Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 04/22/2019 in all areas

  1. 23 points
    Merci @sturm59 pour ce message que tu as spammé 140 fois sur le forum (effacés depuis car le spam évidemment est interdit) car il parle surtout de toi, il montre qui tu es vraiment et justifie pleinement ton bannissement, à nouveau, mais définitivement cette fois. Les soit-disants "magouilles financières" dont tu parles à nouveau n'existent pas. Le Vincent dont tu parles, il y a plusieurs années, avait été banni parce qu'il affirmait que je touchais de l'argent sur des baptêmes en Ferrari pour des enfants malades. Quand on passe autant de temps pour organiser ces événements bénévolement, ces accusations sans fondement sont inqualifiables, impardonnables. Tout comme il est impardonnable qu'à cause de ces accusations ces baptêmes n'existent plus. A cause de personnes comme toi, nous ne récoltons plus d'argent pour de bonnes causes. Tu es lamentable. Je me rémunère grassement sur les voyages à Maranello ? Même si c'était le cas, où serait le problème ? Ferrarista n'est pas une association loi 1901. Mais ce n'est pas le cas : il y a 100 à 200 euros de marge par équipage pour parer à tout imprévu financier (il m'est arrivé d'avoir des surprises quand le restaurant ou quand Ferrari envoie sa facture et qui paie alors ?). Avec ce montant, je ne paie même pas mon voyage, donc d'un certain point de vue j'en suis de ma poche à chaque fois. Sachant qui tu es vraiment, comment tu essaies de détruire au lieu d'aider les autres, tu n'as rien à faire ici et je ne vois pas qui ici pourrait être ton ami. P.S. Concernant les "tee-shirts" (en fait c'était des polos), ceux qui étaient là il y a plus de 6 ans s'en rappellent, Vincent avait mis en place un site web dédié pour passer commande, donc c'est lui qui a touché tous les paiements. Il a ensuite reversé à la fin de l'opération une commission à Ferrarista. Donc impossible que je lui doive de l'argent sur le sujet. J'ai encore les mails qui le prouvent.
  2. 10 points
    Ha ok alors voilà l'histoire. Mardi 14 mai je me retrouve au circuit du var au Luc. J'arrive en me demandant si je dois me débarrasser de l'auto...Il s'agit pour moi d'une reprise après mon accident, plus de 8 mois après. Il fait beau et suis heureux de retrouver l'ambiance. je démarre mes premiers tours dans l'angoisse et la peur. Je suis timide, maladroit, je teste mon pied gauche sur le frein ça fait mal, tant pis j'utiliserai le droit. Je n'ai pas calé au premier démarrage ni aux suivants.. mais le plaisir s'installe petit à petit, la crainte s'estompe, je retrouve certains automatismes, je repense aux conseil de mon coach sur les trajectoires, les freinages tardifs et les accélérations..l'heuphorie s'installe dans l'auto, mon pied gauche pèse une tonne sur sa cale de maintien mais j'arrive à l'oublier, le plaisir et la joie de rouler et d'enchainer les tours font mon bonheur, j'adopte une conduite peu agressive et là Ho miracle..je jette un oeil au chrono et voilà que je réalise que je viens de battre mon meilleur temps jamais réalisé ici...je n'en reviens pas, je me concentre sur mon chrono et là je constate que tous mes tours sont réguliers à 00.58 et des poussières ..Résultat : je suis heureux, oublié l'accident et je reviens ici le 5 juin prochain et surtout je garde mon auto.
  3. 9 points
    Bonjour à tous , je fais du vide dans mon sous sol , et j'ai quelques pieces à donner , cadeau , gratis , nada,free à condition de venir les chercher en ile de france ,sous 15 jours , 3 semaines maxi je ne fais aucun envoi ne me demandez pas de photo , pas envie de m'emm...er avec ça ... 2 vitres de portieres mondial QV 1 retro de mondial QV 1 silencieux de 348 GTB 1 silencieux 512 TR 1 silencieux de mondial 8 ou 308 juste une petite precision, je donne ces pieces car je n'ai pas envie de m'emm...er avec les petites annonces , les pseudo acheteurs , et les discussions sans fin alors SVP , merci de ne pas venir prendre mes pieces pour ensuite les mettre sur le bon coin, je les donnerai à ceux qui en ont réellement besoin, et pas "pour faire du commerce"
  4. 8 points
    Bon, je ne sais pas si il reste sur ce forum, quelques amoureux de (très) vieilles voitures, mais pour ceux-là j'ai pensé à ouvrir ce topic sur ce projet qui m'occupe en ce moment. J'ai donc décider de rendre concret un objectif que je m'étais fixé il y a quelques années: faire les Mille Miglia (et autres rallyes classiques) avec une barchette italienne ! Certaines barquettes italiennes avec un petit cheval étant largement au dessus de mes moyens, je me suis mis en recherche d'une voiture éligible MM et avec de bonnes chances d'être acceptée (pas une fiat 500 cabrio ) Je suis donc tombé sur cette épave de Siata 300 BC, datée de 1952. La voiture est éligible et une cinquantaine de modèle uniquement ont été produit. De plus la voiture a une ligne pure à tomber, un réel petit bijou, qui mériterait une belle restauration. Donc voici la "voiture" aujourd'hui. Plutôt sympa comme attelage J'ai donc plusieurs chantiers en route : Recherche historique. A l'exception de 2 ou 3, toutes les siata 300 BC ont été exportées vers les USA pour courir du championnat SCCA dans les années 50. L'objectif ici est de retracer l'historique de ma voiture, retrouver ses anciens propriétaires (descendants,..,) afin de pouvoir reconstituer son passé et (peut etre) son palmares. J'ai acheté beaucoup de livres, contacté beaucoup d'experts et je suis un certain nombre de pistes extrêmement prometteuses ! Logistique. La voiture est actuellement sur la cote est des USA et devrait prendre la mer dans les semaines qui viennent pour venir accoster en France, à la suite de quoi je devrais organiser un convoi exceptionnel pour l'amener sur son lieu de restauration. Restauration (chassis / carrosserie) J'ai rencontré un peu partout en europe des grands spécialistes de la restauration de ce type de voiture. Car, avec ce genre de voiture, il ne faut pas se louper, je ne peux pas me permettre de la donner en restauration au garage du coin, aussi bon soit-il, en effet la valeur in fine de la voiture, passe aussi par le restaurateur qui s'en occupera.... Je dois donc choisir un restaurateur qualifié et compétent pour prendre en charge cette petite...affaire à suivre Restauration (mécanique) La mécanique est un peu spéciale sur cette voiture, en effet les siata 300 BC étaient livrées aux US sans moteur, libre au propriétaire de choisir avec l'importateur quel moteur installer suivant l'utilisation qu'il comptait en faire. Beaucoup on choisit des Crosley 750, moteur américain, peu cher, rustique et fiable, mais d'autres ont été équipées de Fiat 1100, Barker 1500, J.A.P., Jowett Jupiter, Singer 1500, Cisitalia 1100, Stanguelini 1100, MGTD, Porsche (!), Coventry Climax ou Alfa Giulietta, il y a même eu un exemplaire avec deux moteur de moto Triumph couplé ! Je dois donc décider quel moteur installer, la voiture étant livré avec un Crosley (qui n'est pas l'original) et, là aussi, trouver le restaurateur qui s'en chargera. Je crois que c'est tout
  5. 8 points
    La Ferrari 488 Pista est la toute dernière série spéciale à moteur V8 proposée par Ferrari. Présentée au salon de genève en 2018, elle est l’héritière des Ferrari Challenge Stradale, 430 Scuderia et 458 Speciale. Mais pourquoi l’acquérir ? Quel est le retour d’expérience des propriétaires ? Même s’ils ne l’ont que depuis quelques mois, pour le moment, comment se compare-t-elle par rapport à la Ferrari 458 Speciale qui l’a précédée ? Et par rapport à ses rivales, la McLaren 720S et la Porsche 911 GT2 RS ? Comment était–il possible d’obtenir une allocation pour en acheter une neuve ? Et ne vaut-il pas mieux attendre la suivante, qui la remplacera ? Toutes ces questions, légitimes avant d’acheter une telle auto, nous les avons posées à @458 , membre de Ferrarista, qui a la chance de posséder une Ferrari 458 Speciale et une Ferrari 488 Pista. Il est donc bien placé pour pouvoir répondre à toutes ces questions. @Franck : Parlons d’abord de ce qui se voit : l’esthétique. Comment la Ferrari 488 Pista se compare-t-elle à la Ferrari 458 Speciale, de ton point de vue ? @458 : Je pense que la Ferrari 488 Pista est un véhicule qui possède une esthétique assez exceptionnelle. Une Ferrari 458 spéciale est une très très belle voiture. Dès qu’on met une Ferrari 458 Speciale à côté d’une Ferrari 488 Pista, on a l’impression qu’il n’y a que la Pista qui existe. C’est assez impressionnant. Tout ce qui était déjà réussi dans la Spéciale, on le retrouve dans la Pista, avec une amélioration dans l’habitacle, d’une qualité supérieure. Pratiquement tout l’habitacle est en alcantara. Les parties en carbone sont magnifiques, même si elles sont dispendieuses. Elles coûtent relativement cher, mais Ferrari a fait un vrai effort à ce niveau-là. Tout l’avant est en carbone, c’est-à-dire le pare-choc, le capot avant, tous les flaps, et puis toute la partie arrière, tout le parechoc, tout le diffuseur, tout l’aileron arrière est en carbone, même si sur la Pista ils sont peints, alors que sur la Piloti, réservée à ceux qui courent en Challenge, la partie carbone de l’aileron arrière est visible. Et seuls eux peuvent bénéficier de cette partie-là. @Jeap a demandé s’il pouvait avoir un aileron en carbone nu via le programme Tailor Made et on lui a refusé. Je pense que ce sont deux modèles qui sont un peu à l’apogée du savoir-faire Ferrari, ils représentent une évolution en terme de capacité de réussite, en terme de mise au point, absolument extraordinaire, de la Ferrari Challenge Stradale à la Ferrari 430 Scuderia en passant par la Spéciale, et avec la Pista. On a vraiment une lignée assez exceptionnelle, avec laquelle Ferrari a pu prouver son savoir-faire et montrer jusqu’à quel point ils étaient capables de réussir des voitures assez exceptionnelles. Mis à part bien sûr les hypercars, les Ferrari F40, F50, Enzo, LaFerrari, qui sont des voitures à des tirages encore plus élitistes, qui représentent à leur niveau, ce que Ferrari sait faire de mieux, mais sincèrement, sur des voitures déjà exceptionnelles, Ferrari est venu exploiter sur ces 4 tout le potentiel, toute l’ingénierie possible. @Franck : Parlons du comportement des autos : comment la Ferrari 488 Pista se compare-t-elle par rapport à la Ferrari 458 Speciale ? @458 : Ferrari avait trois options possibles en terme de cahier des charges. Mettre 720 chevaux sur une propulsion est forcément affaire de compromis et de chercher une voie de développement cohérente. Option 1 : Faire une voiture un peu agressive dans son mode de conduite, quitte à avoir des réactions brutales. Option 2 : Avoir beaucoup d’’appuis aérodynamiques pour compenser la puissance moteur. C’est le principe adopté par McLaren pour la Senna et par Porsche sur la GT2 RS . Option 3 : Charger suffisamment la voiture pour qu’il y ait de l’appui mais pouvoir conserver un côté très prévenant et facile au véhicule. Ferrari a réussi ce tour de force grâce à une suspension souple en détente et dure en compression, et des barre anti-roulis majorées par rapport à la Ferrari 488 GTB mais dont le diamètre n’est pas excessif. Ferrari a favorisé la motricité, la maniabilité et en même temps, la facilité de conduite, en particulier dans la mise en dérive. C’est un tour de force qui correspond à un cahier des charges assez ambitieux, consistant à rendre accessible un véhicule de 720 chevaux à une majorité de gentlemen drivers. Malgré tout, cela nécessite un dosage relativement fin en sortie de virage, de bien avoir les roues droites. Sinon sur circuit, comme j’ai pu le tester, les dérives sont progressives et peuvent être facilement maintenues en virage de manière homogène. La différence comportementale par rapport à la Ferrari 458 Speciale est que la suspension de la Speciale est plus ferme en compression, ce qui va lui donner un aspect un peu plus sautillant. Mais cela va lui donner un avantage en terme de feeling, on va avoir l’impression, en partie subjective, car les deux autos sont hyper précises, mais on va avoir l’impression sur la Speciale de faire plus corps avec le châssis, d’autant plus que l’insonorisation est moins développée sur la Spéciale. On entend, par exemple, beaucoup plus les gravillons dans les passages de roues. D’autre part, la présence du V8 atmo hurlant jusqu’à 9000 tours/min va donner une ambiance sonore beaucoup plus présente encore. Donc la différence fondamentale avec une Ferrari 458 Speciale, si les conditions sont bonnes, en terme de température, aux environs de 20°C, et si la route est sèche, on va pouvoir totalement exploiter une Ferrari 458 Speciale. On va pouvoir enfoncer l’accélérateur sans arrière pensée. Avec une Ferrari 488 Pista, même si on peut malgré tout l’exploiter de manière efficace sur une grande partie de sa plage de régime, un petit peu de prudence fait que l’on peut qualifier des voitures de 720 ch en central arrière de voitures légèrement sur-motorisées. Mais comme je le disais tout à l’heure, Ferrari a réussi, je pense, le tour de force de créer une voiture ludique, homogène, prévenante et extrêmement efficace, sans utiliser d’artifices extrêmes, en particulier en terme d’appuis aérodynamiques. Les différences sont l’adaptation au châssis à un moteur qui développe 720 ch et surtout 77 mkg dès 3000 tours/min et qui va nécessiter un mode de conduite un petit peu plus responsable et réfléchi. Là où je dirais qu’il y a une homogénéïté dans la Spéciale, forcément supérieure parce qu’il y a une sorte de symbiose entre l’efficacité du châssis et les performances moteur. Quand on sait exploiter une Speciale, il y a une facilité de conduite et on ne sent à aucun moment une sur-motorisation, et je dirais qu’on sent que le châssis est capable d’exploiter jusqu’au dernier des 605 ch disponibles. Il y a une homogénéïté supérieure dans une Ferrari 458 Spéciale là où il est nécessaire d’agir avec un peu de circonspection dans une Ferrari 488 Pista qui reste malgré tout un engin qui est capable de procurer des mises en vitesse extrêmement impressionnantes et qui va nécessiter une anticipation et un sang froid pour l’utiliser à son plein potentiel. Les pneus Michelin Pilot Sport Cup ont évolué, ce sont des Pilot Sport Cup version k1 sur la Ferrari 458 Speciale et là c’est une version k2 qui manifestement provoque encore plus de grip, avec une ceinture latérale plus rigide, qui permet d’améliorer encore les passages en virage, et avec une gomme encore plus performante. Avec une option maintenant à partir du deuxième trimestre 2019, les fameux en Pilot Sport Cup 2 R qui offrent 10% de grip en plus, quitte à être un peu moins utilisable en particulier sur le mouillé. Donc on sent manifestement qu’il y a une optimisation du châssis de la Pista de manière à pouvoir utiliser de manière non dangereuse les 720 ch @Franck : Et au niveau du moteur, quelles sont les différences que tu as pu percevoir entre la Ferrari 488 Pista et la Ferrari 458 Speciale ? @458 : Pour la Ferrari 458 Speciale, Ferrari est parti du bloc 4,3 litres de la Ferrari 430 Scuderia, réalésé à 4,5 litres. Tout le développement moteur a été fait, à l’époque, par Jean-Jacques His, transfuge de l’équipe Renault F1, qui s’est occupé des Ferrari de route. Sous sa commande, avec la rigueur qu’il a apporté à Ferrari, on a non seulement eu une amélioration spectaculaire à partir de la Ferrari 458, de la finition et de la fiabilité des voitures, d’où une garantie 7 ans et l’entretien gratuit, mais aussi une évolution du moteur de la Scuderia assez exceptionnelle, puisque l’on a un vilebrequin allégé , on a des bielles en titane, on a un revêtement diamond like carbon (DLC) des chambres de combustion, on a un rapport de compression record de 14:1 sur une Speciale, une injection directe. Ferrari est allé au bout de ce que l’on pouvait faire sur un V8 atmosphérique, avec 135 ch/l, 120 NM/l et 9000 tours/min (ces chiffres sont tous des records dans leur catégorie). Il s’agit du meilleur moteur V8 jamais produit sur une production de petite série. C’est vraiment un moteur exceptionnel, qui bien sûr à côté d’une Ferrari 488 Pista donne l’impression d’être sous-motorisé, quand on est pas à 5 000 tours/min, mais dès qu’on est dans les tours, entre 5 et 9 000 tours/min, il y a une présence, une rage, une capacité à monter en régime de la Speciale absolument exceptionnelle. Quant à la Pista, on est dans le superlatif, car on a le vilebrequin allégé, le volant moteur allégé, les bielles titane qui sont fournies par Malhe, le fournisseur allemand qui fournit la plupart des moteurs de compétition y compris sur les moteurs Ferrari F1, et donc il y a une exploitation de ce que l’on est capable de faire absolument exceptionnelle. Les turbos sont issus de la Ferrari 488 Challenge. Ils sont montés avec des roulements à bille céramique et avec capteurs de régime. C’est assez incroyable de savoir jusqu’où Ferrari est allé pour cette Pista et pour pouvoir faire disparaître le temps de réponse du moteur turbo, pour pouvoir donner une vivacité, un plaisir de conduite à ce moteur, le plus proche possible de ce qu’un atmosphérique est capable de donner. Là où le moteur d’une Ferrari 488 GTB va s’essouffler, il n’y a guère d’intérêt à prendre 8 000 tours/min, et la plupart des utilisateurs s’arrêtent à 7 000 parce que l’on voit qu’il y a une chute de la courbe de puissance, autant sur une Pista le moteur donne jusqu’au bout. Et on aurait pu imaginer probablement que le moteur puisse prendre des régimes encore plus élevés compte tenu de la légèreté de l’embiellage. Et on sent qu’il n’y a aucune perte de puissance, aucun temps de réponse, après on peut ne pas être adepte des moteurs turbo, mais ce moteur est particulièrement réussi. C’est vraiment un moteur exceptionnellement réussi, et si on compare au McLaren et au Porsche, sa réactivité, son absence de temps de réponse, forcément le rendent beaucoup plus vivant, beaucoup plus sensitif, via cette communion entre le pilote et la pédale d’accélérateur, cette capacité à pouvoir entrainer une mise en vitesse quand on le décide, rend la voiture encore plus captivante à conduire. @Franck : Et au niveau de la boite de vitesse, quelles sont les différences entre la Pista et la Speciale ? @458 : Je trouve que les boites sont assez proches dans leur mode de fonctionnement entre Ferrari 458 Spéciale et Ferrari 488 Pista mais j’ai l’impression que c’est encore plus rapide et encore plus intuitif sur la Pista. Mais il est vrai aussi que peut-être que le couple moteur concourt à la perception de rapidité dans la mise en route des montées en régime et des passages de vitesses. Les deux étant quand même efficaces. Dans la Pista on ressent des à coups lors des changements de rapports comme dans une Scuderia ! @Franck : Par rapport à la concurrence, que tu as forcément regardée, comment se compare la Ferrari 488 Pista par rapport à la McLaren 720S par exemple ? @458 : Pour avoir conduit une Porsche GT2 RS et une McLaren 720 S, je dirais, comme le disait @expory sur le forum, que chaque type de châssis a des avantages et des inconvénients. Je pense que ce serait une erreur de considérer que sur des voitures à utilisation mixte, routière et circuit, le châssis carbone serait systématiquement supérieur au châssis aluminium. Par exemple, on a vu que l’Alfa Romeo 4C qui n’est pas forcément plus efficace sur circuit qu’une Lotus Exige. Ce qui prouve bien qu’un châssis carbone doit aussi avoir des trains roulants et une exploitation efficaces pour que la voiture soit homogène. Quand on monte dans une McLaren, je dirais que bien sûr on sent la rigidité du châssis mais il y a un côté artificiel de la voiture dans les réactions et les choix faits par McLaren sur l’utilisation du châssis. Par exemple, l’absence de barre anti-roulis, avec des aides à la conduite où la roue arrière intérieure du virage va freiner la voiture de manière plus importante que sur la Ferrari 488 Pista pour la forcer à entrer dans le virage. On va donc avoir un comportement un petit peu artificiel, avec moins d’appui aérodynamique, ce qui va créer un aspect moins en communion avec le châssis, même si de prime abord, si on exploite pas 100% de la McLaren, on a l’impression que la direction offre une précision diabolique. A l’inverse, quand on la teste aux limites, comme j’ai pu l’exploiter à Magny-Cours, la voiture se désunit un petit peu et a des réactions parfois paradoxales et relativement brutales. De même au freinage, la McLaren 720S est relativement instable et ne procure pas la sérénité que peut apporter une Ferrari 488 Pista. Et d’autre part, pour faire une comparaison, le 4 litres turbo McLaren, développé par Ricardo, est un moteur certes performant, mais avec un temps de réponse qu’on n’a pas sur la Ferrari 488 Pista et qui parfois, en utilisation sur circuit uniquement, va pouvoir perturber la sortie de courbe, là où on remet les roues droites et on voudrait obtenir la puissance pour pouvoir débraquer et réaccélérer en sortie de virage. Le temps de réponse du moteur McLaren peut être gênant ou perturbant. Là où sur une utilisation sur route, l’effet est moins perturbant. Il est possible, je ne l’ai pas essayée, qu’une McLaren600LT apporte de par l’appui supérieur, une certaine stabilité nécessaire au châssis carbone, ou surtout, comme j’ai pu en discuter avec des gens de MotorSport Magazine le châssis de la McLaren Senna avec son appui aérodynamique colossal semble de nature à exploiter pleinement le châssis carbone. Là où un châssis aluminium probablement montrerait ses limites. Mais sur des utilisations et avec des appuis aérodynamiques tels que l’on a sur des autos à utilisation mixte, la souplesse du châssis aluminium est un gros avantage en terme de motricité sur des voitures qui sont des propulsions et non pas des quatre roues motrices. Donc McLaren utilise des artifices en terme de suspension pour pouvoir apporter suffisamment de souplesse par rapport au châssis carbone, ce qui prouve qu’en utilisation routière, nous ne sommes pas en F1 ou ni en voiture de compétition, le châssis carbone ne représente pas que des avantages, y compris de nombreuses vibrations qui sont transmises par le châssis de la McLaren, qui sont en fait désagréables et perturbent malgré tout le feeling que l’on peut ressentir, avec quand même des bruits de mobilier beaucoup plus importants, et des vibrations quasi permanentes où l’on sent beaucoup plus le renvoi d’informations via la caisse et qui malgré tout perturbe un tout petit peu le retour d’informations qui sont liés aux trains roulants. @Franck : Et par rapport à la Porsche GT2 RS ? @458 : La Porsche GT2 RS que j’ai essayée est une voiture qui a un avantage, elle a plus de motricité par le fait que c’est un porte-à-faux arrière, avec en plus des roues de 21 pouces à l’arrière en 325. Donc la motricité en sortie de virage, surtout en virage lent, est supérieure sur la Porsche. Et c’est pour ça qu’elle tourne légèrement plus vite, mais de très peu, quelques dixièmes, sur le circuit club de Magny-Cours. Elle se fait larguer sur le circuit F1 par la Ferrari 488 Pista pour deux raisons : le moteur est plus rugueux, il a là aussi un temps de réponse et puis surtout on sent que c’est un moteur de génération précédente, développé toujours sur le flat 6. C’est un moteur plus rugueux et qui ne monte pas du tout en régime comme le font les Ferrari 488 Pista. Et on voit qu’il y a 10 km/h de différence en vitesse de pointe sur le circuit Magny-Cours F1 en bout de ligne droite. C’est lié aussi en partie à l’appui aérodynamique, mais aussi à la puissance moteur qui est inférieure. Et puis d’autre part, ce qui est particulièrement gênant dans la Porsche GT2 RS, même si elle a quatre roues directrices, elle a malgré tout un train avant, logiquement de par la structure et le poids sur le train arrière, un train avant beaucoup plus sous-vireur où on est obligé d’accompagner l’avant sur les freins jusqu’au point de corde et elle nécessite une conduite beaucoup plus académique, là où la Ferrari est une forme de compromis idéal, je trouve. De plus, la direction de la GT2RS est trop démultipliée et moins directe que celle de la Pista. Et l’exploitation du central arrière est vraiment exceptionnelle de part sa mise au point. Juste un détail comme ça en aparté mais les 911 qui tournent en GT3 et en Challenge, malgré les apparences, sont passées en central arrière, c’est à dire que la carrosserie est la même, mais ils sont en central arrière. Ce qui prouve que chez Porsche ils ne sont pas idiots, quand ils ont sorti la Carrera GT, c’est aussi un central arrière et une Porsche 918 Spyder est un central arrière. Donc ils restent pour des raisons historiques et affectives sur un porte-à-faux arrière, même si ce n’est pas optimal, même si cela a quelques avantages en terme de motricité, en terme de comportement c’est beaucoup moins intuitif qu’un central arrière. @Franck : Les Ferrari 488 Pista ont été très demandées et étaient déjà toutes vendues avant sa présentation au salon de Genève. Comment faire pour pouvoir en acheter une neuve ? @458 : Beaucoup de choses ont été dites sur le forum, la réalité est relativement simple. La plupart des gens qui ont pu avoir une allocation pista sont des gens qui d’abord ont montré leur intérêt pour le véhicule et ont versé, pour la plupart, un acompte, à peu près, en septembre 2017. Là-dessus, si je me souviens bien le 14 décembre 2017, Ferrari a envoyé un listing de clients qui étaient susceptibles de pouvoir bénéficier d’une allocation de Ferrari 488 Pista. Donc quand il y avait concordance, et cela l’a été dans la plupart des cas, entre la liste de Ferrari et les clients potentiels, ceux qui faisaient partie des heureux élus ont pu bénéficier de l’allocation d’une Ferrari 488 Pista sans en connaître les caractéristiques, c’est-à-dire sans connaître ni l‘esthétique, ni la puissance, ni le prix, qui était inconnu au moment où les commandes ont été effectuées en décembre 2017. Pour donner un ordre d’idée, j’en discutais avec des gens de chez Pozzi hier, il y a à peu près une trentaine de personnes qui sont parties un peu fâchées car ils n’ont pas pu avoir d’allocation de Ferrari 488 Pista. Donc ce qui est sûr, c’est que c’est un véhicule qui a suscité beaucoup d’intérêt. Quand elle a été présentée en mars 2018 au salon de Genève, tous les véhicules étaient vendus depuis décembre. Quelques allocations supplémentaires ont pu être débloquées parce que quelques clients ont pu bénéficier d’une Ferrari 488 Pista Spider, ce qui a libéré deux ou trois places pour ceux qui étaient dans la liste d’attente, mais il n’y a eu guère plus d’allocations de voitures. @Franck : Sais-tu combien de Ferrari 488 Pista vont être produites au total ? @458 : On peut estimer, quand on discute, mais aucun chiffre officiel ne sera jamais donné par Ferrari, ou du moins pas avant plusieurs décennies, mais on peut évaluer, pour des raisons de fabrication, à peu près à 1 800 ou 2 000 Ferrari 488 Pista le nombre fabriqué et peut-être environ 500 Ferrari 488 Pista Spider. Ce qui est sûr c’est que les Pista, pour des raisons d’homologation, vont être fabriquées pour la plus grande part sur 2019. Il n’est envisageable que très peu de Pista soient fabriquées sur 2020, donc il ne va y avoir qu’entre 12 et 18 mois de fabrication. Connaissant les schémas de l’usine, on sait qu’on arrivera sur une production très comparable à celle de la Ferrari 458 Speciale, en étant optimiste on dira 1 800 voitures, en étant pessimiste 2 200 à 2 300, selon la capacité des chaines à pouvoir travailler. Ce qui est sûr aussi c’est que très rapidement, d’ici le troisième trimestre 2019, les chaines petit à petit vont finir la fabrication de la Ferrari 488 Pista et la Ferrari F8 Tributo va rentrer à plein régime. Il est probable d’après ce que la norme WLTP impose que même des Ferrari 488 Pista qui ont eu aujourd’hui leur homologation ne soient plus homologables sans filtre à particules en 2020. La Ferrari F8 Tributo est directement homologuée avec un filtre à particules et déjà des normes sonores un peu plus draconiennes, d’une part liées au filtre à particules et à l’évolution entre les normes Euro6C et WLTP. On sait déjà, ne serait-ce que pour avoir entendu le son dans la vidéo, que le son de la Ferrari F8 Tributo est certainement le seul point, puisque la voiture est magnifique, sur lequel on pourrait trouver à redire, puisque la sonorité du moteur sera certainement beaucoup plus feutrée que dans une Ferrari 488 GTB ou une Pista. @Franck : Pourquoi acheter une Ferrari 488 Pista ? La prochaine ne sera-t-elle pas encore meilleure ? @458 : Ce qui est sûr c’est que nous sommes obligés de faire le deuil du moteur atmosphérique maintenant. On est à l’époque du WLTP, donc il va falloir s’adapter. Cela représente malgré tout la dernière génération et c’est pour ça que j’ai opté pour ce véhicule. La Ferrari 488 et la F8 tributo vont être remplacées par deux modèles, un V6 mono-turbo hybride qui risque de respecter des normes extrêmement draconiennes, on parle de 64 db, et ça risque d’être un tout autre véhicule, même si on peut imaginer que l’esthétique sera assez spectaculaire. Et puis un modèle V8 Biturbo hybride qui, de ce que me disaient encore hier les gens de Pozzi quand j’y suis passé, aurait la puissance d’une LaFerrari pour environ 700 000 euros. Là aussi probablement avec des normes anti-bruit relativement sévères mais des voitures qui pèseront entre 1 600 et 1 700 kilos. Donc il est sûr que dans un créneau autour de 1 400 kilos, cette époque de voiture, dernier V8 atmo de 135 ch/l pour la Ferrari 458 Speciale et puis là le dernier V8 biturbo non hybride, on est sur des voitures relativement légères et qui offrent des sensations de conduite que n’apporteront pas des véhicules plus lourds. Je pense que l’on est à la fin d’une époque, d’un cycle, et ces voitures représentent le summum du savoir-faire Ferrari. On sera plus dans quelque chose, et ce n’est pas péjoratif, c’est un autre cahier des charges, plus dans un esprit Granturismo, où les voitures pourront se permettre d’avoir beaucoup plus d’appuis aérodynamiques. Parce que là on parle d’environ 980 à 990 ch dans le futur V8 biturbo hybride, je parle de puissance cumulée entre le moteur turbo et les deux moteurs électriques, et donc il s’agit de voitures qui pèseront plus lourd mais pourront embarquer énormément d’appuis aérodynamiques, probablement pas autant que la McLaren Senna mais en tous les cas beaucoup plus encore d’appuis aérodynamiques. Et c’est l’évolution inéluctable, liée à la puissance, pour rendre à haute vitesse ces voitures encore conduisibles et donc forcément on va avoir des vitesses de passage en courbe certainement spectaculaires mais avec des ressentis en terme de châssis et de sonorité beaucoup plus proches du jeu de référence de la PlayStation que de l’ambiance des voitures telles qu’Enzo Ferrari les avait conçues au départ. Un grand merci @458 pour toutes ces informations sur la Ferrari 488 Pista et le retour d’expérience de son achat. Cela nous fait un long article de passionnés, dans lequel on apprend beaucoup de choses. Quelles informations supplémentaires aimeriez-vous connaître par rapport à la Ferrari 488 Pista et son utilisation en tant que propriétaire ? Si vous possédez une Ferrari 488 Pista, quelles réflexions vous êtes-vous faites en lisant cet article et quelles informations complémentaires pourriez-vous ajouter ? Et comment, de votre côté, voyez-vous l'avenir pour les prochaines Ferrari ? Si cet article vous a plu, vous aimerez aussi : - Essai longue durée : la Ferrari 458 Speciale de 458 - La surprise de la Ferrari F8 Tributo présentée à Genève - Essai longue durée : la Ferrari 488 GTB de SPDK 90 - Tout savoir sur la Ferrari 488 Pista présentée à Genève
  6. 7 points
    Je rajouterais juste un commentaire (et je m'arrête là). Si la marque Ferrari était si "passionnée" par son histoire et attachée à la préservation de ses modèles passés, elle assurerait au minima la distribution de pièces dites "classiques" comme le font Porsche, Mercedes, Jaguar et d'autres. On est très très loin de cette réalité et nos amis Ferraristes amoureux EUX de leur Ferrari ancienne en sont réduits à lire les petites annonces en quête de pièces d'occasion parfois miteuses et vendues à prix d'or car plus disponibles depuis des lustres ou introuvables; donc quand je lis le post de SangRouge, mon sang à moi ne fait qu'un tour et je rigole.......jaune vif. Mais il est vrai qu'il est beaucoup plus difficile de mettre en place un tel suivi destiné aux réels "passionnés" que de commercialiser des kit carbone à 20 30.000 boules sur une Pista. Les 70 ans de la marque nous ont fait très plaisir, c'est vrai, mais ils ne pouvaient pas faire moins et je pense qu'il s'agissait plutôt d'un fabuleux et magnifique coups marketing. Un de plus....
  7. 6 points
  8. 6 points
    GMK teste mon gecko. Avec @Ulimit ( les commentaires c’est de pire en pire )
  9. 6 points
    En direct avant le départ, les autos Ferrari engagées.
  10. 6 points
    Cela ne me heurte pas, tu as le droit de penser ce que tu veux, mais cela n'est pas du tout le sujet. La question n'est pas de savoir ce que nous pensons des vendeurs Ferrari. Quand tu fais une annonce pour vendre une Ferrari 612, tu es heureux quand quelqu'un vient dire que cela le fait marrer parce qu'une 612 n'est pas une vraie Ferrari ? Non, tu t'en moques de son avis. Dans le cas présent, c'est pareil.
  11. 6 points
    Au lieu de vous pendre le citron depuis des dizaines de pages sachez juste une chose. La plupart des arrets de cour de cassation en matière de droit routier sont obtenus par Maitre DUFOUR sébastien ( paris, j’ai son portable perso si besoin ). Il a 100% de résultats sur les retraits de permis, car absolument rien n’est légal, rien !!! Même le retrait immédiat du permis par les forces de l’ordre (3 jours de retraits de permis ) avant que vous ne receviez le delais par la préfecture en recommandé qui vous suspend pour plusieurs mois en attente de votre comparution n’est pas légal. Vous pouvez repartir au volant et leur « chier dessus » . Il vous fait récupérer votre voiture en cas de saisie pour délit de grand excès de vitesse, et vous repartez au volant du véhicule. ( du vécu récemment par des amis, par moi même également, pas envie de m’étaler ). Encore une 812 superfast récupéree immédiatement lors d’un délit de grande vitesse : Pour ceux qui ne peuvent lire le lien :
  12. 6 points
    De retour il y a juste 1H. Je suis sous l'émotion C'est ma première Ferrari mais j'ai fais un passage chez Maserati dans les années 2005 avec une 4200 Cambiocorsa, ensuite son arrivé les enfants avec du coup changement pour un SUV X6. J'ai ensuite repris un X6 M50D et dernièrement un GLE coupé AMG S 63. Voici les premières photos de la belle :
  13. 5 points
    La taille des images pour les abonnés vient d'être passée à 6 Mo par image et leur nombre est toujours illimité.
  14. 5 points
    Journée in-cro-ya-ble encore aujourd'hui ! Tout d'abord, visite de Tubistyle et de DTS (réservoirs d'essence première monte pour Ferrari et toutes les marques sportives ou presque). Dans un carton on nous montre des prototypes de sorties d'échappement pour la Ferrari F176 ! Oui, vous avez bien lu, la prochaine à être présentée fin mai est la F173, donc c'est 3 modèles plus tard. Tout ce que je peux dire, c'est que ces doubles sorties seront énormes. Ensuite, lors de la visite de Scaglietti, que personne ou presque ne fait à part nous, deux grosses exclusivités, dès l'entrée, tenez-vous bien : - la carrosserie de la Ferrari F173 que personne n'a encore vue sauf les concessionnaires hier. La partie arrière est très large et très plate. Deux trappes à l'horizontale de chaque côté, une pour l'essence et l'autre pour l'électricité. À l'avant, le s-duct (sortie d'air dans le capot pour l'aero) est peu haute mais très longue. Elle fait toute la largeur du bas du capot et remonte sur les côtés. Enfin, les entrées d'air latérales sont énormes, en arc de cercle qui remonte jusque la moitié de la fenêtre ! - la carrosserie de la Ferrari 812 Spyder !!! Vous prenez une Ferrari 812 Superfast, vous enlevez le toit et vous ajoutez deux arches qui viennent mourrir sur le coffre et vous avez l'idée générale. C'est très beau. Il y a peut-être une découpe sur le haut de l'aile arrière, pas présente sur le coupé. Ensuite, nous visitons les chaînes de production où la très grande majorité des V8 produits sont des Ferrari 488 Pista actuellement. Sur la chaîne des V12 au deuxième étage, nous avons visité la toute nouvelle chaîne des séries limitées (6 postes de travail seulement contre 50 pour les V8) et avons vu la production de la Ferrari Monza ! Ils en ont même débaché une rien que pour nous. Bref c'était extraordinaire aujourd'hui encore. Merci à @Scuderia-francesco pour la visite de Tubistyle et à la concession Ferrari de Toulouse pour la visite de l'usine Ferrari. Et là chez Toni Auto aujourd'hui, combien de F40 ?
  15. 5 points
  16. 5 points
    D’abord, j’avais déjà eu du mal avec les jantes Gold sur la Scuderia à l’époque, mais au moins, c’était une option usine... Là, je trouvais que ça passait beaucoup moins bien sur la 458, surtout avec un intérieur un peu dans les mêmes tons. Pas assez de contraste, trop bling-bling à mon goût Elle sort donc de carrosserie (enfin, Luc, enfin! ) avec une teinte officielle Ferrari qui met en valeur les étriers jaunes et rappelle le toit noir là, j’adore !!!! Je vous montre un petit avant / après, avec le passage chez mon carrossier
  17. 5 points
    Suis pas parano, tu parles de faire 6000€ de frais pour fiabiliser et dans le montant la piece principale n’y est pas.
  18. 5 points
    Croisée dans ma région en ce début d'après-midi une 250 GT cabriolet Pininfarina série 2. Cette Ferrari a été restaurée il y a quelques années. Elle revenait de l'entretien et partait rejoindre d'autres voitures de prestige dans le cadre d'un rallye de véhicules historiques. Elle avait soif !
  19. 4 points
    Bonjour à toutes (car je suppose que des dames sont également présentes ici!) et à tous, Eric, 39 ans, habitant la région parisienne et tout excité comme un enfant à l'idée de réaliser soin rêve. Passionné de belles automobiles depuis mon plus jeun âge, j'ai déjà eu plusieurs véhicules, en plus de mes daily, que j'aimais bien: - MG F - Mini Cooper S (2007) - Audi TT 225 MK1 - Audi TT V6 MK1 - Mini Cooper S (2015) J'ai pu atteindre mon rêve de gosse en 2016 avec celle que je convoitais depuis mes 11 ans... Porsche 997 Carrera S Cabriolet phase 1 de 2005, acquise chez Virages Automobile que j'ai gardé 2 ans. Après ces premiers pas chez Porsche j'ai décidé d'acquérir une 991Carrera S phase 1 (je suis amoureux des atmos!!! :-) toujours chez Virages! Cela fait 7 mois que je l'ai... et j'en suis ravi mais ce côté passe partout, facile, presque "lisse" de cette auto pourtant extraordinaire et envoutante me laisse comme un goût de trop peu depuis quelques mois... Puis, en Avril dernier, suite à un week-end chez mes meilleurs amis résidant à Amiens, je me rends avec mon pote sur un rassemblement de passionnés. Beaucoup de Corvettes, deux Porsches, une 612, une GTC 4Lusso, et ohhhh une 458 Italia, la dernière vendue en France et dans un état extraordinaire... Je commence à discuter avec le propriétaire. Passionné lui aussi, très facile d'accès, et excellent premier contact. Nous parlons de sa vie de détenteur de Ferrari, il avait une F430 avant, je regarde la hauteur de caisse et le porte-à-faux (je sais que ça fait rire, mais si ça ne rentre pas dans le parking...) Et là, déjà que je regardais Ferrari depuis longtemps je me rends compte que cela pourrait être possible pour moi d'en acquérir une! Ni une ni deux, je regarde le net, je fais les concessions, oui car une Ferrari, pour moi, même si cela va paraître idiot, cela s'achète chez Ferrari... et bien je fini par en avoir 2 en tête. J'échange avec les concessionnaires, tous les deux très pro, mais chez Modena Motors Alsace... on est vraiment très sympa, facile d'accès! Car oui je suis "chiant" car pointilleux et je veux avoir beaucoup d'informations avant de sauter le pas! Bref mention spéciale à Olivier Beaunée qui a été au top! Donc ça y est, je vais la récupérer demain avec mon ami d'Amiens qui vient faire l'aller en passage avec moi (en Porsche), et va faire le retour, toujours en passage, mais en Ferrari 458 Italia!! Alors oui je suis comme un fou, je ne dors plus depuis une semaine, je n'en reviens pas que cet objet d'art va être dans mon garage, que je vais avoir la chance ultime et si rare d'être le possesseur HEUREUX d'une Ferrari, et quelle Ferrari! Si ce n'est pas LA DERNIÈRE (car les constructeurs sont toujours capable d'en sortir une dernière à chaque fois), c'est sans nul doute l'une des dernières à moteur atmosphérique! Elle n'a pas toutes les options que je souhaitais, mais elle est déjà parfaite à mes yeux! Ma voiture est donc une Ferrari 458 Italia Rosso, intérieur cuire noir, avec les capteurs av/ar, les écussons (qui sont OBLIGATOIRES) selon moi, les étriers rosso corsa, les fonds de compteurs jaunes, le pavillon de toit cuir noir, le GPS et le régulateur de vitesse. Alors oui certains dirons, elle n'a pas les sièges baquets en carbone (mais au final pour faire de longues distances...), elle n'a pas le volant carbone (oui c'est beau aussi!), mais bon elle est Ferrari Approved 24 mois, tout est clair et limpide et je suis le plus heureux des hommes Voilà, c'est bien simple, je n'y crois toujours pas. C'est tout simplement fou et déraisonnable, mais c'est tellement bon! :-) Merci à tous de m'avoir lu et à très bientôt avec des photos! Un futur (demain) propriétaire de Ferrai H.E.U.R.E.U.X !!!
  20. 4 points
    Pour aider à la compréhension du marché. J'ai acheté la mienne il y a précisément 2 ans, 157 k€ 2011 avec 22000 km, Rosso scuderia, jantes diamant noires et sièges cuir carbone. Je ne vois pas pourquoi cacher tout cela.... Celle ci est encore plus belle avec tout ce carbone ! Félicitations
  21. 4 points
    GMK teste mon gecko, de pire en pire les commentaires . Avec @Ulimit
  22. 4 points
    Toutes les sorties que j’ai organisées m’ont ( me coûtent ) coûté beaucoup de temps et j’y ai toujours laissé quelques euros...ça ne m’empêche pas de continuer à créer ce genre de manifestation car ma satisfaction, le plaisir de la rencontre et du partage de notre passion est bien supérieur au reste. Pour cela je remercie Ferrarista et Franck de faire vivre cette passion.
  23. 4 points
    Je te remercie moi aussi (comme Neric) infiniment de confirmer mes propos : Tu as été banni définitivement (le bannissement temporaire n'existant pas sur Ferrarista) et j'ai été faible, j'ai accepté que tu reviennes (seconde chance). Mais comme je l'avais dit, et c'est pour cela que le bannissement temporaire n'existe pas, tu reviens encore pire qu'avant. Rien de personnel, ce serait le cas de tout banni. Quand on banni ici, ce n'est jamais à la légère, ce n'est pas pour rien. Maintenant c'est terminé. Définitif. Lesson learned. Nous ne sommes pas ici pour gérer la cours de récréation de la maternelle (puisque tes écrits parlent surtout de toi). On a mieux à faire de notre temps pour aider la communauté Ferrarista.
  24. 4 points
    Et j'ajouterai que si j'ai proposé à mon ami de partager cette info sur Ferrarista, c'est qu'il estime lui aussi qu'un commercial Ferrari se doit d'être passionné. Cela va donc dans ton sens, dans le sien et dans le mien. Olivier, lorsque tu as acheté la Donk, tu as eu un interlocuteur passionné. Ne voudrais tu pas qu'il en soit de même pour celui qui un jour achètera sa Ferrari en Gironde ? La politique commerciale et marketing de Maranello n'est absolument pas au centre du sujet. Si j'ai pris la décision de partager cette information sur notre forum c'est pour que l'un d'entre nous ou un proche puisse accéder à un univers qui nous rassemble. J'ai d'ailleurs trouvé que c'était un très bon signe de leur part d'accepter d'en parler sur un forum de passionné. Je suis donc peiné que cela parte immédiatement en polémique...
  25. 4 points
    merci beaucoup @Lord Brett ! une de mes préférées:
  26. 4 points
    Un petit dernier pour ce 1 er Mai 2019.......
  27. 4 points
    Le prix est totalement abusif... du delire... 2 cata sport plus des tubes ... Pas de marmite à fabriquer et 15 000€...
  28. 4 points
    -1 à beaucoup d'entre vous! C'est suite à ce genre de discussions à la noix de collégiens qu'il y a de moins en moins de monde sur ce forum. Allez plutôt rouler ( à 79 km/h) .
  29. 3 points
  30. 3 points
    Moi pour ma part je bouge pas ... l'ambulance n'a qu'a doubler la file de voiture , ils savent très bien le faire .
  31. 3 points
    Alors voilà Steph quelques pensées du jour: Ce mardi 14 mai je ne me suis pas levé du pied gauche. Non ! Trop grand jour pour moi..une question néanmoins : allai je prendre mon pied ? La journée s'annonçait difficile pour moi après presque 9 mois mois car il s'agissait tout simplement de remettre le pied à l'étrier. Comment cette journée allait-elle se dérouler? Je me suis dit " essaie de ne pas avoir le pied trop lourd, aussi ne te pose aucune question et fonce! Ouais mais fonce fonce c'est facile à dire et ne voulant pas paraitre plus bête que mon pied..je me suis appliqué. Tant et si bien que je me suis trouvé bien, à l'aise même et je me suis amusé, joué même, mais pas comme un pied. Voilà un joli pied de nez à mon accident! A vrai dire je suis régalé et je n'ai plus de doute, j'ai comme qui dirait ôté une épine du pied. Je crois qu'avec cette voiture j'ai trouvé chaussure à mon pied. Alors, je ne vais pas mettre les pieds dans le plat, mais je dois avouer que j'ai plus de sensations à piloter cette CaterhamLola sur piste que ma Ferrari sur route. Et vu que c'était mon anniversaire il y a peu je peux dire qu'il me semble que j'ai encore bon pied bon oeil et les pieds bien sur terre. Voilà....
  32. 3 points
  33. 3 points
  34. 3 points
    Et tout bonnement incroyable d'en découvrir une circuler sur route ouverte :
  35. 3 points
    Bientôt un divorce avec la scud, j'arrête les frais. Si eĺle était fiable on ne se poserait pas la question et on ne rechercherait pas à se rassurer. Je ne la roule pas elle m'enmmerde, je la roule elle m'emmerde ... je vais voir ailleurs tout simplement. Ça a fait plaisir aux enfants, j'ai pu connaître la sensation Ferrari et il n'y a pas de regret.
  36. 3 points
    +1 Avec mon fils, j'ai commencé pareil.... pour finir 10 ans plus tard comme ça ! Entre temps, un titre de Chpt de France, une 2° place au 24h du Mans etc.... mais surtout beaucoup d'€ en moins, à la louche, une Ferrari neuve Par contre, ayant fait moi-même du karting à haut niveau dans les années 80, je savais ou je mettais les pieds
  37. 3 points
    Le saviez vous ? Une sortie telle que la sortie dans le Jura , c'est (j'ai compté) plus trois jours complets (en cumulé) pour trouver hôtels et restaurants, les contacter, négocier, valider les détails et payer les acomptes. J'en suis à plus de 100 mails échangés rien que sur le sujet. J'oublie la soirée avec les autres organisateurs pour valider le lieu, les dates puis une autre soirée pour tous ensemble les choisir les différentes options. Encore plusieurs heures pour trouver les bonnes routes , celles sans risques, celles adaptées à nos autos. Rajoutez plusieurs soirées pour créer le roadbook. Trouver le meilleur devis pour les impressions et encore d'autres choses qui constituent les surprises... A cela, on rajoute également un weekend complet de reconnaissance où on laisse femme (pas forcément contente) et enfants. Dans le lot, je ne parle même pas de l'animation de la sortie qui au demeurant fait plaisir mais prend également du temps car il est normal de répondre aux questions de chacun (plus de 200 mails là aussi) Bref, faire plaisir aux autres c'est un boulot de dingue mais plus l'événement approche et plus nous sommes excités de le vivre ! Vos autos sont prêtes ? Vous n'avez pas pu avoir de place cette année ? Les Sudistes commencent à travailler sur l'édition 2020
  38. 3 points
    Je n’avais pas vu ce topic sur les montres Partage avec vous de ma passion pour les Roro pro (hors Date Just) Date Just 16220 - 1990 Submariner 16610 - 2001 Daytona 116520 - 2010 Sea Dweller D-Blue 116660 - 2016 Yacht Master 116655 - 2017 Daytona 116519 - 2018 .... et ma Ferrari by Cartier - 1988
  39. 3 points
    Etre passionné et connaître l'histoire de la marque? C'est une plaisanterie? Je pense qu'il faut surtout être capable de vendre des machines à laver au prix de l'or.... Que du baratin en somme...
  40. 3 points
    La performante elle manque un peu d’allonge non ?
  41. 3 points
    Voilà c'est fini pour aujourd'hui. Nous rentrons en Normandie. Sur la route, nous voyons dans les champs de colza quelques photographes comme Artho qui attentent les derniers participants. Personnellement,je ne me vois pas avec mes allergies passer l'après-midi le nez dans les pollens. Mais le Tour Auto n'est pas fini pour nous puisque Samedi départ à 5h30 pour Le Mans et la dernière étape avec l'incontournable Bugatti puis quelques images en Suisse Normande.
  42. 3 points
    Bonjour, Alors je me présente comme il faut ;-) Je suis Tom du Luxembourg et amateur de voitures surtout italiennes! Ca a commencé avec mon grand père qui avait des Alfa et surtout une Ferrari 275GTB carrosserie en alu, une 365GT4 2+2 et une 400i manuelle. Puis mon père a eu une 328GTB, 355GTB F1 et manuelle, 360 Spider, 430 Spider, 16M, 612 Scaglietti, 575 Maranello GTC et finalement une FF. On n'en a malheureusement gardé aucune! et la FF est partie aussi car mon père a des souci de santé et ne peut plus s'en servir. D'où la raison pour laquelle je cherche une 365GT4 2+2 pour qu'il y ait à nouveau une Ferrari dans la Famille! Sinon je cours en compétition historique avec des Alfa, surtout chez Peter Auto donc si un de vous est à une des courses n'hésitez pas à venir faire coucou! Une GTAm de 1971 et une Giulia T.I. Super de 1964. J'ai en plus une GTA 1300 Junior de route de 1973!
  43. 3 points
    @Trois cinquante cinq Dis moi ta f12 elle a l’air vachement bien entourée .
  44. 3 points
  45. 3 points
    Il y a tellement de merveilles à voir à Rome!!! Pour ce qui ne nécessite pas de réservations, la piazza Navona, la fontaine de Trevi, le campo di fiori, etc... tu déambules dans Rome et tu y verras bien d'autres choses en passant comme le château Saint Ange.... Le Colisée; là il vaut mieux prendre les billets par internet (ne prend pas de guide parlant le français, c'est plutôt nul),et à coté le forum Romain dans la foulée (bien regarder les horaires de visites de ce dernier et commencer éventuellement par lui avant le Colisée) Le Panthéon incontournable tout comme la Basilique St Pierre (là je te conseille de prendre les tickets d'entrée sur internet ce qui évite la très longue queue). Si tu as le temps, une demi journée, le magnifique musée du Vatican qui comprend la visite de ce chef d'oeuvre qu'est la chapelle Sixtine avec les fresques de Michel -Ange (là, quelque soit la saison, c'est bondé (la chapelle) mais c'est ABSOLUMENT à voir!! Un lieu très très peu visité et qui est pourtant magnifique, la Villa d'Este à Tivoli avec ses somptueux jardins à 30 km de Rome. J'y suis allé plusieurs fois, et chaque fois tu es presque seul dans les jardins. Ce lieu qui est pourtant un chef d'oeuvre de l'architecture du XVI ème siècle est classé au patrimoine mondial de l'Unesco.
  46. 3 points
    Pour les feux arriere de la f430 j’avais fait un tuto. Voila la solution qu’a trouvé LMC auto, mon mecano. Il les monte sur silent bloc, vous pouvez le faire en preventif, il vous suffit de couper la pate du bas et d’y visser un silent bloc avec double pas de vis, un pour rentrer dans le feu et l’autre pour le tenir sur la carrosserie :
  47. 3 points
    Tu dois etre aveugle, vu le nombre de personnes qui ont des problèmes, et le sondage à l’appuie.... Meme notre ami madmax nous dit qu’il la trouve fiable alors qu’a été changé au moins pour 15000€ de pieces sur la sienne en 1 an... Tout va bien
  48. 3 points
    Je remercie le très fameux et très intelligent manu d avoir pu déceler chez moi mon mon incohérence et mon incapacité. . En conclusion au plaisir de ne jamais faire ta connaissance. .
  49. 3 points
    Jolie petite balade et belle rencontre avec cette rouge! Granturismo x2_1 by Rémi COLIN, sur Flickr Granturismo x2_2 by Rémi COLIN, sur Flickr Granturismo x2_3 by Rémi COLIN, sur Flickr Granturismo x2_4 by Rémi COLIN, sur Flickr Granturismo x2_5 by Rémi COLIN, sur Flickr Granturismo_6 by Rémi COLIN, sur Flickr
  50. 3 points
    N'importe quoi, je n'ai jamais parlé de ces drames ni de prêt ni de loin, faut pas tout mélanger Et je le répète : quand on adhère pas à un système/entreprise/association etc ... on le quitte, si on s’accommode c'est qu'on adhère assez pour supporter d'y rester ! Je connais un gendarme motard passé par la garde républicaine qui, retourné en brigade, était ulcéré de devoir faire du chiffre aux jumelles contre ces dangereux pères de famille solvables : il a démissionné. Je connais un pilote de l'armée de l'air qui ne supportait pas l'idée que ses bombes pouvaient tuer des civils : il a démissionné pour aller en compagnie aérienne. J'ai plein d'autres exemples, malheureusement moins nombreux que les révolutionnaires en carton qui "dénoncent" mollement le système (qui les nourrie) mais qui y participent tous les jours Faut pas demander de la cohérence aux politiques quand on en n'est soi même pas capable. Désolé, le politiquement correct c'est pas mon truc @+