• 12 plaisirs du voyage Ferrarista.fr au pays des supercars italiennes


    Franck

    Aimeriez-vous visiter l'usine Ferrari ? Puis celle de Lamborghini ? Et l'usine de Pagani ? Entrecoupé de repas dans les meilleurs restaurants italiens ayant marqué l'histoire de Ferrari ? C'est ce que Ferrarista.fr a proposé à ses membres du mercredi 21 au vendredi 23 septembre 2011. Douze heureux propriétaires de Ferrari, et leur passager, ont effectué ce voyage affichant complet dès le début. Quelles étaient les visites proposées ? Comment cette première édition s'est-elle déroulée ? Et surtout, y en aura-t-il d'autres, auxquelles vous pourrez vous inscrire ? Voici les 12 joies principales, par ordre chronologique, rencontrées par les membres de Ferrarista.fr ayant participé à ce voyage au pays des supercars italiennes.

     

    Voyage_Ferrarista_Maranello_Septembre_2011.jpg

     

    1. Le voyage

    Le voyage est important car depuis Paris nous parcourons plus de 1 100 kilomètres pour nous rendre à Maranello. Rouler en convoi de Ferrari, même si principalement sur autoroutes, est un plaisir dont vous ne vous lassez jamais. Après un long arrêt chez Georges Blanc à Vonnas pour déjeuner, les paysages grandioses des Alpes et les rapides autoroutes italiennes nous permettent d'arriver comme prévu vers 21 heures à Maranello, le mercredi 21 septembre.

     

    2. La Brace

    Tous les participants ne viennent pas de Paris. Le groupe se retrouve au complet au restaurant La Brace à Maranello. Des pizzas immenses ou de bonnes pâtes italiennes pour un peu plus de 5 euros, quel régal après une journée de voyage ! C'est le moment pour les membres de faire connaissance et de raconter leurs anecdotes du trajet. La convivialité s'installe. Merci à Trois Cinquante Cinq de nous avoir réserver ce bon restaurant !

    Voyage-Ferrarista-Maranello-Ferrari-2011.jpg

     

    3. Planet Hotel

    Pour les trois nuits que nous passions à Maranello, nous avions réservé le Planet Hotel. Il présente l'avantage d'être situé en face de l'entrée historique de Ferrari, au dessus du Ferrari Store. En vous rasant le matin, de votre salle de bain, vous voyez les ouvriers rentrant dans l'usine pour construire votre prochaine Ferrari. Vous entendez les moteurs de F1 passer aux bancs d'essai à la Scuderia Ferrari. Quel meilleur hôtel rêver pour un passionné du cheval cabré ?

     

    4. Garage Toni Auto

    Les choses sérieuses commencent dès 9h30 le jeudi matin avec la visite du garage Toni Auto. Les plus belles Ferrari viennent du monde entier pour s'y faire entretenir ou restaurer. Au rez-de-chaussée, nous découvrons une Ferrari 250 GT SWB, une Ferrari 250 Tour de France, une Ferrari Daytona, une Dino 246 GT ou encore une Ferrari F40 competizione ! Mamma mia ! Au premier étage sont présentes deux autres Dino, une Ferrari F355 Challenge et une Ferrari 308 groupe IV inscrite au championnat du monde des rallyes. Elles sont dans un état exceptionnel ! Et Silvano Toni en personne vous ponctue ces découvertes par des belles anecdotes distillées dans un français parfait. Merci à enzo pour nous avoir organisé cette visite. Cela ne pouvait mieux démarrer !

    Ferrari-308-Groupe-4-Toni-Auto-Garage.jpg

     

    5. TubiStyle

    Le jeudi matin à 11h, nous avons rendez-vous chez TubiStyle, le plus célèbre des fabricants d'échappements pour faire chanter votre Ferrari. Nous visitons d'abord les département des prototypes, des Ducati du championnat du monde et des bateaux Offshore. L'échappement de la moto de Valentino Rossi passe entre nos mains. Quelle légèreté ! Au premier étage nous découvrons en direct toutes les étapes de fabrication des échappements. TubiStyle fournit les échappements de série des Ferrari 458 Italia, Ferrari FF et Ferrari California, mais aussi de l'Aston-Martin One-77. C'est incroyable de voir la fabrication à la main de ces pièces qui équiperont nos Ferrari ! Merci à Brigitte pour son accueil fantastique, en français, ainsi qu'à henri66 pour la réservation de cette visite !

    TubiStyle-Factory-Usine-Ferrari-458-Italia.jpg

     

    6. Museo Ferrari

    La visite du Museo Ferrari marque le début de notre visite avec des guides Ferrari en français. Car nous bénéficions de deux guides vu la taille du groupe. Cette visite guidée du musée Ferrari vous permet de vous remémorer l'histoire fabuleuse de Ferrari depuis 1947, au travers des véhicules présentés. Vous pouvez poser des questions lorsque vous en avez. A noter, en plus des traditionnelles Ferrari 288 GTO, Ferrari F40, Ferrari Enzo et Ferrari 599XX, les présences cette fois-ci d'une Ferrari SA Aperta, d'une Dino 246 GT ou encore d'une rare Ferrari Daytona cabriolet. Avec nos guides la visite est rapide, mais nous disposons d'un ticket pour revenir plus tard, tranquillement, au musée Ferrari.

    Ferrari-512-M-Maranello-Ferrari-Museo.jpg

     

    7. Visite de l'usine Ferrari

    Depuis le musée, nous prenons un bus Ferrari qui nous emmène dans l'usine. Nous visitons d'abord la construction des pièces moteur, avec les fameux robots Roméo et Juliette qui manipulent de l'azote liquide à -196°C pour sceller les soupapes. Nous visitions ensuite la chaine d'assemblage des moteurs, puis la chaine d'assemblage des Ferrari à moteur V8. Nous voyons toutes les étapes de l'assemblage des Ferrari California et Ferrari 458 Italia, mais aussi de la Ferrari 458 Spider qui vient tout juste d'être présentée au Salon de Francfort ! Quelle exclusivité ! Nous avons la chance de visiter ensuite Corse Clienti. Nous entrons dans la Scuderia Ferrari, pour admirer toutes les Ferrari FXX et 599XX au grand complet. Puis nous allons découvrir les F1 de Corse Clienti, celles en entretien et les dizaines qui sont stockées pour les clients. Beaucoup n'en reviennent pas d'avoir pu voir tout cela : nous avons été gâtés par ces visites. Merci à la concession Ferrari Pozzi à Levallois de nous l'avoir organisé !

    Ferrari-599XX-Museo-Ferrari-Maranello.jpg

     

    8. Cavallino

    Le restaurant Cavallino, retenu pour le jeudi soir, appartient à Ferrari. Il est situé juste en face de l'usine et Enzo Ferrari venait y déjeuner tous les midis, comme Luca di Montezemolo et Piero Ferrari aujourd'hui. C'est une belle façon, je trouve, de conclure une journée bien remplie en émotions Ferrari. Toute la décoration, dans ses multiples détails, vous rappelle la passion Ferrari. Nous avons bénéficié d'un très bon menu et nous y avons passé un moment agréable à nous remémorer tous les temps forts de ces premières visites. La seconde journée pourra-t-elle faire aussi fort ?

    Cavallino-Restaurant-Maranello.jpg

     

    9. Visite de l'usine Pagani

    Pour la seconde journée, nous reprenons nos Ferrari, avec la difficulté que représente le guidage d'un convoi de 12 Ferrari à l'étranger, car nos visites ne sont plus à Maranello. Nous avons rendez-vous chez Pagani à 11h. Ce n'est plus la société MotorStars qui s'occupe des visites de l'usine Pagani mais une chargée de communication fraîchement embauchée. Nous n'y perdons pas au change, car elle connaît aussi bien tous les détails de Pagani, les présente avec la même passion, et comme elle est de la maison, elle répond plus facilement à certaines demandes. Valentino Balboni, le célèbre essayeur de Lamborghini, effectue cette visite avec nous et deux gros clients de la marque au taureau. Dans le show-room, nous avons la chance d'admirer trois Pagani Zonda exceptionnelles : la Pagani Zonda R, la Pagani Zonda Tricolore et la Pagani Zonda Uno. Dans l'usine, nous voyons en construction une Pagani Zonda R, deux Pagani Hyuara, ainsi qu'une coque de Pagani Hyuara entièrement en carbone. Cerise sur le gâteau, Valentino Balboni en personne nous conseille et nous réserve une restaurant pour déjeuner ! Voilà qui fait encore plus de souvenirs fabuleux à rapporter.

    Pagani-Zonda-R-Usine.jpg

     

    10. Visite de l'usine Lamborghini

    Nous avons eu la chance d'avoir pour guide la même personne que lors de ma première visite. Non seulement elle parle très bien français et connait l'histoire et les anecdotes de Lamborghini sur les bouts des doigts, mais en plus elle en est totalement passionnée ! Après avoir eu l'exclusivité de voir les premières Ferrari 458 Spider sur les chaînes de production, nous avons eu celui de voir les chaînes de production de la Lamborghini Aventador alors que les premiers clients ne sont pas encore livrés. Notre groupe étant extrêmement sympathique, notre guide nous a offert à chacun un kit presse de la Lamborghini Aventador, ce qui ne se fait jamais pour de simples visiteurs. Une visite très agréable car notre guide sait répondre à toutes nos questions de passionnés et nous laisse tout le temps nécessaire pour regarder.

    Lamborghini-Aventador-Gallardo-Sant-Agata-Bolognese.jpg

     

    11. Montana

    J'avais gardé exprès le meilleur restaurant pour la fin, pour que ce moment reste gravé dans la mémoire du groupe. Et comme pour chaque visite, j'ai été comblé au delà de mes espérances. Le Montana est le restaurant des pilotes de la Scuderia Ferrari car situé juste à côté de la piste de Fiorano. Les plats de pâtes fondent dans votre bouche avec des goûts subtils. Nous en avons trois rien qu'en entrée ! Mais lorsqu'un des participants demande à Mamma Rosella des explications sur un autre plat, ce sont les 23 participants qui se retrouvent avec un plat de pâtes supplémentaire à déguster gratuitement. Je garde un souvenir incroyable également du Tiramisu en dessert. Une vraie tuerie ! Mais surtout, tous les participants arborent un grand sourire, tout le monde se connait et discute avec tous les autres. Je les vois heureux !

    Montana-Restaurant-Maranello.jpg

     

    12. Le budget

    Quel est le budget à prévoir ? C'est la question que me pose la majorité des candidats à une prochaine édition. Pour les 3 nuits au Planet Hotel, les visites de toutes les usines et les deux dîners au Cavallino et au Montana, soit toutes les réservations effectuées par Ferrarista.fr, le coût était, pour cette première édition, de 950 euros pour deux personnes. Je pense que vous devez prévoir, en plus pour le trajet, au moins six pleins de votre réservoir, les péages d'autoroute et la traversée du tunnel du Mont-Blanc à 46 euros aller-retour. Si vous ne venez pas depuis Paris, ces coûts seront différents. Ajoutez enfin les extras, les déjeuners libres, pour 15-20 euros chacun, et les coûts des souvenirs que vous ne manquerez de vouloir rapporter. Même si chaque usine vous offre un cadeau en repartant. Pourquoi ai-je placé les coûts dans les 12 joies ? Parce que finalement ce n'est pas cher pour deux personnes, le but étant que tout propriétaire de Ferrari puisse venir.

    Ferrarista-Membres-visite-Maranello-2011-Ferrari.jpg

     

    Devant le gros succès rencontré lors des inscriptions, nous irons à nouveau en 2012 à Maranello avec les membres de Ferrarista.fr. L'événement sera toujours limité, grand maximum, à 12 Ferrari. D'autres visites pourraient être au programme, comme celle de l'usine Maserati ou la visite de la fabuleuse collection Panini. Cette sortie pourrait éventuellement être couplée avec les Mille Miglia. Souhaiteriez-vous participez à l'édition 2012 du voyage Ferrarista.fr au pays des supercars italiennes ? Restez connectés sur Ferrarista.fr pour ne pas rater l'ouverture des inscriptions ! Et un grand MERCI à tous les participants de cette première édition.

     

    A lire également :

    - Les photos et commentaires des participants sur le forum Ferrari

    - 15 superbes photos de plus des Ferrari présentes au musée Ferrari

    - Encore plus de détails pour votre visite de l’usine Pagani

    - Valentino Balboni exerce-t-il le plus beau métier du monde ?


    0


    User Feedback




    Merci Franck pour ce merveilleux voyage !

    Rien a dire si ce n'est que c'est toujours trop court.

    On re-signe quand tu veux !!!!

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guest bernard

    Posted

    Maintenant grâce a Franck , je sais ce que c'est le mythe Ferrari , et j'ai pu découvrir une belle région de passion automobile . Quelle chance de partager cette passion pendant un bref séjour .

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    @Tig: Tu as raison, deux jours peuvent sembler trop court, d'autant que c'est au bout de 2 jours tous ensemble que tout le monde se connait dans un si grand groupe. Et que l'omose se crée. Et que personne n'a envie de partir.

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guest Mechanicsinmotion

    Posted

    Bravo Franck, c'était génial et j'en ai encore des frissons! :)

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    @bernard: Merci ! Effectivement, je pense que faire ce voyage apporte une dimension nouvelle à la passion pour Ferrari que nous avons déjà en tant que propriétaire. Il est d'autant plus difficile ensuite de guérir de cette "maladie". ;-)

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    @David: merci mais il ne faut exagérer, il ne faisait pas si froid que cela ! 26 degrés, j'étais en short et t-shift ! ;-)

    Le retour était très sympa aussi avec ses tunnels et cet arrêt à Courmayeur pour déjeuner !

    Au plaisir de te revoir bientôt.

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites



    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!


    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.


    Sign In Now