Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 23/02/2019 dans commentaires de Article

  1. 2 points
    Je suis allé à Genève jeudi et j’ai tout de suite été sous le charme de cette F8 : l’avant a une forte personnalité et fait oublier le côté impersonnel de celui de la GTB. il reprend le S duct de la Pista avec beaucoup d’élégance. le profil proche de celui de celle qu’elle remplace est néanmoins beaucoup mieux mis en valeur par le très joli profilage du bas de caisse en avant de la roue arrière La partie arrière très originale est particulièrement stylisée ! les 4 feux arrière dont c’est le retour sont très bien intégrés. L’ inspiration F50 et SP38 sont très bien intégrés dans cette Tributo. L’introduction de la vitre arrière en Lexan inspirée de la F40 est splendide. L’intégration de clins d’oeil au passé (308, F40) avec un style novateur est particulièrement réussie. La F8 est un succès dès les premiers jours de sa présentation : les bons de commande sont bien remplis et les avis sur le stand sont quasi unanimes. Ferrari réagit intelligemment à la concurrence à travers cette ultime version d’une longue lignée de V8 central arrière. un seul bémol : la sonorité moteur risque d’etre plus feutrée compte tenu des normes WLTP
  2. 2 points
    Merci Franck pour cet article intéressant. Une petite remarque pour ceux qui spéculent. Si qqn a acheté lors du creux du marche il a gagne sur 9 ans 50% cad un peu plus de 5% par an. A ça il faudra probablement inclure qq frais (les entretiens, assurance, etc.) qui diminue un peu ce rendement. On peut trouver des actions qui s’échangent sur la place boursière françaises qui versent un dividende de 15% aujourd'hui et qui nous coûte juste les frais de garde sur un compte titre par ex. Tout ça pour dire que les spéculations sur les voitures (a rares exceptions) n'ont rien d’exceptionnel en terme de rendement. Mais ça tt le monde l'a compris je crois
  3. 1 point
    Bonjour à tous De retour de Genève je suis finalement déçu par cette F8 en vraie tout comme @Sebv430 et pourtant j’etais séduit par les photos officielles de présentation. J’ai trouvé que le rosso scuderia ne mettait pas du tout en valeur ses formes car beaucoup trop brillant avec les spots du stand mais le bleu corsa était beaucoup mieux.Finalement le plus décevant pour moi c’est que depuis 10 ans ( présentation de la 458 ) on a l’impression que pas grand chose n’a changé : - Mème interieur - Mèmes sièges - Mème silhouette Que des détails de style différents mème si on est passé au turbo mais c’est un autre débat. Tout ça pour dire que pour moi ça manque de personnalité. Sinon coup de cœur pour la 720 S Spider ( bien mieux que le coupé ) et en plus quand vous rentrez dedans entre les portes en elytre,la coque carbone apparente et l’interieur très racing ,bonjour l’ambiance !!! J’aurai jamais cru écrire un truc pareil. Enfin comme @Trois cinquante cinq Gros coup de cœur chez Aston pour la Vanquish Project, pas très Aston pour les puristes, mais la plus belle voiture du salon selon moi. Je commence les économies dès aujourd’hui. Merci @Franck pour les photos et ce sujet.
  4. 1 point
    Moi du coup plutôt négatif, ça faisait 15 jours que l’on me vendait du rêve avec cette auto. Superbe sur papier...j’avais même préparé ma femme que l’on allait revenir avec bon de commande. Et la, une fois devant douche froide. La déception. j’ai vu devant moi une multitude de pièce de plusieurs voiture Ferrari ramener sur une. Des feux de 812,une moitié de 488, l’interieur Super mal fini et le bec de canard a l’arriere De la voiture de la mc laren. Seul bon point pour elle, châssis et moteur de pista. enfin du coup, je ne vais pas l’acheter de sûr.
  5. 1 point
    C’est indéniable qu’elle est plus belle en vrai qu’en photo, mais je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai eu le coup de foudre. L’avant (vu de face et de 3/4 avant) a une très forte personnalité, mais j’ai toujours un peu de peine avec ces fameuses moustaches à l’arrière. Par contre, contrairement à la plupart des avis, j’aime bien les jantes de série, et aussi l’intérieur ! Je vais digérer ces premières impressions pendant quelques jours et je retourne la voir samedi prochain.
  6. 1 point
    Les photos de la magnifique Pininfarina Batista dont je parle dans l'article. Une production de 150 exemplaires est prévue en 2020 à Cambioano en Italie. Véhicule full electric de 120 kWh et 1900 ch ! Monocoque en carbone et carrosserie en carbone. De 0 à 300 km/h en moins de 12 secondes.
  7. 1 point
    Merci @Todeschini pour ton avis sur la Ferrari F8 Tributo après l'avoir vue à Genève. A mon avis le stand Ferrari est trop petit pour ajouter une supercar de style Ferrari F40 ou LaFerrari. De plus, je crois qu'elle détournerait trop l'attention quand l'objectif du stand est de vendre la gamme actuelle. Aucun risque avec une F1 : elle n'est pas en vente et malheureusement elle n'attire que de beaucoup trop rares regards. L'avantage c'est que c'est la F1 qui est la plus facile à photographier et à admirer dans les détails : jamais personne devant. Pourtant c'était une vraie rareté sur le salon, comparée à la F1 de Mercedes dont nous avons dû compter 3 ou 4 exemplaires un peu partout sur les stands Petronas, Mercedes et de la FIA ! Si on reste sur la comparaison, alors que le grand public peut voir partout et accéder facilement à la F1 Mercedes, celle de Ferrari est cachée au fond du stand et donc très peu visible du grand public. Peut-être dommage de ne pas la mettre plus en avant. Ce sera peut-être le cas l'année prochaine quand Ferrari aura remporté le championnat F1 2019.
  8. 1 point
    Franck, jusqu’à présent le style des modèles courants de la gamme en particulier 458 (Pininfarina) et 488 étaient très épurés voire discrets. L’inconvénient majeur est le manque criant d’appui sur une 458 Italia et sont instabilité à haute vitesse gâchant une auto dont le châssis et le moteur sont bien nés. Ferrari a corrigé brillamment le tir avec la Speciale la F8 Tributo reprend l’essentiel de la Pista : c’est novateur en particulier le S Duct ainsi que l’aileron arrière et lui donne une très forte personnalité. Ainsi c’est le modèle de série courante qui reprend les attributs de la série limitée. Avec la Pista, Ferrari n’avait jamais été aussi loin dans l’intégration d’éléments issus de la Compétition : S Duct, capot, pare-chocs, aileron, diffuseur, bielles titane, vilebrequin, volant moteur allégés, échappement Inconel ! Elle restera comme la dernière V8 central arrière avant l’ere de l’hybridation Le Style F8 est brillant et permet à ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir un bon de commande Pista de se consoler avec ce très bel hommage ! Merci Ferrari !
  9. 1 point