'avait été tant décrié dès son élection.

Réfuter le réchauffement climatique face à l'évidence démontre le côté obtus du personnage.

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=10&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiQqNuuu8_YAhWBtBQKHQ28BfYQFghQMAk&url=http%3A%2F%2Fwww.rfi.fr%2Fameriques%2F20160820-arctique-fonte-glaces-rechauffement-climatique-passage-nord-ouest-nasa&usg=AOvVaw0otttlo1MnzArkAIQhmQPv

 

HS Off. ;)

1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@speedy Un grand merci pour le partage de ton expertise, mais il y a un petit truc qui me gratte, un domino/des dominos, mais une Dino/des Dino...:ph34r:

C'est toujours un grand plaisir de te lire, slowly... :)

1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Événement organisé en l'honneur des 50 ans de la Dino à Maranello ! Si des propriétaires de Lyon ou des alentours sont intéressés je suis partant pour accompagner. :D Avec un passage par Vernasca le même weekend ce serait parfait.

 

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
6 6