• 7 étapes simples pour laver votre Ferrari comme un pro


    Franck

    Note de l'éditeur : Sébastien Solis est un professionnel du detailing automobile qui nous a déjà fourni de précieux conseils sur l'entretien de nos Ferrari dans les commentaires de TheFerrarista.com sous le pseudonyme de Shan. Il vous propose aujourd'hui un tutorial sur les bases à connaître pour laver et protéger au mieux votre Ferrari, sans l'abîmer. Vous pouvez en savoir plus sur Sébastien, voire le contacter ou lui déléguer la rénovation de votre Ferrari, en visitant le site de sa société AutoSpa.

     

    Le matériel indispensable pour un lavage correct

     

    Afin de mener à bien votre travail, munissez vous au minimum de l’équipement suivant :

    Shampooing de lavage : Evitez d’utiliser du liquide vaisselle ou tout autre produit ménager, ceux-ci respectent peu les peintures de nos véhicules. Les produits que je vous recommande : Meguiar’s NXT, Chemical Guys Maxi Suds II ou Swissvax Car Bath.

    Nettoyant jantes : Attention certains produits sont trop agressifs pour vos jantes ; Veillez à utiliser un nettoyant non acide. Les produits que je vous recommande : Valet Pro Bilberry, Meguiar’s wheel brightner, Swissvax Wheel.

    Des pinceaux à poils fins : Pour émulsionner le nettoyant jante et accéder aux zones les plus étroites. le produit que je vous recommande : Swissvax Wheel Brush.

    Gant de lavage : Evitez l’utilisation d’éponge afin de préserver votre carrosserie. Les produits que je vous recommande : Meguiar’s, Sonus, Swissvax Waschpudel.

    Deux seaux -> Le premier contenant votre shampooing de lavage, le second contenant de l’eau claire pour le rinçage de votre gant de lavage.

    Une ou plusieurs serviettes de séchage : Evitez l’utilisation des fameuses peaux de chamois afin de préserver votre carrosserie. Les produits que je vous recommande : Meguiar’s water magnet, Sonus Drying Towel.

    Un Quick Detailer : Un lubrifiant facilitant le séchage et réduisant considérablement les traces de calcaire de l’eau. Les produits que je vous recommande : Meguiar’s Brillance éclair, Zaino Z6, Swissvax Quick Finish.

    Une clay : Une gomme d’argile éliminant tous les contaminants de votre carrosserie (Film routier, goudron, sève, etc.) et qui simplifie l’application des protections. Les produits que je vous recommande : Meguiar’s Quick Clay, Swissvax Paint Rubber.

    Une cire de protection : Il existe deux types de cires, les synthétiques et les naturelles. La différence se situe essentiellement au niveau de la tenue dans le temps. les produits que je vous recommande : Zaino Z2 / Z3, Chemical Guys Jetseal 109, Swissvax Scuderia.

    Des microfibres et des pads applicateurs

     

    Prévoyez un budget d’une soixantaine d’euros environ pour disposer de l’intégralité des éléments listés ci-dessus. Le temps moyen que vous devez prévoir pour obtenir un véhicule impeccable est d’environ 4 heures. Donc pas de temps à perdre, passons directement à la pratique !

     

    Etape 1 : Jantes, pneus, passage de roues

     

    Commençons tout d’abord par nous occuper des jantes. Procédez à un rinçage à l’eau claire pour éliminer la poussière de frein ou tout autre contaminant.

    Pulvérisez le nettoyant jante puis à l’aide d’un pinceau émulsionner le produit avec des mouvements circulaires. Les flancs de pneus, passages de roues, amortisseurs et étriers de freins seront traités avec la même méthode.

     

    Ferrari-technique-lavage-nettoyage-guide

     

    Rincez ensuite à l’eau claire les parties traitées. Renouvelez l’opération si des traces persistent.

     

    Etape 2 : Carrosserie – Pré-Rinçage

     

    Avant toute action mécanique sur votre carrosserie, rincer abondamment celle-ci en débutant par le toit pour finir sur les bas de caisses. Ce pré-rinçage permet d’éliminer la majeure partie des contaminants risquant d’endommager votre carrosserie lors du lavage.

     

    Etape 3 : Carrosserie – Lavage

     

    Munissez-vous de vos deux seaux et de votre gant de lavage. Remplissez l’un des deux seaux avec de l’eau claire et le second avec votre shampooing. Respectez scrupuleusement les taux de dilution du shampooing de lavage afin d’éviter l’apparition de traces sur votre carrosserie lors du séchage. Préférez de l’eau chaude, celle-ci accroit l’efficacité de votre lavage.

     

    A l’ombre et sur une carrosserie humide, débutez votre lavage par les zones les plus hautes en décrivant des mouvements rectilignes et non circulaires. N’apportez qu’une pression modérée sur votre gant pour ne pas marquer la peinture. De plus, ne laissez pas sécher le shampooing sur votre carrosserie, ceci aurait pour conséquence de laisser des traces d’eau disgracieuses sur votre carrosserie.

     

    Ferrari-technique-lavage-nettoyage-guide

     

    Finissez votre travail par les zones les plus exposées comme les bas de portières, spoilers, etc. Veillez à rincer fréquemment votre gant de lavage avec de l’eau claire afin d’éviter les micro rayures ou autre défaut esthétique. L’idéal est de vous munir de deux gants de lavage, pour éviter tout risque de dégâts.

     

    Etape 4 : Carrosserie – Rinçage

     

    Une fois nettoyée, la prochaine étape consiste à rincer soigneusement votre carrosserie afin d’éliminer le film et la mousse laissés par le shampooing.

     

    Saisissez votre jet d’eau (faible pression) et faites couler l’eau depuis l’endroit le plus haut de votre carrosserie. Le film d’eau généré par cette méthode permet d’évacuer efficacement le shampooing de votre carrosserie. Pensez aux zones les moins accessibles, à savoir les gouttières, grilles, calandres, etc.

     

    Etape 5 : Carrosserie – Séchage

     

    Etape méticuleuse ou le risque de dégât est plutôt élevé, soyez donc très prudent… Autre point très important, les serviettes de séchage restent les mieux adaptées à cette étape comparée aux traditionnelles peaux de chamois.

     

    Ferrari-technique-lavage-nettoyage-guide

     

    Tout d’abord, ouvrez portes, coffre, etc. Saisissez ensuite le quick detailer et pulvérisez une petite quantité sur la zone à sécher, puis poser votre serviette pour que celle-ci absorbe le maximum d’eau. Le quick detailer permet de lubrifier la zone pour limiter les frottements du tissu sur la carrosserie et d’éliminer les traces d’eau (calcaire).

     

    Etape 6 : Carrosserie – Décontamination

     

    Résine, brouillard de peinture, goudron et retombées industrielles sont des contaminations qui collent à votre peinture, la rendant rugueuse et sans éclat. L’étape dite de décontamination va rapidement restaurer votre peinture pour un toucher lisse comme un miroir.

     

    Ferrari-technique-lavage-nettoyage-guide

     

    Pour ceci, nous avons besoin d’une clay (pâte composée entre autres de micro-abrasifs) et de quick detailer. Pulvérisez tout simplement une quantité suffisante sur la peinture puis frotter votre clay sur la carrosserie en décrivant des mouvements rectilignes et non circulaires. La clay doit parfaitement glisser sur la carrosserie si celle-ci est bien lubrifiée et doit être malaxée régulièrement afin de préserver ses propriétés. Travailler par petites zones et essuyer l’excédent de quick detailer, une fois la zone traitée.

     

    Ferrari-technique-lavage-nettoyage-guide

     

    Etape 7 : Carrosserie – Cirage

    Les précédentes étapes nous ont permis d’obtenir une carrosserie propre, sèche et décontaminée, il est désormais temps de donner de la profondeur, de la brillance et une protection à votre véhicule. Pour ceci, l’application d’une cire vous comblera et protégera votre véhicule durant plusieurs mois.

     

    De manière générale, l’application se fait à l’aide d’un applicateur. Appliquer une fine couche de cire sur votre carrosserie en prenant soin de ne pas souiller les parties plastiques. Selon le type de cire, les temps de séchage varient entre 5 et 45 minutes.

     

    Lorsque le temps de séchage est écoulé, éliminez les résidus à l’aide d’une microfibre. De nombreux fabricants comme Sonus, Duragloss ou Autoglym proposent des cires en spray très facile à utiliser.

     

    Etape Bonus : Pour les pointilleux …

     

    Les plus exigeants d’entre vous peuvent aussi prendre soin des éléments suivants :

    Les échappements : L’association de paille de fer #000 et de polish métal vous permet de retrouver des échappements brillants.

    Ferrari-technique-lavage-nettoyage-guide

    Le moteur et son compartiment : Quelques brosses et du Swissvax Engine ou du Meguiar’s All Purpose Cleaner par exemple, vous permettront d’obtenir un compartiment moteur des plus esthétiques. Favorisez le rinçage au jet modéré plutôt que le nettoyeur haute pression.

    Ferrari-technique-lavage-nettoyage-guide

    Les plastiques : Redonnez du cachet à vos plastiques à l’aide de produits dédiés. Privilégiez les produits s’appliquant à l’aide d’un tampon. Les vaporisateurs trop volatiles risquent de souiller votre carrosserie et proposent un effet brillant peu naturel.

    Ferrari-technique-lavage-nettoyage-guide

     

    Note de l'éditeur : Je vous conseille d'imprimer ce tutoriel expliquant comment laver et protéger efficacement votre Ferrari. Vous l'aurez ainsi sous la main pour appliquer ces conseils le moment venu. De mon côté, concernant les produits recommandés pour laver votre Ferrari, j'ai été très satisfait en passant commande sur le site web de Clean Your Car. Très rapide et très pro mais en anglais.

     

    Pour ceux qui n'ont pas la possibilité ou le temps de nettoyer comme il faut leur Ferrari, Sébastien propose également via sa société AutoSpa, en plus des services de rénovation, un service de Valeting de votre auto.

     

    Comment procédez-vous pour laver votre auto ? Quels nouveaux conseils avez-vous noté dans ce guide pour vos prochains lavages ? Quels conseils supplémentaires donneriez-vous aux lecteurs de Racing Drivers ? Quel est votre retour d'expérience avec les produits cités ?

     

    Crédit photo : Sébastien Sollis de AutoSpa et Dave de Street Dreams Detail.

     

    A lire également :

    - Le guide définitif pour bien nettoyer le cuir de votre Ferrari

    - 5 étapes pour retirer facilement les sièges de votre Ferrari

    - Améliorez l’apparence de votre Ferrari de 355%


    0


    User Feedback




    Guest Franck Le Glasse

    Posted

    Merci Fouinnasse ! Un commentaire intéressant venant de la part d'un autre expert de la cosmétique automobile.

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guest Bernard

    Posted

    Bonjour , une autre gamme de produits à tester également "Autoglym" , vu les résultats réalisés par baggio134 , sur la Ferrari 456 de Mr K .

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guest fouinnasse

    Posted

    Pour moi, le b.a ba, c'est : pulvériser un produit dégraissant sur la voiture, puis, faire la même opération sur les jantes avec un produit jante bien entendu ! laisser agir, puis, rincer la voiture avec un Karcher. Une fois que la voiture est rincée et bien mouillé, prendre un seau, une éponge + produit et passer sur toute la voiture. Rincer à l'eau, puis, enlever le surplus avec une raclette silicone. Faire la finition avec une micro fibre et, le tour et joué (pour un lavage simple et efficace)

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guest olivier

    Posted

    Superbe!! Un document très instructif et utile pour un entretien optimal de sa carrosserie....La partie habitacle est prévue ??

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guest Franck Le Glasse

    Posted

    Merci Bernard, fouinnasse et olivier pour vos commentaires !

    La rénovation carrosserie de la Ferrari 456 par baggio134 peut être visualisée ici : Rénovation carrosserie à la main - 456 GT - Mr K.

    Merci fouinnasse pour ta description du b.a.ba car effectivement un lavage au karcher en station de lavage ne suffit pas du tout (encore expérimenté ce matin en préparant ma F355 pour aller aux Promenades du Cavallino demain).

    Olivier, merci pour ta suggestion d'y ajouter une partie habitacle. Je la note. Concernant les cuirs, il existe déjà un article pour ceux que cela intéresse : Le guide définitif pour bien nettoyer le cuir de votre Ferrari

    J'en profite pour vous glisser un scoop : les abonnés à Racing Drivers recevront dans les prochains jours ce guide au format PDF dans leur boite aux lettres, de manière à pouvoir l'imprimer facilement et l'avoir sous la main le moment venu. Car tout le monde n'a pas encore internet dans sa Ferrari ! ;-)

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites



    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!


    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.


    Sign In Now