Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 23/02/2019 dans toutes les zones

  1. 9 points
    Job Done ! Quand il repointe le bout de son nez, vous me le signaler, il n'a rien à faire ici avec son agressivité permanente, contraire au règlement du site, et la mauvaise ambiance générée.
  2. 8 points
    Ecoute, je comprends tout ce que tu dis mais c'est pas trop le sujet ici. Ou ça peut l'être mais pas du matin au soir. On a compris que tu en as gros sur le coeur. On dirait que tu découvres l'économie de marché. Ferrari vend ses voitures, le prix que les clients sont prêts à les payer. Je suis d'accord avec toi que c'est trop cher. Mais c'est une marque qui fait "encore" rêver et il y a bcp plus de gens qui veulent en acheter que ce qui sort de l'usine. Maintenant, on vit qu'une fois et on emportera pas son blé dans la tombe ! Alors regarde un peu ce qu'ils sont en train de me préparer pour la fin de l'année : Ca va être une des plus belles Pista EVER !!!
  3. 8 points
  4. 7 points
  5. 7 points
    Depuis que l abandon de l atmo, je n ai plus regardé un seul GP... J aime la mécanique et pas l electricité !!! Perso, ce qui arrive ne m exite pas du tout, bien au contraire, ça me donne envie d aller voir ailleurs...
  6. 6 points
    Petit Retour d’experience Mclaren. Pour ceux qui ont suivi, je vous rappelle qu’il y a 2 semaines, sur le circuit du castellet, dans l’empressement en faisant un appoint d’huile avant roulage, un ami m’a foiré le bouchon d’huile, qui m’a valu de perdre de l’huile toute la journée et m’a un peu gâché le moment... J’ai donc appelé l’assistance mclaren apres ma journée de roulage ( qui fonctionne gratuitement tant qu’on est sous garantie, que ce soit pour une panne prise en garantie ou non !! ) Toujours pareil, top, tres polis et sympa, prise en charge de l’auto par un dépanneur avec remorque fermée, à l’heure que je souhaite et le jour que je souhaite, mise à disposition gratuitement d’un véhicule de la plus haute catégorie de chez un loueur d’auto, type merco class S ou BM serie 7 ( sous reserve de dispo, y’en a pas de partout, mais s’ils en trouvent une meme a 200 km de chez toi, si tu es ok tu peux aller la récupérer ), taxi qui vient te chercher pour t’emmener chercher le vehicule de prêt etc... Alors chapeau à mclaren Monaco car ils m’ont pris en garantie le bouchon d’huile plus la descente de tubulure sur laquelle le bouchon est fixé. Ils ont inspecté toute l’auto, et ce sont apperçu que j’avais une durite de « je ne sais quoi » ( elle sert lors du démarrage à froid lorsque l’auto enrichit) débranchée et pour le coup un peu abîmée, prise en garantie également.... Vu que je bouscule un peu l’auto sur route et circuit, et que l’auto est sur place, je demande un devis pour une vidange de boite... Et la comme d’hab... des grands fous, plus de 1400 € pour vidanger cette maudite boite... ( a priori ils vidangent également dans cette procédure en plus de l’huile de boite, l’huile ou le « fluide » present dans l’embrayage, bon j’ai pas tout écouté, en plus des 2 filtres ), je sais juste que c’est exorbitant, mon mecano me prenait max 250€ pour la boite de la 430.... Je vous rappelle que la petite vidange annuelle sans filtre ni rien, juste un filtre a huile de l’huile et des contrôle c’etait plus de 2000€ Bon je l’ai faite faire cette vidange de boite, même s’il n’y avait aucune recommandations ou préconisations dans le plan d’entretien, mais comme pour les pieces et pour la revision( il y a 4 mois), tout est hors de prix chez Mclaren, et comme je n’ai pas ma langue dans ma poche, et que je ne suis ni sectaire, ni borné, ni gourrouté ( comme certains qui perdent toute objectivité devant le mot « ferrari » et ne reconnaissent plus ce qui est bien et moins bien dans la marque ou les modèles), et bien je le dis, oui c’est cher !!!. Bilan : C’est quand même tres positif dans l’ensemble, car je trouve que le service est digne d’un palace *****, on ne peut pas leur en vouloir, pour moi, ils sont aux petits soins et tres pro...
  7. 6 points
  8. 6 points
  9. 6 points
  10. 6 points
    Ce n’est pas une question de différence de passion mais de goût et de perception des choses ... bref de point de vue. Et il semble que tu ait du mal avec des points de vue différents du tiens. Pour ma part, je tâche à exprimer mes idées et ma passion en évitant de porter des jugements péremptoires sur tel ou tel modèle qui pour le coup pourront apparaître désagréable aux autres membres. J’ai bien compris que tu est un membre honoris causa du forum et que tu possèdes qques accointances bien placées chez Ferrari et souvent tes post sont informatifs mais tt cela ne donne pas plus de valeurs à tes points de vue que ceux des autres membres ; ce serait donc cool que tu sois un peu moins « rabat-joie « ds tes propos. Tu es libre de tes idées et si tu pouvais passer un peu moins de temps à vouloir les imposer ce serait bien cool. Dis autrement, tu p.t.s un peu les co.illes à toujours casser du sucre et comme disait Sarko : F tu l’aimes ou tu la quittes ; F comme Ferrari bien sur Enfin pour moi, passion = plaisir, projet, positif et pas frustration et négation
  11. 6 points
    Le moteur c est l ame de Ferrari, et avec ce qui va arriver... Ne surtout pas oublier pourquoi LCDM avait toujours mis son véto pour une capitalisation boursière... Ferrari aurait pu faire le choix de payer l amende ou de la repercuter sur le prix de vente et conserver quelques moteurs atmo... L avidité des actionnaires aboutit a une prod dont on ne sait plus a quoi elle correspond ( 15 nouveaux modèles d ici 2022 ) et des compartiments moteurs remplis de cables electriques, dans une bonne vieille plateforme en alu ( meme revisitée ) et des kg supp qui vont les rapprocher du poids d une Bentley... Bref, il ne reste plus que le badge... J attend de voir votre tete lorsque vous entendrez les 64 db d un V6 TT hybride qui ruptent à 7500 trs , et vendu 350 k€ ...
  12. 6 points
    SI Ferrari n'avait jamais évolué, Ferrari serait mort depuis longtemps... J'entends ton discours avec les turbos, avec l'électricité, avec les SUV etc....certains, il y a 50 ans ont tenu le même discours avec l'abandon des moteurs avants (sauf sur les V12 2+2, bref, les familiales ) Et Ferrari existe toujours. Pour ma part, il y a pratiquement 20 ans que je ne trouve plus mon bonheur (ou presque) dans la gamme Ferrari. Je n'en fais rien, je ne critique pas la marque... et je roule avec les voitures qui me plaisent, fussent-elles anciennes. Tu aimes ta F12 d'après ce que j'ai pu comprendre, moi, je n'apprécie pas trop... et alors, ça n'empêche pas Ferrari de vivre, la preuve. Et ça continuera ainsi...
  13. 5 points
    salut à tous, maintenant que j'ai pris l'abonnement avec photos illimitées je peux enfin vous présenter toute la famille
  14. 5 points
    Bon les amis, un petit bonjour du paradis Merde @guillaume84, a 2 millimètres près tu etais dans le Sud, mais la du coup t’es dans le Nord .
  15. 5 points
  16. 5 points
    Oui, discours du marketing relayé par les vendeurs, c est certain ... L objectif étant de protéger un minimum les clients Pista... Conçernant l aéro, c est quasi identique...De toutes manières, vu comment sont utilisées les Ferrari, personnes ne va s en aperçevoir... 5 % des Ferrari vendues neuves vont sur Piste ( stats Ferrari )..Ferrari, c est une voiture " image "...
  17. 5 points
    Échanger et débattre sur la F8 : OK Se foutre sur la gueule : NON Perso, j'ai juste envie de lire et participer au sujet F8. On est tous sur le site pour passer un bon moment autour de la passion automobile, pas pour du tir au pigeon... Merci
  18. 5 points
    Je crois qu'être passionné n'exclut pas d'être modéré dans ses propos...on peut échanger sans devenir excessif.
  19. 5 points
    En même temps il faut savoir que l’an dernier je me suis arrangé pour avoir une page promotionnelle des baptêmes de bandol dans le journal 2 mois avant l’evenement, et j’avais mis en photo de promotion, min ancienne 430 sur le quai de bandol l’année d’avant et en gros la mclaren. Pas mal de gens qui sont montés demandent si on a le droit de rouler sur la route normalement avec cette voiture, beaucoup ne comprennent pas grand chose effectivement. Ce sont les autocollants qui en sont la cause. Ils enlèvent le côté « classe » que pourrait avoir l’auto sans, mais renforcent le côté sportif, ce qui est tres sympa pour ce type d’evenements, mais qui fait tres con quand tu laisses ta voiture au voiturier devant un hotel de monaco.
  20. 5 points
    Sinon je profite de mon passage ici pour donner des nouvelles. La belle a 600 Km au compteur, ce qui signifie qu'elle n'a jamais dépassé les 3 500 tours, et encore, plutôt 3 000 sauf les quelques fois où, n'y tenant plus, je suis passé en mode Track sur petites routes pour mieux la comprendre… j'y reviendrai. En 600 Km, déjà quelques petites choses, très petites choses, qui m'ont poussé à me rapprocher d'Alpine pour action corrective. Et là encore, carton plein en terme de service, de réactivité et d'efficacité. Déjà les sièges étaient trop haut. Je mesure 1m79 et le réglage était sur le deuxième cran (sur trois). Sauf que pour ces baquets, il est impossible de faire autre chose qu'avancer ou reculer. Ce réglage là s'effectue en concession et à Boulogne c'est encore "pire", c'est à l'atelier de Clamart (mais on la laisse à Boulogne). J'ai donc déposé l'auto pour que les sièges soient baissés et ce, pour deux raisons : - les torx sont des torx à tête. Donc l'outil est impossible à trouver donc impossible de le faire soi-même - les procédures de suivi de la voiture sont strictes. On baisse les sièges en atelier -> les vis doivent être neuves et collées à l'époxy avant serrage Dont acte. J'ai récupéré une voiture dans laquelle je suis maintenant vraiment très bien installé ! La semaine dernière, suite à un dégât des eaux lié à une non conformité de la dalle, je dois refaire tout le sol du garage. J'en profite pour remplacer les dalles en plastique par un grès Céram pleine masse plus qualitatif bien que moins "spectaculaire". Mais ce faisant, je m'assure de ne plus avoir de problème d'infiltrations. En attaquant la déco, je demande à mon centre Alpine s'ils ont un visuel sympa qui traine au fond de leur show-room pour identifier l'espace de ma voiture dans le garage. Et je vois débarquer le directeur commercialavec un panneau gigantesque ! Vraiment une équipe incroyable. Résultat -> Autre "souci", une vibration au niveau de la cloison derrière le siège passager plutôt à froid vers 2 000 tours. Genre relou. Je téléphone au garage et on me met en relation avec le directeur SAV qui m'explique qu'il pense connaitre le problème. Souci de vase d'expansion fixé sur cette cloison ou de fond plat qui peut vibrer et dont la vibration peut remonter exactement à cet endroit. Deux problèmes déjà constatés ! RDV pris dans 1 semaine avec Alpine de prêt. Rien à dire. Service au poil. Pour mémoire, chez Porsche pour une intervention (chère…) sur une Carrera GT je me souviens qu'on m'avait demandé 60 € par jour pour une Polo. Inutile de dire que ça ne s'était pas passé comme ça... Bref, la voiture s'ouvre petit à petit. L'équilibre général est saisissant et l'ambiance est unique. Très confortable, vraiment très confortable et addictive. J'admets de bonne grâce que le manque de rangements à l'intérieur de la voiture est clairement pénible mais ça fait aussi parti de ces choses qui au final m'amuse. En mode Sport, elle est super fun mais on sent très bien les béquilles électroniques quand la dérive commence légèrement. Donc passer en mode Track transfigure la voiture et effectivement, elle devient "dangereuse" pour qui ne sait pas piloter un minimum. En effet, plus une seule aide. Ce qui signifie qu'en attaque en entrée de virage, si la voiture est placée au freins, l'arrière partira immédiatement. C'est à dire qu'en mode track, ils ont reproduit très exactement le comportement de l'ancienne Alpine de la grande époque du monte Carlo. Le sous-virgae est immédiat et la glisse importante. Et facile à entretenir ! Selon la vitesse dont on parle, il faut donc faire très attention et parfaitement connaitre sa voiture. Je ferai quelques circuits pour comprendre ce système en fonction de la vitesse (sauf que sur piste, de plus en plus on nous interdit strictement toute dérive ce qui va un peu compliquer ma prise en main…). C'est un petit kart en fait. C'est la description qui me semble la plus adaptée. Son comportement est très proche de celui d'un kart quand elle est en mode track. Donc je confirme, une voiture incroyable qu'aucun constructeur n'avait osé sortir jusqu'à présent, tant en terme de masse que de comportement. Bravo !
  21. 4 points
    Bonjour à tous, Je suis nouveau ici et ami de @Oliv avec qui je partage de nombreuses sorties automobiles Je m'appelle Yan, j'ai 32 ans et je suis résident dans la belle région du Var, passionné d'automobiles j'ai ouvert il y a quelques années une boite de préparation du nom de Motortech, certains membres ici me connaissent d'ailleurs. Mon parcours automobilistique à été très varié, j'ai commencé passionné de bavaroises et collectionné de nombreuses //M (M3, M4, M5, M2…) puis après un bref passage chez Porsche une halte chez McLaren, d'abord avec la baby 540c puis aujourd'hui avec la petite et agile 600LT Au plaisir de vous croiser sur les routes
  22. 4 points
    mais vous voyez, on discute sans cesse si la pista tape la 720 ou l'inverse, que sur youtube Chris Harris préfère bla bla ....la réalité c'est qu'entre la pista et ma Modena (full tuby et boite méca) ya 3 univers d'écart en perf mais je vous apprend rien mais en plaisir de conduire ya largement match car l'une vous assome et vous oblige à être en perpétuel éveil car elle a été conçu pour bouffer le goudron et éclater tout le monde alors que l'autre 20 ans après avance déjà très bien mais surtout procure des odeurs, des différences de timbre de voix tous les 1000 r:mn , déchire les tunnels ajouté à la boite méca qui est un régal...à mon sens c'est l'aboutissement même du plaisir de conduire car juste avant la 355 est moins abouti (capote, entretien...) et après la 430 ( quasi introuvable en bvm) rentre dans l'ère du tout électronique qui est sans fin bref la pista sera de passage chez moi comme toutes les récentes alors que Modena et 328 partiront jamais
  23. 4 points
    On est bien d’Accord. Apres je n’ai conduit que la f12 et avec un échappement. C’est le kiff total, et esthétiquement tellement plus belle, racée et sportive que la 812. Pour ma philosophie ça serait idéalement la 2eme à avoir dans le garage si ce n’etait pas déraisonnable par rapport à mon mode de vie, mais c’est malheureusement déraisonnable même si ça serait faisable. Il faut savoir rester objectif avec ses revenus et ses impératifs. Et je suis plus que prudent. Une berlinette efficace et performante, quelle que soit la marque, plus une f12, idéalement une ancienne 70/80 pour le plaisir vintage et le plaisir de conduite « à l’ancienne », le graal absolu pour moi.
  24. 4 points
    C'est du réchauffé mais je trie mes photos et ne me m'empêcher de les mettre... Quelle folie ce parking!!!
  25. 4 points
    Ce matin à la mensuelle de Callas (13), deux petites beautés italiennes :
  26. 4 points
    Une copine pour ma Ghibli une Maserati 2.24V Elle suit une cure de rajeunissement à " L'Officina Valenti "
  27. 4 points
    La nouvelle Ferrari F8 Tributo vient d'être présentée au salon de Genève 2019. Certains adorent sur les photos, d'autres détestent. Or vous savez comme moi qu'il y a toujours des différences entre les photos et la réalité. Des différences subtiles, car la photo capte moins d'informations que l'oeil. Cela peut faire toute la différence entre "il y a quelque chose qui cloche dans son design" et "j'adore, elle est vraiment superbe !". Qu'en est-il en réalité ? Impressions sur les premières photos de la Ferrari F8 Tributo De mon côté, suite à la diffusion des premières images officielles et des premières photos en provenance de Genève, j'étais plutôt circonspect. Autant j'aimais bien certains éléments, comme l'avant de l'auto, autant d'autres parties, comme l'arrière, me laissaient plus perplexe, pour ne pas dire de suite que je n'aimais pas, car j'attendais de la voir en vrai pour me faire un avis définitif. Car l'expérience m'avait appris à attendre de voir par moi-même une auto, pour me faire un premier avis définitif, et donc avant de critiquer, quand le cas se présentait. Pour la présentation de la Ferrari 458 Italia, par exemple, je l'avais trouvée très belle sur les images officielles. Mais au final, j'avais été plutôt déçu par son avant quand je l'ai vue en vrai. Cela restant bien sûr un avis tout à fait personnel, comme dans le reste de l'article. Avec la Ferrari 488 GTB, les premières images officielles m'avaient beaucoup plues aussi. Je m'étais rendu sur le stand à Genève, un peu inquiet du coup, pour la voir en vrai. Serait-ce comme pour la Ferrari 458 Italia ? Au final, le coup de coeur était confirmé sur place : superbe cette Ferrari 488 GTB ! Ouf ! Pour la Ferrari 812 Superfast, je n'aimais pas vraiment l'auto sur les premières photos : ni les phares avant ni l'arrière. En la voyant en vrai, mon premier avis était malheureusement confirmé, et c'est toujours le cas aujourd'hui quand je la revois. Donc il n'y a pas de règle à en tirer, si ce n'est d'attendre de voir l'auto. Qu'allait-il en être pour la Ferrari F8 Tributo ? La déception avec les photos pourrait-elle être complètement annulée une fois devant l'auto ? Ou l'effet serait-il comme pour la Ferrari 812 Superfast ? Difficile à croire et j'allais donc ce samedi 9 mars 2019 avec un peu d'appréhension sur le stand de Ferrari au salon de Genève. Je remercie au passage la concession Ferrari Modena Sport de Toulouse pour l'accès au stand. Découverte de la Ferrari F8 Tributo Techniquement, sur le papier, la Ferrari F8 Tributo a tout pour séduire. Elle reprend beaucoup d'éléments de la Ferrari 488 Pista, dont le moteur et le châssis, pour beaucoup moins cher. Or beaucoup n'ont pas pu se voir attribuer une Ferrari 488 Pista. Même si ce n'est pas le même type d'utilisation, ni le même public qui est visé. La Ferrari F8 Tributo est aussi 40 kilos plus légère que la Ferrari 488 GTB. Ses performances par rapport à la concurrence, en y ajoutant les nouvelles technologies développées depuis, devraient la maintenir sur le devant de la scène. Dès que je suis rentré sur le stand Ferrari, je me suis dirigé vers la Ferrari F8 Tributo bleu corsa, en la laissant tourner sur son plateau pour la voir sous tous les angles. J'attendais tout particulièrement de voir son arrière. Et là je reste scotché avec un seul mot : WHOUAH ! Elle est MA-GNI-FI-QUE ! J'aime particulièrement le trois-quart avant ce qui est rare sur une auto, quelles courbes ! En général c'est surtout le trois-quart arrière qui est apprécié. Mais là aussi quel arrière ! Il est large, bas, avec les quatre feux ronds, très Ferrari ! Superbe. Ce qui est incroyable, c'est que, lorsque je prends en photos la voiture qui est juste devant moi, je regarde la Ferrari F8 Tributo, elle est magnifique, je la regarde sur la photo que je viens de prendre et je n'aime pas ! Mais pourquoi donc ? Quelle est la différence, c'est la même auto !? Je vois au moins deux raisons qui l'expliquent. La première est que la photo gomme une partie des courbes subtiles de l'auto. Or c'est une auto très travaillée, toute en rondeur. La seconde est que les grilles arrières, les "moustaches" sous les feux, apparaissent beaucoup plus grosses sur la photo qu'en réalité. Elles apparaissent d'un seul bloc et sans la finesse de leur courbe, là aussi. Et voilà donc le secret de la Ferrari F8 Tributo : elle est bien plus belle en réalité qu'elle ne le laisse apercevoir en photos ! C'est la première fois que cela m'arrive sur une Ferrari. C'est à tel point que je trouve la Ferrari F8 Tributo plus belle que la Ferrari 488 GTB ! C'est très fort de la part de Ferrari car nous en sommes à la troisième déclinaison de cette plateforme, après la Ferrari 458 Italia et la Ferrari 488 GTB. Ferrari nous a habitué à nous présenter deux opus d'une même plateforme, comme les Ferrari 308-328, 348-F355 et 360 Modena-F430. La dernière fois que nous avions eu le droit à trois déclinaisons de la même auto, la dernière version n'était pas une réussite : Ferrari Testarossa, Ferrari 512 TR puis la Ferrari 512M moins appréciée. La Ferrari F8 Tributo est présentée aussi sur le salon de Genève en Rosso Scuderia. Mais c'est le nouveau Bleu Corsa qui met le mieux en lumière ses courbes et sa beauté. Nul doute que lorsque nous commencerons à voir la Ferrari F8 Tributo dans les rues, en 2020, nous en verrons beaucoup dans cette nouvelle couleur qui lui va si bien. Il y a tout de même deux éléments qui auraient pu être améliorés sur la Ferrari F8 Tributo selon moi. D'un côté les rétroviseurs extérieurs. Je ne les aime pas depuis la Ferrari 458 Italia. Ils n'ont toujours pas changé, ni avec la Ferrari 488 GTB, ni avec la Ferrari F8 Tributo. Quand on voit les rétroviseurs en carbone d'une Ferrari Challenge Stradale à côté ... Enfin, les jantes présentées, probablement celles de série, ne sont pas très belles. C'est peut-être fait à dessein, pour vous faire plonger dans la longue liste des personnalisations possibles, mais je trouve dommage de ne pas avoir des jantes plus belles de série. Les concurrentes de la Ferrari F8 Tributo La Ferrari F8 Tributo est vraiment très belle de mon point de vue, une vraie réussite, bravo Ferrari ! Mais qu'en est-il de la concurrence, qui ne reste pas inactive non plus ? Quelle est la plus belle dans ce segment ? Le salon de Genève est la meilleure opportunité pour avoir rapidement sous les yeux tous les constructeurs avec leurs nouveautés. Après avoir fait le tour des stands Aston-Martin, Lamborghini, McLaren, etc. avec toujours en tête les images et impressions que m'a laissé la Ferrari F8 Tributo, j'en suis arrivé à 3 conclusions. Première conclusion : contrairement à ce que l'on entend parfois, toutes ces autos ne se ressemblent pas. Il suffit de les voir les unes après les autres, ou côte à côte, pour distinguer d'énormes différences. Oui l'aérodynamique oblige à apporter des éléments de carrosserie similaires. Mais vous voyez de suite qu'une Ferrari possède un design beaucoup plus travaillé, beaucoup plus subtil, qu'une Lamborghini ou une McLaren. Il y a beaucoup plus de courbes pour envoyer l'air là où il y a besoin, pour augmenter les performances, au lieu de gros appendices ou de déflecteurs. Seconde conclusion : La Ferrari, bien plus travaillée et toute en courbe, est plus sensuelle, plus italienne, plus belle, plus désirable. En exagérant vraiment beaucoup c'est un peu la différence entre un dessin d'enfant et un dessin d'artiste. Chaque panneau de carrosserie chez Ferrari est travaillé avec des courbes, quand chez les concurrents vous pouvez voir certains panneaux qui restent relativement plats, sur lesquels des ailettes ou des éléments aérodynamiques ont été ajoutées. Troisième conclusion : La plus belle auto du salon, et la Ferrari F8 Tributo arrive en seconde place, est la Pininfarina Batista ! Une véritable oeuvre d'art, encore plus belle en vraie devant vous que sur les photos, où elle est apparait déjà comme très belle. Le gros "problème" : c'est une voiture entièrement électrique ! Elle aurait été encore bien plus belle notre Ferrari LaFerrari, par exemple, avec cette robe, si Ferrari avait poursuivi sa collaboration avec Pininfarina ! Pour autant, bravo à l'équipe de design Ferrari pour cette Ferrari F8 Tributo superbe. J'ai toujours du mal avec la Ferrari 812 Superfast, encore revue sous tous les angles sur le stand du salon de Genève, surtout de trois-quarts arrière. Je lui préfère de loin le design de la Ferrari F12 Berlinetta. Mais cette fois-ci j'apprécie vraiment le nouveau modèle, comme la Ferrari 488 Pista, très réussie aussi. Les détails et les options des Ferrari F8 Tributo La Ferrari F8 Tributo Rosso Scuderia présente sur le stand, qui restera à jamais une des toutes premières produites, porte le numéro 242985 ! Ce qui signifie qu'en 2019, nous devrions dépasser les 250 000 Ferrari produites. Parmi les autres détails intéressants à noter, vous pouvez remarquer que la lame en carbone avant, présente un espace au niveau des roues avant. D'une part elle disparait après les roues avant, au lieu d'être présente sur tout le côté de l'auto, d'autre part, l'espace avec la carrosserie au niveau des roues a été créé pour permettre à l'air de rentrer à cet endroit. Contrairement à l'habitude, et contrairement aux autres Ferrari présentes sur le stand, aucun panneau ne vous indiquait les caractéristiques, les options et donc les différences entre les deux modèles de Ferrari F8 Tributo présentées. Il est sûrement trop tôt, car elle ne sera livrée qu'en 2020. Sans doute que la liste des équipements de série et des options n'est pas encore figée. Cela n'a pas empêché, apparemment, de remplir les carnets de commande jusque 2021 ou 2022 ! Parmi les différences visibles entre les deux Ferrari F8 Tributo présentes à Genève, il y avait les jantes. Ce sont les mêmes, mais sur la Rosso Scuderia, elles sont peintes en gris anthracite (avec même plusieurs couleurs), et appelées jantes Diamond, alors qu'elles sont en gris alu uniforme sur la Bleu Corsa, comme vous pouvez le voir sur les photos. Autre différence : la baie moteur. Alors que la Bleu Corsa présente une baie en carbone, avec une partie centrale rouge, sur la Rosso Scuderia toute la baie est en carbone, donc probablement une option. Du coup la baie moteur apparait très noire, voire trop noire. De mon point de vue, une touche de rouge est la bienvenue dans la baie moteur, trop sombre sinon, et encore plus sur une Ferrari rouge. Le coffre, comme sur la Ferrari 488 Pista, perd de l'espace, pris par la prise d'air du capot avant. La prise d'air étant moins grande que sur la Ferrari 488 Pista, vous pouvez mettre des affaires dans le coffre sur les côtés de la prise d'air. Pratique. La surprise de la Ferrari F8 Tributo Au final, grosse surprise pour moi sur le stand Ferrari de Genève cette année : alors que je m'attendais à être déçu pour l'esthétique de cette Ferraro F8 Tributo, comme ce fut le cas pour la Ferrari 812 Superfast, je l'ai trouvée magnifique, surtout dans ce nouveau Corsa Blu. Et j'ai vraiment hâte de pouvoir l'essayer afin de savoir si le ramage vaut le plumage ! Attendez donc surtout de voir la Ferrari F8 Tributo en vrai avant de vous faire un avis et de la critiquer le cas échéant. Pour moi c'est le secret de cette F8 Tributo : elle n'est pas photogénique. Elle est moins belle sur les photos que dans la réalité. Attendez de la voir ! Et vous, avez-vous pu voir la Ferrari F8 Tributo au salon de Genève ? Qu'en avez-vous pensé ? Quel était votre avis à priori ? En avez-vous changé après ? En passeriez-vous commande ? Qu'est-ce-qui vous a marqué d'autre lors de votre visite du stand Ferrari au salon de Genève 2019 ? Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi : - Essai longue durée : la Ferrari 488 GTB de SPDK 90 - Essai longue durée : la Ferrari 458 Speciale de 458 - Tout savoir sur la Ferrari 488 Pista présentée à Genève - La Ferrari 488 GTB présentée à Genève marquera-t-elle l'histoire ?
  28. 4 points
    Ce sont leur putain de BM qui bouchonnent, et juste avant la ligne droite u mistral ils m’obligent a freiner, dans la courbe, la gtr de julien reste, elle en charge, bon ça ne change rien, sa caisse est plus puissante, il m’aurait juste doublé avec beaucoup moins de vitesse et plus loin Il faudrait que je fasse quelques montages, j’ai la video ou je suis dans ma caisse quand il me passe, on voit bien ces putains de bm en plein milieu. Normalement demain soir je passe chez yan Motortech, il va me faire le montage, j’y comprends que dalle moi , je me demande meme comment j’ai reussi a faire des videos .
  29. 4 points
    Salut Loulou, Je n'ai pas eu l'impression de me montrer arrogant et encore moins agressif dans mon message... Quant au sarcasme de ta dernière phrase c'est carrément me balancer ton mépris à la gueule. Je te félicite pour cet état d'esprit assez peu en phase avec notre communauté. Ces quelques mots s'expliquent peut-être par le fait que tu es l'heureux propriétaire d'une de ces belles voitures et que tu ne partages évidemment pas mon analyse. Est-ce pour autant une raison pour se comporter avec autant de mépris et d'agressivité ? J'ai surligné tes propos ci-dessus qui font qu'il est inutile de débattre de ce sujet avec toi car tu ne peux pas être plus à côté de la plaque. J'ai bien peur que la base de la base du commerce soit en effet de comprendre que c'est l'acheteur qui fixe le prix. Pas le vendeur… Pour la simple raison que si le vendeur fixe un prix qui l'arrange et que ce même prix n'arrange pas l'acheteur, il n'y a pas de transaction. Ceci est pondéré par le nombre d'acheteurs à l'instant "t" pour une seule offre. Dès que tu as moins d'acheteurs qu'il n'y a d'offre, voire un seul, le réajustement s'opère. Si tu raisonnes par l'absurdes, ça veut dire qu'un vendeur devient milliardaire juste parce qu'il fixe son prix… c'est évidemment ridicule. La transaction arrive quand le prix du vendeur correspond à celui de l'acheteur. Tu obtiens le prix marché. Le prix marché n'est pas le prix des annonces, ni celui que tu aimerais, mais celui auquel se fait la vente… Quand un gars paye 400 000 € en novembre 2019, (le 2 précisément) une 365 GTC4 fabriquée à 505 exemplaires, il le fais parce qu'à ce moment précis, il estime que ce prix lui convient et que les quelques voitures à vendre à cette époque s'échangent en effet à ce tarif à état équivalent. Au jour d'aujourd'hui, cette même voiture est affichée à 260 000 €, qui est devenu le prix marché… le propriétaire aimerai pourtant vachement la vendre au moins son prix d'achat... C'est quand même hallucinant de devoir expliquer un truc aussi basique. Moi je suis philosophe avec les "pertes"... plaie d'argent n'est pas mortelle. Les 360 spider (avec un i, c'est marqué sur ta voiture) en boite méca ne se vendent pas au dessus d'un certain prix. Tu vois plein d'annonces mais pas de vente sauf celles au prix qui convient aux quelques acheteurs actuels. La bleue chez Ferrari en Allemagne est ma seconde option et je suis en discussion avec eux. 30 000 Km, garantie Ferrari, vendue par le réseau, Grigio Alloy et 74 500 €... Voilà typiquement le positionnement qui fait que cette voiture suscite un intérêt et se vend. Pour le gars, particulier ou indépendant, qui vend une 360 spider méca sans cette couverture, avec plus de borne et sans ses trois télécommandés, carnets, etc... pour plus cher, c'est l'assurance de ne pas vendre actuellement. J'ai aussi une deuxième piste, toujours dans le réseau, pour une noire avec 40 000 Km annoncée 84 000 € et négociable dans la mesure du raisonnable (propos du concessionnaire Ferrari). Si tu veux débattre dans un esprit sympa, ce sera avec joie. Sincèrement. Sinon retourne à tes fourneaux mon ami
  30. 4 points
    coucou les amis, je vois que Yan a mis sa petite vidéo lol pour résumer je me suis éclater samedi , c'était ma 3 ème vrai journée circuit si on ne compte pas les essais constructeurs rapides 2007 en Z4M coupé, 2012 en 430 SCUD et donc 2019 en pista donc j'étais un peu la pucelle de service et mon matos m'a bien sauvé quand même le matin j'étais en 2.25,2.26 pour finir à 2.21 en début d'apm ce qui je pense est temps génial surtout qu'en débrifant mes vidéos go pro j'ai des trajectoires de merde et freine 50 m trop tôt mini à chaque fois la voiture m'a vraiment donné mal à la tête comme les divers passagers que j'ai amené, bref trop trop rapide pour mes capacités mais je garde malgré tout la fierté d'avoir représente Ferrari samedi car à part une F12 il y avait que des Porsche, bm, mac laren et divers .... Par ailleurs, j'ai pris 324 dans la ligne droite sans chicane en montant sur les freins 200 m avant le repère idéale avant signes un mec à couille prenait bien plus de 330 bref, j'ai encore des étoiles pleins les yeux et c'était le but au final
  31. 4 points
    Faut pas oublier une chose, la plupart des manufacturiers sont des assembleurs. Tu crois que Ferrari a fabriqué les turbos ? Non, c'est du Garett, Hoet... ou autre fabriquant, comme tu vas retrouver des injecteurs siemens, Bosch... et souvent tu es loin du dimensionnement réel pour lequel le produit est fabriqué, suffit de mesure le duty La plupart des moteurs sont largement sous exploités, l'évolution de l'industrie métallurgique a permis ces 20 dernières années une sacrée progression, terminé le rodage a l'huile minérale et les soupapes à 100 000, je fais régulièrement des gros montages et tu serais surpris de voir la capacité de certains moteurs (je parle pas nécessairement de Ferrari, mais de toutes les marques en général) Non, l'enjeu aujourd'hui est essentiellement économique et technique. Economique car le constructeur donne une garantie sur son véhicule, il faut donc que, même dans les PIRES conditions d'utilisation (bourrin à froid, indice d'octane merdique, pays très froid ou tropical...) l'auto puisse fonctionner correctement sans avaries. Pour cela bien évidemment il existe une grosse marge de manoeuvre... tu verrais l'AFR stock d'une McLaren c'est à pleurer, on se demande même qui peut régler ça comme ça ! La deuxième (et j'ai commencé a l'évoquer) est technique, nous dans notre belle France on a du 25°C, temps sec, on roule pas dans la terre et on met du SP98 de chez Total. Faut comprendre que Vladimir dans sa Russie profonde il voudra aussi sa belle sportive, quand il fait -30°C et Oscar aussi, en Afrique centrale, pour rouler dans ses belles routes en terre avec son SP91 coupé à la flotte... sans parler de Ping en Chine. Bref, les calibrations d'origine sont très larges, parce qu'il faut une auto pouvant rouler dans toutes les conditions, de ce fait tu as forcément une marge de manoeuvre.
  32. 4 points
    Moi il m'a régalé le geko ! Des accélérations franches en sortie de virage, de la gomme déposée, ma Féfé qui a servi de voiture assistance, un motard qui s'est fait "découpé" "déposé" "pulvérisé" sur le retour alors qu'il pensait que rien n'était plus rapide que sa R1, et moi qui suivait derrière loin, très loin, très très loin, seules les traces de pneus au sol me confirmaient que j'étais toujours sur le même chemin que lui ! Bref une journée normale avec mon Ami @Oliv
  33. 4 points
    C’est surtout que les mecs savent pas conduire, a part en ligne droite. Autant la pista est plus rapide que la mienne en accel, autant je lui tournais autour dans les virolos, ce qui est du au pilotage, et pourtant moi je m’amuse, je prends meme pas les bonnes trajectoires, souvent
  34. 4 points
    Ouais mais c’est pas du tout pareil ; avec @Franck le boss et les Ferrarista, on est en famille. Tu sais @FoxMulder, la famille, pour les italiens c’est important.
  35. 4 points
  36. 4 points
    Je n'avais pas vu. Merci pour la précision. Bienvenu à Yan, faîtes-vous bien plaisir sur la piste et rapportez-nous des photos/vidéos. L'idéal pour que tout le monde reste content est de parler de McLaren dans la section McLaren et de Ferrari dans la partie Ferrari.
  37. 4 points
    Tous les cons sans couilles qui balancent des dislike/unlike, allez y faites vous plaisir sur celui la aussi de message Et si vous en avez réellement vous vous identifiez , mais je connais deja la réponse .
  38. 4 points
    Bonsoir à tous, Alors voilà après 4 jours et 450km voici mon premier feedback. Finalement, j'ai pris livraison de la belle le jour de mon anniversaire soit le jeudi 20 février (je vais m'en rappeler longtemps de ce cadeau !). Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi stressée de conduire une "nouvelle" voiture... habituellement, je me sens vite à l'aise, mais là mes amis, c'est une Ferrari !!! Donc me voilà toute tremblante partant du garage Ferrari avec ma magnifique 348 TB. Elle est vraiment splendide. La boite à vitesse et moi faisons gentiment connaissance. Même s'il fait beau, la température extérieure est assez basse. Bref je prends l'autoroute et roule plus que prudemment. On doit s'apprivoiser et ce n'est pas chose aisée...Donc je rentre directement à la maison (50km) en restant un peu sur ma faim.. Le lendemain matin, je décide de faire un plus grand tour (200km) avec la belle et puis le jour d'après aussi. Bref 450 km plus tard, je dirais que pour moi c'est un autre monde, un autre apprentissage. Cette voiture nous oblige (pour ma part), à l'humilité. Elle n'est pas si docile, ni facile à mener. Je fais mon petit tour "test" habituel (comme avec toutes mes nouvelles voitures) et je dois reconnaitre que son comportement me surprend. Le bruit du moteur est juste magique, rien que de tourner la clé. Sincèrement, je ne serais que vous dire pour l'instant... elle n'est comparable en rien à ce que j'ai pu conduire. Moi qui trouvait les Porsche 3.3. Turbo spartiate, ici c'est encore différent... Mais une chose est sûre : rouler dans une Ferrari (quel que soit le modèle) est un instant unique et magique. Il m'a fallu plusieurs kilomètres pour que je réalise que j'étais au volant d'une Ferrari et qui plus est : la mienne. A très bientôt et bonne semaine, Patricia
  39. 4 points
    Enzo Ferrari se retournerait dans sa tombe s'il t'entendait ! Quelle est la meilleure Ferrari ? "La prochaine !" répondait et répondrait-il ! Quand est-ce-qu'il a fondé la Scuderia Ferrari ? Il y a 90 ans en ... 1929 en plein pendant de la grande dépression. Donc lui voyait les opportunités là où les autres ne voyaient que des problèmes et du pessimisme. Enfin, tu le sais, Ferrari c'est la course, sa vie c'était gagner des grand-prix ! Pourquoi ? Parce que "les courses sont une source intarissables d'innovations" qu'il peut ensuite "transférer assez facilement à une production limitée". Ferrari a toujours été en F1, c'est la seule marque. En 2019, et depuis quelques années, ce sont des moteurs V6 Turbo Hybride qui sont utilisés en F1. Donc avoir un V6 Turbo Hybride dans une Ferrari serait dans la logique historique de la marque. Tu sais comme moi qu'il y a déjà eu des 4 cylindres aussi dans des Ferrari. Quand je vois l'historique incroyable de superbes Ferrari, quand je vois les autos actuellement au catalogue, magnifiques et en haut de leurs catégories (Ferrari 488 Pista et Ferrari 812 Superfast par exemple), j'ai juste hâte de voir la suite, et d'ailleurs je vais à Genève voir la remplaçante de la Ferrari 488 GTB. Petits rappels de la part d'Enzo Ferrari :
  40. 3 points
    prost, lauda, alesi , schumi tous signés de leur propre main (schumi juste à temps malheureusement) mais Ayrton évidement vierge de signature
  41. 3 points
    Je lis avec intérêt les interventions ....j ai tendance à être d accord avec certains et complètement en désaccord avec d autres ... Ayant atteint un âge qui je crois est bien au-delà de la moyenne des membres de ce forum j ai tendance à voir ceci avec une certaine "sagesse"... Oui chaque client a décidé par lui même , certains pour l aura mythique , d autres pour le plaisir de rouler, u pour le show off ....etc c est le droit souverain de chacun... Perso pour être honnête ma Catheram de 500 kilos , 230 chevaux m apporte un immense plaisir sur piste ,,,aucune assistance électronique ....NADA NADA , Juste un gros KART ...j adore! Elle est peut-être ma préférée sur piste... Mais j adore aussi mes Ferraris....oui j ai la chance d en posséder plusieurs et chacune d elle me procure un plaisir différent, Donc j attends avec impatience ma Pista ! pour moi elle sera la plus belle ;-) tam
  42. 3 points
    Simplement pour donner l information et la vérité à ceux qui ne l ont pas et que ça interesse ! Depuis le départ de LCDM , Ferrari a changé...beaucoup changé... Me conçernant, dans le mauvais sens... C est devenu une entreprise cotée en bourse qui sacrifie l histoire sur l autel des benefices...De la marque, il ne reste désormais plus que le blason... Pourquoi ne pas exposer la vérité, ils cherchent a faire un max de fric " à tous prix ", et peu importe le passé, l histoire, le mythe... La clientèle a également changée, et majoritairement il s agit d un achat " image " et pas d un achat passion...Nous ne sommes pas, ici, représentatifs, tu le sais bien... Combien de voitures exitantes a venir ? la 812 TDF ... C est à peu pret tout... La suite c est quoi ??? des 6 cylindres bi turbo hybrides, avec des batteries qui pèsent une tonne, dans une plateforme modulaire économique en aluminium , des kilomètres de cables électriques à l interieur et 64 db !!! le tout vendu à un tarif de dingue, qui tend a expliquer les marges gargantuesques exprimées ci dessus... S ils n étaient pas devenu si arrogant envers ceux qui les font vivre, on pourrait presque leur pardonner... Ferrari a donc changé, et désormais seul son passé me conçerne...cela n engage que moi,mais toute vérité argumentée est bonne a dire. Ils prennent leur nouvelle clientèle pour des truffes, mais comme tu le dit, elle semble plutot fière de ça ...Bah normal, il reste l essentiel : un joli cavallino sur le capot !!!
  43. 3 points
    Un film magnifique sur la Ferrari 312 de Niki Lauda au G.P. Historique de Monaco :
  44. 3 points
    C’est évident surtout sur une GTR, pas la moins lourde des GT
  45. 3 points
    @Trois cinquante cinq Rappelle-toi de ton arrivée sur le stand Ferrari au salon de Genève 2016 et de ce coup de cœur immédiat pour la 488 GTB que tu signes le jour même avec la sensation de boucler une boucle en dépit du fait que cette commande ne s'est pas concrétisée. Si tu avais pris possession de ce modèle en lieu et place d'une F12, il est possible que ton discours sur les V8 Ferrari bi-turbo serait peut-être aujourd'hui un peu différent.
  46. 3 points
    1-Les "recettes" des reprog sont toujours les mêmes, banc ou pas banc.... 2-Décaler le régime max n'affecte en rien le couple, seulement la durée de vie du moteur ! Ce qui pourrait diminuer le couple et augmenter la puissance, cela serait de changer les arbres à cames en choisissant des lois différentes 3- les modifications des charges partielles portent sur la carto pédale (moins progressive) et le lissage avec les nouvelles valeurs des fortes charges. Alors oui et non Le banc sert surtout à faire des logs sur les véhicules, au delà de l'aspect "score" de l'utilisation il simule la route pour l'acquisition de données. Concrètement lorsque l'on modifie une cartographie on parle toujours en consignes, je vais donc demander au turbo de fournir xx pression, a l'avance de donner xx degrés, la lambda xx richesse etc... faut s'arrêter que les consignes suivent, que tu tournes pas en correction, que t'as pas de cliquetis... que tu prends pas 1000° d'EGT (température gaz) en fond de 5ème (histoire de pas fondre un piston).. bref y'a tout un process à respecter Alors évidemment, tu peux faire ça sur route puis, très sincèrement, pour les autos du "quotidien" on a suffisamment de recul pour te dire que tu risques pas grand chose à pas la passer au dyno (a la limite je préfère un bon log qu'un mauvais passage au banc). 90% de nos agences sont équipées de banc, le but est d'arriver à 100% et on finira par le faire. Le plus important pour moi c'est une auto bien réglée, un bon AFR, 0 correction à l'allumage, un boost régulier... a la limite, de mon point de vue, le score m'importe peu. Les essais se font évidemment pleine charge mais comme l'explique @epb0 tu as des charges partielles qui sont également modifiées pour lisser les demandes Modifier le régime max n'est pas obligatoire, tout dépend des autos, des possibilités. Plus on avance sur les technologies, plus on suralimente les moteurs, c'est inutile de donner 200tr/min de plus quand ta pmax chute déjà 500tr avant ta rupture d'origine... par contre sur une F430 ça peut valoir le coup, car tu as un gain. Concrètement chaque cas est différent.
  47. 3 points
    Ce qui arrive aujourd’hui on le sentait venir depuis l’introduction en bourse de Ferrari. Aujourd’hui il y a des comptes à rendre à des actionnaires et un retour sur investissement à produire. Ferrari se doit donc de se « porschiser » et d’afficher des chiffres de production, une gamme élargie et un amortissement de ses investissements. Bien sûr que Ferrari pourrait se permettre de payer les amendes et continuer à produire des atmosphériques V8 et V12, la clientèle et la demande étant présente et fidèle. Mais Ferrari estime que cette clientèle est de toute façon captive et souhaite élargir sa gamme pour augmenter sa production et donc.. sa rentabilité. On peut le déplorer mais c’est ainsi. Les voitures hyper sport 100% atmosphériques vont se compter sur les doigts de la main, et encore. Maintenant, vu l’usage qu’on fait avec nos véhicules et la répression policière, la course aux chevaux n’intéresse plus que celui qui veut la dernière. Personnellement, ma F355 GTS BM me donne très largement satisfaction et suffisamment de plaisir sur route ouverte avec une jolie musique juste derrière. S’il y en a une seule qui me plairait, c’est la F12 qui allie un fantastique V12 avec une ligne pure que je ne retrouve pas dans la 812. Après.. bof ..
  48. 3 points
    Clairement d'une auto de course civilisée.. et encore La 540c/570s est vraiment très souple, docile à coté La 600 c'est presque une punition à rouler sur route, c'est raide, bruyant, ca craque… c'est brutal et vraiment, vraiment pas polyvalent ! C'est hyper différent d'une sport séries classique
  49. 3 points
    Et encore il lui manquait 90 chevaux sous le capot à cette malheureuse F430...
  50. 3 points
    A 16’’40 on peut entendre la mienne, qui n’a pas l’air du tout aphone .