Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 07/24/2019 in all areas

  1. 10 points
    Bonsoir à tous juste pour vous présentez ma pista qui est arrivé à la concession semaine dernière je vais la chercher demain !!!!! La nuit va être courte enfin elles sont toujours courtes mais la !!!!!
  2. 7 points
    Bonjour a tous , Je n' en n' ai pas parlé jusque la , les images etant confidentielles , mais nous avons tourné il y a quelques semaines ,un clip video pour la version 2019 de shy guy de diana king interprèté par Conkarah ( artiste jamaicain , 101 M de vue de l'un de ces clips précèdent )et Rosie Delmah . Cette musique ne sera peut etre pas du gout de certains , mais les vues de la voiture sont chouettes avec des plans tout au long du clip!!! .....cerise sur le gateau, l' auto est présente sur la photo du single ..... Jetez un oeil...... Si ca vous interesse , je mettrais quelques photos backstage du tournage Bonne journée a tous !!
  3. 7 points
    Tu sais, ce forum n'est pas là pour comparer qui a la plus grosse. La passion, le respect des autres, sont des valeurs qui honorent ceux qui les appliquent. Un garage ne se jauge pas à la valeur du contenu mais au savoir-être de son propriétaire.
  4. 6 points
    C'est l'une des raisons, difficile à quantifier, qui a fait que je me suis décidé à acheter ma "première" en 2008; ça faisait longtemps que j'y pensais, et puis à ce moment-là j'ai commencé à trouver (encore une fois: ça n'était que mon avis, mais je le revendique!) que le vent tournait: je voyais fleurir des ralentisseurs partout, des gendarmes couchés, des rond-points, etc...et je me suis dit: "notre monde est en train de devenir autophobe, dépêchons-nous avant qu'il ne soit trop tard, pour en profiter encore un peu". Je suis incapable de dire si cette hostilité à l'égard de l'automobile est justifiée ou pas: comme dit ci-dessus, quand on voit les âneries des trottinettes électriques dans Paris, on en reste sans voix, et on se dit que si banir la voiture doit nous donner cette anarchie, bon...est-ce réellement un progrès? Je ne crois pas non plus que ce soit la faute des uns ou des autres: simplement, le vent tourne, la société change. Comme le disait très justement Edgar Faure par rapport aux attitudes des politiques: "ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent qui change". En outre, je suis par nature très méfiant: je sais que les gens qui me font des signes de pouce levé et qui me complimentent sur l'une ou l'autre de mes voitures sont les mêmes qui, une fois que j'aurais le dos tourné, seront les premiers à essayer de me les enlever... Je pense que c'est inéluctable; j'observe de l'autre côté de la frontière sur laquelle je suis né que si le dogme de la vitesse libre sur autoroute est toujours sacro-saint pour le moment, il y a néanmoins déjà de très nombreuses villes qui nous sont interdites: je ne peux plus entrer dans Heidelberg avec une 328, par exemple...(et Heidelberg, comme chacun sait, est juste à côté d'Hockenheim...). Je pense que la bataille est perdue; pour de bonnes ou mauvaises raisons, mais elle est perdue, c'est le sens de l'histoire en ce moment. Profitons de ce qui nous reste tant que ça dure, il reste -encore- quelques beaux itinéraires: en mai j'ai fait, par le plus grand des hasards, un trajet de 120 kms aller-retour sans ralentisseurs, ni rond points: qu'est-ce que c'était bon...je pense aussi que tous ceux qui se font remarquer (= roulent trop vite, grands excès de vitesse; font trop de bruit, etc...) ne rendent pas service à la communauté: faut faire profil bas: pour vivre heureux, vivons caché. Une ancienne, c'est peut-être pas la plus mauvaise solution: à 90 km/h, elle distille encore quelques sensations; mais franchement, les modernes: une auto de 500, 600, 700 ch pour rouler à 80km/h, ça ne tient pas debout... Encore dix ans, et c'est mort...
  5. 6 points
    J’ajoute mon vote. J’ai commencé par celles qui me faisaient rêver étant enfant ou ado sans me poser d'autres question que: je veux celle que j’avais en poster. J’evitez évidement les f40 et autres f50, impossible a avoir pour moi. C’etait Donc les (348/testa/355) j’ai ensuite apris l’histoire de la marque et des modèles et j’ai donc appris à ce moment là à comprendre et aimer et donc vouloir certains autres modèles. 308 et autres. J’aime ces histoires ou une auto naissait de la rivalité de 2 hommes (countach / testa) ou de la collaboration nouvelle de 2 firmes fiat dino spider et coupe, des noms de modèles qui claquent comme pour rappeler qui est le patron à son concurrent (daytona ) dès logo Pininfarina et ferrari sur 2 drapeaux de taille égales sur le cendrier de sa voiture, preuve de l’importance et du respect de ferrari pour cette Sté et ses hommes. Aujourd’hui jeté en pâture en Inde pour le nom glorieux qu’elle porte. De la fameuse grille métallique du levier de vitesse qui est pour moi très important. l’evolution très Rapide des modèles à cause de la pression fiscale d’un pays ou des droits d’importation D’un autre ou du besoin de produire plus vite des caisses qui faisait qu’on avait sur la 308 vetro / carbu / injection 2s ou injection 4s / ou turbo / ou 2l ou 3l. c’etait une Période folle je trouve, il y avait de la folie et de l’audace je trouve. Certains modèles comme la 208 ou la 308 i 2s sont connu pour ne pas apporter grandchose niveau moteur et pourtant regardez le prix encore aujourd’hui. 45/50 k€ pour des autos sans grand intérêt mécanique mais qui ont aussi contribué à l’histoire et à maintenir la production pendant des périodes dures où il fallait s'adapter Vite. Donc je me classe dans ceux qui achètent une part d’histoire de la marque, une part d’histoire liée fortement à des combats d’hommes. Aujourd’hui, les hommes aux commandes sont des financiers et je ne sais pas très bien de qui ils sont alliés ou ennemi maserati / Lancia / alfa : meme groupe porsche / Bugatti / Audi : un second groupe mais as en f1 mercedes : oui en f1, mais en public en tout cas, c'est cordial, on se ferait presque la bise avant chaque GP. Ou sont les combats (Prost / senna ) Lauda / hunt ou celles des gentlemen driver des années 60? le dimanche c’est sans surprise qu’on connaît le podium et dans une ambiance bon chic bon genre ou le politiquement correct et les phrases mesurées de chacun S’echangent En conférence. On se fait chier sur le circuit et en dehors du circuit. Moi, j’ai pas envi d'acheter une part de cette histoire qui m’endord, qui m’ennui. j’ai la chair de poule en regardant pour la 5ème ou 6 eme fois le même reportage sur Prost senna ou sur Hunt / Lauda ou mike hawthorn. Au mans en 55 . Là avec Hamilton, le rebelle bcbg, Vettel le fils prodigue dont on attend le retour et Verstappen la tête de con mais qui met du piment dans la soupe, j’ai l'impression De regarder la petite maison dans la praire. Hamilton dans le rôle de Charles , Vettel, le rôle de Albert et Verstappen, le rôle de Mme Olson. Pour que je mette mes efforts et mes économies dans un modèle nouveau il faudra donc qu’il y ai du combat et du vrai combat sur la piste et entres les constructeurs. Faut des caractères, de la folie de l’audace. Pas des pilotes et patron de firme BCBG. Là je serai peut être fier et heureux d’acheter une neuve et de vendre les anciennes.
  6. 6 points
    la justice pour conserver une image positive... L'arroseur arrosé : et si les "vrais passionnés" intentaient un procès a Ferrari pour oser parler électrique ou SUV Ok, je sors
  7. 6 points
    Comment en vient-on à se dire qu'une Ferrari devient un objectif d'achat ? Comment franchir le cap psychologique et comment embarquer son entourage dans ce projet ? Comment s'entourer pour que le rêve devienne réalité et ne tourne pas au cauchemar ? Comment réaliser cet achat à l'étranger car les beaux exemplaires sont rares ? Toutes ces questions, @Mike051 a dû leur trouver des réponses et son histoire, toute récente, est riche d'enseignements. Il est parti de "une Ferrari même pas en rêve" à une magnifique Ferrari 612 Scaglietti dans son garage, dont il partage le plaisir avec sa famille. Et si son exemple vous inspirait ? @Franck : Hello Mike051. Tout d’abord, peux-tu nous expliquer ton parcours ? @Mike051 : Mon parcours ... je n’en ai pas vraiment ! J’ai toujours été passionné par l’automobile et par le sport auto : F1, Le Mans, Indy, WRC, etc. J’avais, comme beaucoup de ma génération, les posters des Ferrari Testarossa, Lamborghini Countach, Porsche 969 et autres Ferrari F40 dans ma chambre, tout autant que ces mêmes modèles en Bburago 1/18ème. Mais avec une éducation et une culture très « terre à terre », ces voiture d’exception ne constituaient pas un rêve pour moi, et encore moins un objectif ! Je préférais m’axer sur d’autres priorités (maison, enfants, etc….), même si, au fond de moi, je pense aussi que je me mettais plein d’autres priorités pour que l’auto plaisir n’en soit jamais une. @Franck : Tu n’as pas eu d’autos sportives ou de luxe avant ? @Mike051 : Non ! Ma meilleure voiture a été une BMW E91 330D. Tout juste je m’étais accordé un Stage 1 dessus mais rien de plus. Tu vois, c’était light…. @Franck : Qu’est ce qui t’as amené à notre marque favorite ? Quel a été ton cheminement ? @Mike051 : En 2012, dans le cadre de mon job, j’ai été amené à travailler de façon assez intense avec un gars prénommé Franck. De fil en aiguille, nos discussions du midi se concentrèrent sur l’automobile, et malgré nos différences d’approche (lui était pro-Ferrari, moi à l’époque j’étais plutôt pro-Porsche), un point nous unissait : la passion automobile. Bon….ce gars… était tout de même très « piquouzé » Ferrari puisque je découvris qu’il était créateur et modérateur du principal forum dédié Ferrari français : Ferrarista !!! :-) De là, et malgré la difficulté de notre projet pro, une amitié s’est créée. Une amitié qui débouchera sur un coup de téléphone début Mai 2016 « Mon équipier ne peut finalement pas venir à notre voyage à Maranello. Souhaites-tu te joindre à moi pour ce trip Ferrarista ? ». Sur le coup étonné, j’accepte, même si je n’en attendais pas grand-chose : toujours très axé sur la marque de Stuttgart, je ne perçois pas encore d’émotion particulière à partir à Maranello, juste la possibilité de découvrir un autre monde et curieux de découvrir des « Ferraristes », même si pour moi ces derniers étaient certainement des gens hautains et qui n’allaient pas m’accepter parce que je ne suis pas de leur « caste. Et ce fut la révélation ! Certes je fus assez timide et impressionné durant ce voyage, mais je me suis pris plein d’émotions pendant le séjour : tout d’abord par ces membres, dont je percevais l’excitation à faire « enfin » leur connaissance ou bien à se revoir, à faire référence à des anecdotes vécues en ligne, à se remercier pour les coups de mains donnés. Certains qui m’ont même permis de prendre le volant de leurs autos ! Cet esprit chaleureux de communauté, d’entraide, rempli de simplicité et de bon vivant m’a impressionné, l’antithèse de ce que je m’étais imaginé ! Ensuite, avec cette ambiance, cela m’a ouvert les yeux au fil de la semaine sur la marque, pour terminer en apothéose le dernier jour lors de la visite de l’usine. En tant que féru de F1, se retrouver dans le bâtiment F1 Corse Clienti entouré d’une trentaine d’anciennes F1, ce n’est pas rien …. Ce dernier jour, j’étais aussi ému qu’un afficionados de la première heure alors que je ne m’intéressais réellement à la marque que depuis 4 jours ! Je suis revenu piqué de rouge, et surtout, les discussions avec les membres m’avaient démontré qu’une Ferrari n’était pas du domaine de l’inatteignable : cela pouvait non seulement être un rêve mais aussi devenir un objectif ! Par ailleurs, et même si rouler en Italie avec une Ferrari est un cas un peu particulier, j’ai découvert qu’avoir une Ferrari c’est avoir un instrument de bonheur dans les mains, non seulement pour soit mais aussi pour les autres. Cet instrument génère des « bananes » et des pouces levés partout où il passe. Dans notre monde où l’on ne parle que de crises et de mauvaises nouvelles, j’avais découvert un moyen de créer du plaisir et des sentiments positifs autour de moi. Avec du recul, je peux donc dire que c’est l’état d’esprit Ferrarista qui m’a permis de m’ouvrir à la marque, et non l’inverse. @Franck : C’était en 2016. Nous sommes maintenant en 2019 : qu’as-tu fait durant ces 3 ans ? @Mike051 : Très rapidement à notre retour, posséder ma Ferrari est donc devenu un objectif. Nous avions d’autres projets en cours (gros travaux ayant nécessité un déménagement) : cela ne pouvait être que du moyen terme. Qu’à cela ne tienne, cette phase allait être consacrée à l’étude du marché, et à la définition du budget. Et chose la plus importante pour moi : j’avais du temps pour embarquer ma femme dans ce choix. En effet, vu notre situation, je savais que cela allait nécessiter des efforts conséquents à notre niveau, et qui plus est pour un achat qu’elle jugerait au départ « futile ». Il ne fallait donc pas que je force les choses mais bien que j’en fasse un projet commun. On a alors commencé à aller à des évènements auto, à aller voir des autos en vente, et progressivement elle a compris que c’était ma passion (ça elle le savait déjà), mais aussi mon objectif. Elle ne m’a imposé qu’une seule chose au final : que ce soit une bonne excuse pour sortir plus en famille, donc une 4 places (j’ai 2 enfants, actuellement 9 et 5 ans). Assez rapidement, nous avons donc ciblé trois autos : la Maserati Granturismo, la Ferrari 456MGT et 612 Scaglietti. Un essai de la Ferrari 456MGT lui a fait dire qu’elle ne se sentait pas complètement en sécurité malgré sa ligne sublime, j’ai donc assez vite écarté cette piste, non sans avoir été assez loin avec l’une d’elle qui s’est révélée assez douteuse. Cette expérience m’a permis de creuser le dossier, passer des appels, faire des vérifications, bien épaulé par les conseils de membres de Ferrarista. Cela m’a permis de comprendre qu’un achat de ce type ne s’improvisait pas et nécessitait des comportements différents de ceux pour une « daily ». Pour la Maserati Granturismo S, là…ma femme a eu un vrai coup de cœur : plus de place à l’arrière pour les enfants, et celle qu’on a essayée avait un intérieur rouge corail surpiqures blanches du plus bel effet. Elle a craqué pour cet intérieur et m’a dit banco. Heureusement pour moi, elle n’était pas au top au niveau entretien (2 entretiens en 10 ans !), ce qui m’a donné l’argumentation pour ne pas aller plus loin et entamer des recherches sur celle qui était ma vraie cible : la Ferrari 612. La Ferrari 612 Scaglietti, je la connaissais depuis sa sortie bien sûr, mais je la trouvais trop « paquebot », pas assez Ferrari en quelque sorte, surtout après la plastique superbe de la 456. Mais lors de notre voyage de Maranello 2016, une 612 en vente chez le concessionnaire de Modène m’intriguait à chaque fois que nous passions devant : elle me captait. Le dernier jour, devant mes exclamations répétées, Franck m’a dit « Allez, on s’arrête ! On va la voir ta Scaglietti ! ». Intimidé au premier abord à l’idée d’entrer pour la première fois dans un garage Ferrari, je fus subjugué par ce modèle, qui s’avérait être une magnifique version One-To-One. De plus près, je lui ai trouvé beaucoup de codes stylistiques historiques de Ferrari, et une ligne néo-rétro qui me correspondait finalement bien : ni tout jeune, ni tout à fait vieux. Retour en 2018, le hasard fait que je donne un coup de main à 2 membres du forum pour la recherche de leur auto (une Stradale et une….612 One-To-One), et en retour ils m’ont partagé beaucoup d’infos sur leur achat, ce qui m’a permis d’avoir deux expériences concrètes d’achat d’une Ferrari : comment s’y prendre, comment vérifier l’historique, mise en relation avec une concession officielle pour organiser un check-up de l’auto, façon d’aborder la négociation, rapatriement depuis l’étranger, les immatriculations étrangères, etc…. En vivant par procuration (y compris les émotions !) ces deux achats, j’avais acquis de l’expérience. Et j’ai compris que pour un achat réussi, il fallait prendre son temps, et s’appuyer sur un réseau comme celui de Ferrarista pour nous aider à obtenir les bonnes informations et les bonnes vérifications. Puis, début 2019, le budget pour une Scaglietti 2005-2006 étant rassemblé, on pouvait se lancer dans les recherches actives, cette fois-ci pour moi, pour MA Ferrari : si possible une pack HGTC pour profiter des belles vocalises sortant de l’échappement sport et avoir des jantes 19 ou 20 pouces plus harmonieuses je trouve que les standards en 18. On a été en voir 4 ou 5 en région parisienne, mais cela n’a pas été concluant. Une cependant a retenu notre attention – une HGTC-, mais probablement à cause d’un stockage trop long en plein soleil beaucoup de coutures d’éléments en cuir avaient sauté, ce qui supposait un budget sellier conséquent. Pour une première acquisition, je ne souhaitais pas partir dans ce type de projet. Dans le même temps, je remarque en Allemagne une version « One-To-One » un peu plus cher, mais finalement pas beaucoup plus quand on considérait le budget sellier de la précédente. J’ai donc pris un billet d’avion pour aller la voir, après avoir pris les renseignements de son historique et ses entretiens. Ce ne fut pas concluant, pour plein de raisons : - Tout d’abord psychologiquement : je n’étais pas encore prêt à franchir le pas. Je savais que pour sauter les barrières que je m’imposais, il fallait que ce soit le cœur qui parle et non le cerveau, et mon cœur ne pouvait pas parler par la stupidité du pro qui n’avait pas prévu de me faire essayer l’auto « vous l’essaierez le jour où vous l’achèterez ! » - Ensuite parce qu’elle nécessitait pas mal de vérifications : le pro n’était pas un spécialiste Ferrari (il pensait que la One-to-One était la phase 2 des Scaglietti), le véhicule n’avait pas roulé depuis plus de 2 ans, et j’ai découvert une fuite d’huile qu’il n’avait soit disant pas vue… Je souhaitais lui faire faire un check-up dans la concession officielle la plus proche, Mulhouse (merci au passage au membre qui m’a mis en relation avec le responsable de l’atelier, qui s’est montré très coopératif et volontaire). Enfin….les couleurs ne plaisaient pas à Madame. Et oui, vous aviez presque oublié cet élément essentiel de mon achat ! Là encore, même si j’étais très déçu, cela m’a permis de progresser encore dans mes réflexes : faire appel à son réseau pour maximiser les contrôles et vérifications, bien annoncer dès le début (ie : avant de prendre ses billets d’avion) que l’on vient pour voir et essayer l’auto, etc. Et puis, quelques jours après l’échec de celle-ci, une autre s’est présentée, la même mais en mieux : en concession officielle (donc plus simple pour effectuer les contrôles), un kilométrage plus faible mais régulier (26 000 kilomètres), distribution faite, un intérieur rouge que Madame ne pouvait pas ne pas aimer. Dans les hics, c’est qu’elle était en vente à Prague, et suite à appel, il s’avérait que c’était une deuxième main Tchèque, la première étant … russe. La partie pourrait paraitre complexe, mais m’appuyant sur les expériences passées, je me suis contenté d’avancer de façon pragmatique. Et au final, j’ai eu de bonnes surprises : - Elle a été acquise neuve à Moscou. Ce n’est donc pas un véhicule européen ayant transité par l’est (j’y reviens plus tard), mais bien un véhicule qui a été utilisé 7 ans à Moscou. J’ai d’ailleurs retrouvé des photos de spotters d’elle sur cette période. - Un entretien parfait : 8 entretiens en 9 ans (6 à Moscou, 2 à Prague) : l’entretien en Russie a été confirmé par téléphone auprès de la concession moscovite, qui s’est d’ailleurs montrée très compréhensive et très ouverte quant à ma démarche de vérification. L’achat en Russie et le rapatriement à Prague a été opéré par la concession officielle de Prague, celle-ci ayant été mandatée par un de ses bons clients pour lui trouver une 612 avec intérieur rouge : avant de la vendre, la concession l’a donc achetée 2 ans auparavant : elle connait donc bien le véhicule et a fait les vérifications quant à son historique Russe. Seul bémol : une usure plus importante que la moyenne des CCM. Cependant rien de catastrophique (ie : pas d’échéance court-terme), cela me laissera du temps pour trouver la bonne solution (et les membres Ferrarista ont montré qu’il existait plusieurs solutions, notamment le resurfaçage, comme pour les avions). Donc pour moi, rien de rebutant, il faut juste le prendre en compte et le prévoir, et le tarif de l’auto prenait en compte cet élément. @Franck : Quels sont les points particuliers que tu as pris en compte lors de cette recherche ? @Mike051 : Les mêmes que ceux déjà évoqués par l’ensemble des membres lorsqu’on s’intéresse à leur parcours et achat. Tout d’abord comprendre les forces et faiblesses du modèle visé. Cela permet d’étudier tout particulièrement les points faibles lors d’une visite d’un modèle et de voir s’ils ont déjà été traités. La Ferrari 612 Scaglietti semble relativement épargnée par les défauts de conception. Seuls les points habituels liés au poids de l’auto sont à surveiller : rotules et silent-blocs. A noter que c’est un modèle qui, vu son poids, semble user plus que d’autres modèles ses disques de freins, et même lorsque montée en CCM. J’ai vu plusieurs modèles avec un ratio de 2 à 3% par 1 000 kilomètres au lieu du ratio à priori habituel de 1% / 1 000 kilomètres. Ensuite, il faut absolument comprendre l’historique, qu’il soit cohérent et limpide, et qu’il soit vérifié avec une concession (avoir un réseau de membres aide à contacter les bonnes personnes et à être pris au sérieux sur sa démarche). Il faut aussi que l’auto ait roulé régulièrement, et qu’elle possède des preuves d’entretien régulier (concession ou pas concession, c’est surtout pour moi la compétence du garage qu’il faut étudier). Et enfin, un dernier élément que les membres disent tous, mais qu’il est difficile de percevoir tant qu’on ne l’a pas vécu : laisser parler son cœur et laisser son feeling nous guider. J’ai vu un certain nombre de modèles. A chaque fois, cela freinait sur différents points et je n’arrivais pas à me décider, tout simplement parce que ce n’était pas les bonnes. Je peux vous assurer que lorsque je l’ai vue en annonce, lorsque j’ai échangé avec le garage, et surtout quand je me suis retrouvé devant elle, je savais que c’était ELLE. « Ca doit venir de l’intérieur », pour parodier un certain film… @Franck : J’en déduis que cela s’est fait vite ? @Mike051 : Oui. J’ai été le premier à appeler. Le garage tchèque m’a transmis au fil de l’eau toutes les informations que je demandais, y compris les checks que je demandais (ex : taux de compression), que j’ai envoyés à des membres Ferrarista et à mon futur garagiste pour validation préalable. Ses explications étaient limpides, et mes vérifications concluantes. En outre il a été très précis sur ses quelques défauts. J’ai donc rapidement pris un billet d’avion, en précisant bien cette fois-ci que je voulais l’essayer sur route et qu’il faudrait la monter sur le pont ! En arrivant à Prague, bien que non préparée encore, elle était en très bon état : cuirs impeccables, quelques éléments de carrosserie repeints : pare-chocs, etc. Elle était absolument telle que la concession me l’avait décrite, ce qui m’a conforté dans mon feeling et mon opinion. La négociation s’est faite rapidement. J’y ai notamment inclus la correction d’un certain nombre de petits défauts. 3 semaines après, j’étais à nouveau à Prague pour prendre possession de l’auto et revenir avec par la route (1 050 kilomètres) dans la journée. Intense journée, mélange d’émotions mais aussi de stress (je suis un grand stresseux) : bouchons gigantesques par 37°c en Allemagne, orage intense sous 12°c en France, etc…. Mais le soir, « Gina » était dans le garage, avec une bouteille de Champagne assortie aux couleurs de l’auto et 2 coupes délicatement posées sur son toit électrochromique en attendant l’arrivée de Madame. J’ajoute un dernier élément, puisque cela m’a été demandé par des membres : la particularité d’acheter dans un pays de l’Est. - Tout d’abord, la République Tchèque (comme la Hongrie) sont des pays historiquement assez occidentaux. Il y a donc moins de différences culturelles à mon sens qu’avec d’autres pays plus à l’Est. Par ailleurs, dans mon cas, ce n’est pas une auto occidentale qui a transité par l’est (où là on peut penser que cela a été un moyen de court-circuiter les procédures de contrôle d’expert que nous avons), mais une auto acquise dans une concession officielle de l’Est, qui plus est avec un entretien complet et vérifiable en concession. De toutes façons, n’ayant pas connaissance des spécialistes dans ces pays, je n’aurais pas acquis un véhicule entretenu ailleurs que dans le réseau officiel. - Sur la partie administrative, la République Tchèque gère les immatriculations comme l’Allemagne : fourniture de plaque temporaire tchèque (valable 1 mois) avec assurance au tiers (pensez à prendre votre assurance tout risque en plus, surtout si vous la ramenez par la route, votre assurance n’a aucun mal à prendre en compte une immatriculation autre que française, ou à défaut le VIN). Le garage possédait un compte en euros, ce qui m’a permis de faire le virement directement sans conversion. Ce dernier a mis 3 jours pour être effectif. Le contrat de vente a été rédigé en anglais. La facture était en tchèque, mais n’a pas posé de soucis de compréhension à mon service des impôts pour l’établissement du quitus fiscal. - Enfin, ne pas oublier que dans mon cas, sa 2ème main étant tchèque, pas de réception isolée auprès de la DRIRE à prévoir, ni de TVA puisque l’auto provient d’un pays européen. A noter que l’auto venant initialement de Moscou, j’ai demandé au garage à ce qu’il me confirme que les autos vendues sur ce marché étaient bien en spécifications européennes, ce qui est le cas. @Franck : Et maintenant ? @Mike051 : Et maintenant tout est à faire ! Planifier des WE en famille, réfléchir et mettre en place le plan d’entretien et d’amélioration de l’auto sur le long terme (CCM donc, mais aussi quelques autres éléments que je souhaiterais améliorer ou restaurer). L’objectif court-terme est cependant l’obtention de son immatriculation définitive. Si cela intéresse nos membres, un second article focalisé sur la procédure d’import d’un véhicule provenant d’Europe sera réalisé. @Franck : que me dirais-tu aujourd'hui si, n’ayant pas de Ferrari, cette marque présentait un intérêt certain pour moi ? @Mike051 : Déjà en premier, de t’inscrire sur Ferrarista : de découvrir cette communauté, d’aller rencontrer ses membres durant les nombreux évènements organisés. C’est le meilleur moyen de savoir si tu adhères à cette mentalité et cette marque. Ensuite, d’utiliser cette communauté pour te faire une opinion de chaque modèle, leurs caractéristiques, leurs points singuliers. En parallèle, se renseigner sur le marché en s’abonnant aux sites d’annonces. Enfin, avec toutes les bonnes pratiques acquises, se lancer et étudier de façon pragmatique chaque opportunité, en utilisant le réseau des membres pour t’aider dans ta démarche et tes réflexions. Comme dit à de multiples reprises, un tel achat ne peut se comparer à celui d’une « daily », Ferrarista et ses membres sont le meilleur moyen pour faire le bon achat ... et contribuer aux bons achats des autres. Car c’est ça la force d’une communauté : recevoir et donner. J’ai maintenant hâte de pouvoir m’inscrire aux prochains évènements et de vivre pleinement ces bons moments, à commencer, je l’espère, par le voyage à Maranello et le 2ème meeting national Ferrarista. -- Un grand merci @Mike051 pour ce retour d'expérience très détaillé. Qu'aimeriez-vous savoir de plus sur achat d'une Ferrari 612 Scaglietti ? Aimeriez-vous qu'il vous détaille les formalités pour immatriculer une Ferrari étrangère ? Quelles sont les réflexions que vous vous êtes faîtes en lisant cette histoire ? Si cet article vous a plu, vous aimerez aussi : - Essai longue Durée : la Ferrari Challenge Stradale de Dragon1964 - Essai longue durée : la Ferrari 488 Pista de 458 - Essai longue durée : la Ferrari 612 Scaglietti de Pierre Le Grand - Essai longue durée : la Ferrari F12 de Trois Cinquante Cinq
  8. 5 points
    - plaquette de freins AV+AR : référence chez PEUGEOT est : 425251 = 90 euros TTC (406 V6 coupé) référence chez ATE est : 13.0460-4969.2 = 52 euros TTC (oscaro) référence chez BOSCH est : 0986424658 = 68 euros TTC - relais pompe F1 = référence chez BMW est : 6136-1393403 = 11.95 euros TTC - pompe F1 = référence chez Renault est : 7701047594 = 404 euros TTC référence chez BMW est : 23427571297 = 289 euros TTC - débimètre air : référence chez ROVER est : MHK101070 = 113 euros TTC (oscaro) référence chez HONDA est : 16400PDDX00 = 113 euros TTC (oscaro) - disques freins AV référence chez BREMBO est : 09.7267.50 = 135 euros TTC (oscaro) - sonde lambda référence chez BMW est : 11787526262 = 65 euros TTC (oscaro) référence chez BOSCH est : 0258986602 = 65 euros TTC (oscaro) - bougies référence chez HONDA est : 31916MEH003 = 13 euros TTC (oscaro) référence chez BOSCH est : UR2CC = 13 euros TTC (oscaro) - compresseur clim: référence chez OPEL est : 01135240 = 255 euros TTC (oscaro) - Bouchon vase d'expansion : Référence Ferrari 145030 = 36.26 euros Référence Citroën 1306E7 = 6.40 euros Référence Gates RC213 = 3.90 euros, chez OSCARO ( idem pour 360 / 430 / 458 / 456/ 550) - Plaquettes frein à main EBC DP1719 environ 60 euros livrées https://www.ebcbrakeshop.co.uk/ferrari-430-handbrake-pads-20042008-ebc-rear-ultimax-brake-pads-dp1719_p22571052.htm - Capteur de pression groupe F1. Référence Ferrari : 190662 = 300,68 euros ttc Référence Renault : 7701054202 = 115 euros ttc
  9. 5 points
    En fait une 308 US malheureusement avec le marché actuel, bein.... ça vaut rien. A part pour un néophyte
  10. 5 points
  11. 5 points
  12. 5 points
    Eric, j’ai bien reçu ton envoi .... que je verrais fin août à mon retour. Je suis extrêmement touché par ce beau geste spontané et ne sais vraiment pas comment te remercier! Ton âme d’artiste respire la passion, la générosité, il en faudrait beaucoup plus des gens comme toi!! Un bel exemple pour le forum... Et complètement dans l’esprit que je me fait de Ferrarista. Tu fait partie de ceux qui « m’accompagne » dans la réalisation de mon rêve, la commande de ma Pista, et j’en suis ému. Je suis content que Camille est pris l’initiative de t’inviter à nous présenter tes œuvres. MERCI
  13. 5 points
    En ce qui concerne le prix de la Dino, rien de surprenant... Pour situer l'ambiance de l'époque : En 1988, mon père a acheté sa 328, 480.000FF neuve. Une 308, d'occaz, s'échangeait environ 200-250.000FF (et moins pour une i ) La Dino, ce n'était pas une Ferrari, ça manquait de puissance, bref, personne n'en voulait, et cela valait environ 100.000FF, moins cher que ma Golf II 16S neuve (qui valait 120.000FF) Cette photo m'amuse beaucoup et reflette l'ambiance de l'époque (je précise, la photo n'est pas de moi)
  14. 5 points
    Salut à tous, quelques news coté garage Il y a maintenant deux mois que mon père louchait sur le marché de l'occasion des sportives car n'aimant pas conduire son DS7 il souhaitait quelque chose de plus sympa. On regardait les 360, V8 Vantage etc... et puis une Corvette C7 à vendre tout près de chez nous est apparu. On a appelé et le propriétaire très sympathique nous a proposé de l'essayer. Et là ce fût la révélation, l'auto correspondait parfaitement à ce que voulait mon père et en plus c'est une bonne vieille boite manuelle Nous voilà donc propriétaire d'une magnifique Corvette C7 grise de 2014 et 40k km qui est vraiment dans un état comme neuf car le précédent propriétaire est très maniaque, le challenge pour nous sera de la maintenir dans cet état Je ferrais bientôt de meilleures photos mais voici un aperçu de l'auto
  15. 5 points
    Enfin ça y est, ( pas pour longtemps vu la non disponibilité de plaques pour rouler) mais 500 kms de faits hier sans pousser la bête qui est en rodage. Pas de commentaires sur les perfs. n'ayant pas tiré plus de 4000 mais je suis déjà très content. Toutes les remarques de ceux, @PierreRS et @Seb92, qui l'ont essayé sont appropriées, certains défauts corrigés et je suis moins grand que Pierre donc ma position était correcte. Pour venir, j'ai choisi la config roadster et très surprenant je n'ai pas la tête enflée ni les oreilles HS malgré le bruit qui me fait penser à un V8 américain. Avec la chaleur, j'ai eu peur de mettre le toit car pas de fenêtres. Que du bonheur !
  16. 4 points
    Non, impossible de passer de la F 12 à la 599 dans ce sens, en terme de sensations et de gabarit... trop d écart entre les deux à tous les niveaux... J ai toujours été désolé d avoir raté la case CS ...Ca suffira amplement pour le plaisir des trajectoire... Quitte a laisser la puissance pure derrière soi, autant aller vers une homogenité visuelle, historique et sensorielle
  17. 4 points
    Étant le nouveau propriétaire d'une Mondial T, ex Tifosi, je voudrais vous faire partager mes travaux, non pas de rénovations, mais plutôt d'embellissements. En effet cette auto est dans un très bel état esthétique et sort de la grosse révision dans un garage sérieux, Fiorano Racing. Donc pas de souci à prévoir. Mais comme je suis plutôt pointilleux ou maniaque ou chiant ou casse coui.., je vais en rajouter sur cette auto. Ex: Je change toute la visserie qui a un soupçon de rouille. Je mets des vis ou boulons noirs avec rondelles inox (c'est elles qui rouillent le plus souvent). Je commence par le retour de l'auto à sa nouvelle maison. J'ai récupéré l'auto au garage Fiorano. Les premiers kilomètres ont été prudents car j'avais peur de toucher ou de mal faire. Et puis je m'y suis habitué et la route a été facile. Je trouve la Mondial extrêmement facile à conduire. Lundi dernier, date de mon retour, il faisait lourd, très lourd et la clim ne fonctionne pas. A voir bientôt. J'ai aussi trouvé le siège conducteur (l'autre doit être pareil) plutôt étroit et mon postérieur a eu quelques peu de mal trouver sa place. Depuis je m'y suis habitué, mais c'est dur au début. A part ces 2 points, le reste a été du bonheur. Le moteur fonctionne parfaitement, le bruit est sympa. La boîte a les vitesses qui passent bien, même la seconde à froid. Tenue de route parfaite, elle ne se couche pas en virage et le freinage va vraiment fort. Je l'ai fait essayer à un copain, qui possède une 928 en restauration, il a été emballé. J'ai commencé par changer les 4 pneus. Les précédents avaient plus de 20mkms et surtout 10 ans. J'ai monté des Bridgestone. Je me suis attaqué à la cosmétique des baguettes qui entourent les vitres. Avant: Après: J’emploie ce produit miracle: Voilà, j’arrête pour aujourd'hui. Je ne sais pas si ce genre de sujet est apprécié, si ce n'est pas le cas je m’arrêterai rapidement...
  18. 4 points
    Comme il a été dit, le travail de sape pour dénigrer (le verbe à la mode serait stigmatiser) l'automobile depuis bien des années a fait son chemin ! On ne parle effectivement que de l'auto négativement dans les médias de toutes tendances! Un objet qui ne fait que polluer , qui handicape lourdement, qui tue, qui ne sert au mieux que pour se déplacer d'un point A à un point B à la seule condition de ne pas avoir un moyen de locomotion collectif; bref, une machine dégueulasse et criminelle! Plus que les limitations, la multiplication des radars fixes mais aussi et surtout les mobiles qui te choppent sournoisement alors que tu as commis l'irréparable en roulant à quelques kilomètres heures au dessus de la limite en te faisant payer et encore payer, avec à la clé la perte de points, ont fait aussi que l'automobile est devenu un objet de sanctions. Il faut rajouter la jalousie grandissante d'une partie de la population, pas forcément celle qui a le moins de moyens, mais le bataillon des écolos et autres bobos, de gauchisants de nombreuses chapelles qui ont l'oreille des médias, qui ne sont tolérant que pour les gens qui pensent comme eux , qui classent tous possesseurs de belles autos dans la catégorie des salauds, souvent de salauds de riche... Tous ces gens ont été les fossoyeurs d'une certaine idée de l'automobile, une idée qui est la mienne, celle d'un objet de liberté, de plaisir, d'évasion et nous le savons tous ici, de passions, de partage et de belles rencontres ... Bonne fête de l'assomption à toutes et tous...
  19. 4 points
    Oh que oui je m'en rappellerai! Comment oublier ces instants magiques? Un grand, un immense merci à #askim2 qui a eu l'incroyable gentillesse de me laisser prendre le volant de sa superbe CS. Du coup, je vous dois bien un petit compte rendu de mes impressions. C'était la première fois que je conduisait, et même que je montais dans une 360, quelle qu'elle soit. Les voitures les plus proches que j'avais pu conduire étaient une F430 (5 tours sur circuit dans le cadre d'un "stage cadeau"), et une 16M. On est forcément très très loin de ce à quoi je suis habitué (une 308GTB), si la 360 est bien la descendante directe de mon auto, les générations se succédant ont complètement changé la donne, et la douceur des 250cv de la 308 ont laissé place à 420 chevaux bien énervés qui poussent beaucoup plus fort. Les deux voitures ont un poids probablement très proche, c'est donc à la fois la puissance et la qualité des trains roulants qui font toute la différence. La taille aussi, la CS parait démesurée comparée à ma minuscule auto. Ce qui frappe le plus est bien évidemment le son. La mélodie du V8 est tout bonnement impressionnante. La seule voiture dans laquelle je sois monté et dont le niveau sonore se rapproche est la F40. D'ailleurs le son du moteur n'est pas le seul en cause, les bruits de gravillons frappant le chassis rappellent eux aussi l'illustre supercar. Visuellement, l'aspect dépouillé de l'habitacle renvoie là encore à la F40, en moins extrème tout de même. Le son est fort, certes, mais il n'empèche toutefois pas de discuter sans trop hausser la voix, vitres ouvertes comme fermées, du moins tant qu'on ne monte pas trop haut dans les tours. Après quelques dixaines de minutes de route, je dois cependant reconnaitre que les oreilles sifflent un peu. On ne ressort pas totalement indemne d'un voyage en CS. Je ne peux pas vraiment m'avancer sur le comportement de l'auto. Le sol était parfois légèrement humide, et je n'ai pas voulu prendre le moindre risque au volant de la voiture d'Askim2. Les quelques accélérations franches que j'ai faites m'ont quand même vraiment impressionné. Cette voiture est démoniaque, c'est sûr. Reste à savoir si après cet essai j'ai envie de changer la 308 pour une CS. Les deux voitures ont des valeurs proches, un échange ne parait pas impossible. Simplement d'un point de vue pratique, j'ai vraiment peur que le son de l'auto passe mal dans mon immeuble... Ma femme m'interdirait probablement de venir me garer sur la place devant l'immeuble, de peur de gèner les voisins ou de se faire trop remarquer... pas très pratique pour venir laver la voiture comme je peux le faire sans soucis avec la 308. La puissance de la CS est également certes jouissive, mais également frustrante, surtout quand on habite à plus d'une heure de route de la première route un peu sympa... La 308, même en centre ville de Tokyo permet de profiter un peu des montées en régime (70km/h en fond de seconde), sans pour autant risquer de perdre son permis. Avec la CS... j'ai peur de faire des bétises! ;-) Bref, je ne m'étendrai pas plus que ça pour le moment, la réflexion continue de mon côté, et grâce à Askim elle est maintenant beaucoup plus réelle et basée sur des faits que sur des fantasmes. Au passage, bonjour à #Kani56, que je rate encore cette année!
  20. 4 points
    Grâce à l'autocollant TheFerrarista, @Furanku et moi-même avons fait connaissance il y a quelques années. Celui-ci étant de passage en France et plus particulièrement à quelques kilomètres de chez moi, nous avons profité de ce beau dimanche pour un essai bien sympathique de la CS ! Lui à son volant, je crois qu'il n'oubliera pas ce super moment de partage .
  21. 4 points
    Je serai curieux de savoir ce que deviennent les carnets de commandes si on enlève le badge dans les deux cas ... Ce qui est triste aujourd hui, c est que les clients n achètent plus un produit qui correspond à leur besoin et désir, mais une simple image...
  22. 4 points
    Et d'autres plus anciennes, prises à St Paul de Vence en octobre 2018 :
  23. 4 points
    Voilà à quoi j'ai passé mon Dimanche matin.... rédiger une requête au fond et une en référé, devant le TA de grenoble: annulation d'un rejet implicite et décharge totale et définitive du titre de créance.. Car malgré deux envois en LRAR le CERT MIN INTERIEUR dont un valant mise en demeure....aucune réponse donc Tribunal, pas "belle la vie" donc un Référé pour bloquer le fisc et une action au fond pour faire annuler la mesure(tenez vous bien au minimum 2 ans pour le rendu de Jugement).... Alors que toutes preuves à l"appui :véhicule acquis octobre 2017, dossier déposé ANTS novembre 2017......le canard court toujours- voilà à quoi on passe sont temps à encombrer des Tribunaux déjà sursaturés.... "plus con tu meurs", c'est là la triste réalité-je vais pas me laisser "plumer" de 4000 roros....bon dimanche qd même
  24. 4 points
    Pourquoi tout de suite "placement qui rapporte " ? Moi je pense "passion" et "rareté " en premier . Et en plus, une 375 America se trouve globalement moins chère en moyenne qu'une 250 Europa.
  25. 4 points
    Ca y est le grand jour est arrivé après plus de deux ans de travaux, la belle a passé les dernières étapes de restauration avec succès. Contrôle technique vierge et premiers tours de roues pour le rodage. Avant de plus amples séries photos et ressentis, voici un petit avant/après sur le moteur et sa baie.
  26. 4 points
    Il ferait mieux de taxer les camionnettes venant de Pologne qui traverse par la France par centaine. Par contre eux ils ont le droit de polluer et d'abîmer nos routes sans rien que ça leur coûte . il faut maintenant que la France se réveille ils font beaucoup plus de kilomètres qu une Ferrari il reste une voiture de loisir
  27. 4 points
    Rien que le « présentement » ne peut que te dire d’ou vient de mail Afrique
  28. 3 points
    Salut Je me tate en ce moment de me séparer de ma 348 et ma maserati 4200 pour acheter une F430. Aussi ma 348 entre dans tes critères de prix. Certes elle n'a pas un pédigré en or mais j'ai au moins le méerite de ne rien cacher et la transparence sera bien souvent ce qui te manquera quand tu visiteras des autos..Enfin ca a été mon cas lors de l'achat de ma première 348 qui était une TS a l'époque..j'en ai vu des belles sur le papier, suis même allé en voir en belgique pour finalement ne pas les acheter... Enfin... Ma 348 est de 1990 elle n'a réèlement que 17 000 km a ce jour et j'ai les différents certifs de cession qui l'attestent. Elle a eu un choc arrière en 1992 avec procédure RIV (réparation inférieure a la valeur) .Je n'ai pas le carnet malheureusement je l'ai achetée dans une succession.Mais je ne désespère pas de le voir resurgir un jour.. Elle est rouge cuir noir. J ai restauré cette auto de A à Z pendant 2 ans en ne mégotant pas sur les dépenses (17 000 euros de facture+peinture) Tout a été fait sauf les silenblocs de triangles (que j'ai) je n'ai rien a cacher puisque j'ai même rendu son histoire publique. Distribution + galets et tendeur, courroies accessoires, fluides, verification de l'embrayage ,soufflets de direction,isolants de capot,pompes aessence neuves, injecteurs passés au banc,peintures moteur (peinture vermiculée typique) pompe a eau neuve,gros de visserie, bichromatage des poulies,changement des sondes moteur multiples (eau, pmh AAC..) les joints moteur ,la peinture exterieure et sousbassements ainsi que pare boues, les durites, la clim,les pneus, les jantes, renov des cuirs. Zero corrosion. Ligne inox (décata + silencieux) + origine Housse de protection ferrari. Trousse a outil . Elle vient de passer au banc de puissance elle développe ses 293 chevaux. Avant la vente je lui paye une verif de géométrie chez Ferrari pour valider de façon indiscutable qu'elle est en ligne. Voila en gros sur le papier c'est un mouton a 5 pattes mais au moins je sais ce que j'ai en main et le tarif est en conséquences puisqu'a 47 000 je me laisserais faire. En tout cas si tu veux échanger avec le passionné que je suis ce sera avec plaisir.
  29. 3 points
    Merci de tes conseils Gilles. La voici. Classique. 100% d'origine (pot entre autres). Intérieur cuir noir nickel. Pas une griffe. 1990 - 29000km. Amicalement O
  30. 3 points
  31. 3 points
    D'une manière générale, cela ne sert à rien d'agresser les gens, ici comme ailleurs, beaucoup se cachent derrière le clavier et montre leur biscoteaux. Sans vouloir la bonne parole à tout prix, on peut être juste respectueux et aimable et donner son point de vue tout simplement. Si tu lis le forum depuis quelques temps, tu vois qu'il y a des pages et des pages de gens qui pleurent parce que les révisions sont trop chères et que chez Midas, ils facturent moins, ou que si je fais moi même, c'est mieux etc... On achète désormais une révision comme un four à micro onde en comparant sur Kelkoo. Je ne partage pas cet état d'esprit sans pour autant me ranger dans la catégorie de gens que tu décris comme "adorant payer les yeux fermés" (je ne sais pas dans quels sujets du forum tu as pu avoir ce ressenti mais dans notre section des mamies, je ne vois pas bien de qui tu parles, ceci dit je ne vais pas beaucoup ailleurs par manque de temps). Après par contre, on s'étonne qu'un professionnel à qui on demande ce qui doit être fait, n'en fait pas plus ???? Sais tu dans quelles conditions a été ordonnée la révision ? Je ne suis pas dans le métier mais ce genre de remarque me fait réagir, (ce n'est pas la première fois) car cela participe à ce climat envers les pros que je trouve personnellement inutile. Bien souvent, tous les éléments ne sont pas sur la table.... Quand je dépose une voiture avec une clim faiblarde, je me dis qu'elle va mieux marcher avec une recharge avant une vente et au moins, cela apparaitra sur la facture, je le demande au garage, il le fait, point. Sinon je lui demande de remettre le circuit à plat, de tout tester, de changer les raccords...etc, mais c'est une autre opération, une autre démarche et un autre coût. Pour imager avec autant d'humour que toi: J'ai une voiture qui ne tourne pas rond, tu vas faire le plein, elle ne tourne toujours pas bien après, je ne vais pas à la station pour dire de ne me rembourser l'essence... Je savais pertinemment que le remède était autre. Désolé RR16 pour avoir dévié ton sujet qui va reprendre son cours et je souhaite qu'il ne perde pas des intervenants de qualité car tu as une démarche très enrichissante de passionné. A l'ouverture du forum, les sujets sur la Mondial étaient très rares et à la marge mais je constate que le modèle a pris une place mérité et certains s'acharnent à remettre les voitures en état tout comme l'ont été les sujets sur les 308 il y a une dizaine d'années. L'essentiel est là, le partage d'un savoir faire et d'une connaissance.
  32. 3 points
    La semaine dernière en levant la tête, je me suis dit qu'il manquait un peu de carbone....
  33. 3 points
    Tout le monde te dira que ça n’a pas d'importance si bien entretenue etc... Pour autant, personne n’achète une Ferrari de 100.000km.
  34. 3 points
    Mais grave, il poste pas de photos, c’est un troll. Lamarmotte à tous les coups
  35. 3 points
  36. 3 points
    Et dans quelques années si ce n’est pas déjà fait, il emmerdera ses proches pour l’emmener faire ses courses, partir en vacances, emmener ses gosses chez le médecin, etc. J’ai le cas avec ma belle fille, 35 ans qui appelle tous les 4 matins pour qu’on l’emmène elle et sa fille chez le médecin quand son Jules travaille. En fait c’est une sorte d’égoïsme, pourquoi s’embêter quand les autres sont à disposition. JMS
  37. 3 points
    DSC_3871 by LALAUT Jean-Luc, sur Flickr DSC_3660 by LALAUT Jean-Luc, sur Flickr DSC_3584 by LALAUT Jean-Luc, sur Flickr DSC_2616 by LALAUT Jean-Luc, sur Flickr DSC_2558 by LALAUT Jean-Luc, sur Flickr
  38. 3 points
    Alors déjà attention : avec un budget trop serré, tu ne choisira pas la voiture, c'est elle qui te choisira. Et bien souvent, "les moins chères sont les plus chères". Je m'explique, la voiture la moins onéreuse a souvent une foule de détails à revoir, à reprendre. Ceux que tu vois, et ceux que tu découvriras. Et là, le budget explose pour, au final te couter plus cher qu'une belle voiture, et encore si tu as les moyens d'effectuer tous ces travaux. Ensuite la giallo intérieur bicolore bleu/gris (#84075, origine Italie). Bien sur que ce n'est pas d'origine. Le couvercle de l'autoradio encore noir et paradoxalement non refait. Une telle voiture, même si elle est a ton gout trouve difficilement preneur. Pour preuve, elle "traine" à la vente depuis 5-6 ans (sur Lyon, sur Paris, sur Antibes, maintenant sur Bordeaux). Alors quelqu'en soit le prix, je ne serai pas surpris que, même pour "seulement" 45000€, le vendeur te la cède. Mise à 45000€, pas sur qu'elle se vende, par contre, affichée "hors de prix", il n'est pas exclue qu'un quidam la prenne à 45000€, achetant une super-remise faute d'acheter une super-voiture. Une dernière chose. Si tu l'achète, avec une telle combo, tu peux la faire figurer sur ton testament.... car je doute qu'un jour tu puisses la vendre. Plus une voiture est vieille, plus elle est recherché en état "full-stock".... alors là, 30ans et combo digne de nos amis germanique, tu risques d'être marié avec !
  39. 3 points
    Encore un coup d’Adolf Marko. Il a autant de considération pour les pilotes que pour des Kleenex... Moi, il y a tout de même un truc qui m’etonne sur le cas Gasly: comment un gars qui a été bon, voire même très bon l’annee dernière peut être aussi « mauvais » cette année? Et pourquoi bizarrement, le seul GP ou RBR a indiqué qu’il avait le même matos que Max (Silverstone), il a été loin d’etre minable? Je pense qu’il n’a jamais eu le même matériel, ni qu’il a réellement eu sa chance. A ce niveau de compétition, pour un pilote qui n’est pas dans la catégorie « fils a papa » mais plutôt de ceux au palmarès déjà bien rempli, rendre 1 sec au tour à un équipier, fusse-t-il Verstappen, n’est pas possible. C’est le même cas d’ailleurs que Vandoorne, mais encore en plus criant (Vandoorne n’avait pas pu démontrer son talent l’année d’avant dans un junior team). Concernant l’attitude de RBR, c’est conforme à ce que j’ai toujours pensé de cette équipe: sans foi ni loi. De ce côté là, c’est bien une écurie autrichienne.
  40. 3 points
  41. 3 points
    Une semaine en Italie pour la 458. Road Trip Lyon Turin Milan Lugano Côme Asti Lyon Toujours aussi docile
  42. 3 points
    Tu m’etonnes
  43. 3 points
  44. 3 points
    https://www.amarisupercars.com/detail/299249/ferrari-599-coupe-6-0-gtb-fiorano-f1-2dr-semi-automatic#Amari-TV Livraison chez moi samedi prochain, une première pour moi. Heureux ? Oui oui
  45. 3 points
  46. 3 points
    Il est top ce programme ! Du circuit à la balade découverte, en passant par de la gastronomie et de la convivialité, tout ce pourquoi on aime posséder une Ferrari et rouler avec Bravo Vincent !
  47. 3 points
    Je cherche une 458, connaître le prix de la vente m'intéresserait par rapport aux autres autos que je peux voir à la vente
  48. 3 points
    Ouais, Août ou même Juillet si tu veux, tu peux, et pour l’apéro à la résidence, ben on a encore à peu près 200 bouteilles de Marie Brizard pour composer encore un tube de l’été Et pour nos femmes, ne sois pas inquiet, j’ai quelques livres de cuisine pour les occuper : ça leur fera du bien un peu... surtout à Mylène
  49. 3 points
    Message à l’intention de la personne qui se cache et s’amuse à balancer des -1 sans rien apporter au débat: qu’il explique sa démarche, parce qu’être lâche ce n’est pas le meilleur des comportements, surtout que je ne suis pas prêt de changer d’un iotas mes habitudes. A la limite si ça sert au forum ok, mais là ça montre que la personne est digne d’un ado sur Twitter ou d’un neuneu de Caradisiac. Surtout que si je demande à Franck, il peut facilement trouver la personne. Au plaisir de discuter avec cette personne!!!
  50. 2 points
    Perso sur ma 360, il suffit de 48h maxi 72h pour qu'une batterie neuve se vide et à mon goût soit irrémédiablement malade derrière malgré une recharge dans les règles. Le CTEK n'abîme pas une batterie, bien au contraire c'est un chargeur intelligent qui maximise sa santé et durée de vie. Donc la règle à appliquer : - si présence d'une prise électrique à proximité de la voiture = CTEK - si voiture isolée au milieu du désert, coupe circuit ! Ça fait partie du charme Rouler un long trajet n'a que peu d'impact derrière sur la capacité de la batterie à maintenir sa charge. L'immobilizer et l'alarme et les courants de fuite la sucent jusqu'à la moelle...