• La surprise de la Ferrari F8 Tributo présentée à Genève


    Franck

    La nouvelle Ferrari F8 Tributo vient d'être présentée au salon de Genève 2019. Certains adorent sur les photos, d'autres détestent. Or vous savez comme moi qu'il y a toujours des différences entre les photos et la réalité. Des différences subtiles, car la photo capte moins d'informations que l'oeil. Cela peut faire toute la différence entre "il y a quelque chose qui cloche dans son design" et "j'adore, elle est vraiment superbe !". Qu'en est-il en réalité ?

     

    Ferrari-F8-Tributo.jpg

     

    Impressions sur les premières photos de la Ferrari F8 Tributo

     

    De mon côté, suite à la diffusion des premières images officielles et des premières photos en provenance de Genève, j'étais plutôt circonspect. Autant j'aimais bien certains éléments, comme l'avant de l'auto, autant d'autres parties, comme l'arrière, me laissaient plus perplexe, pour ne pas dire de suite que je n'aimais pas, car j'attendais de la voir en vrai pour me faire un avis définitif.

     

    Car l'expérience m'avait appris à attendre de voir par moi-même une auto, pour me faire un premier avis définitif, et donc avant de critiquer, quand le cas se présentait. Pour la présentation de la Ferrari 458 Italia, par exemple, je l'avais trouvée très belle sur les images officielles. Mais au final, j'avais été plutôt déçu par son avant quand je l'ai vue en vrai. Cela restant bien sûr un avis tout à fait personnel, comme dans le reste de l'article.

     

    Ferrari-F8-Tributo-Side.jpg

     

    Avec la Ferrari 488 GTB, les premières images officielles m'avaient beaucoup plues aussi. Je m'étais rendu sur le stand à Genève, un peu inquiet du coup, pour la voir en vrai. Serait-ce comme pour la Ferrari 458 Italia ? Au final, le coup de coeur était confirmé sur place : superbe cette Ferrari 488 GTB ! Ouf !

     

    Pour la Ferrari 812 Superfast, je n'aimais pas vraiment l'auto sur les premières photos : ni les phares avant ni l'arrière. En la voyant en vrai, mon premier avis était malheureusement confirmé, et c'est toujours le cas aujourd'hui quand je la revois. Donc il n'y a pas de règle à en tirer, si ce n'est d'attendre de voir l'auto.

     

    Qu'allait-il en être pour la Ferrari F8 Tributo ? La déception avec les photos pourrait-elle être complètement annulée une fois devant l'auto ? Ou l'effet serait-il comme pour la Ferrari 812 Superfast ? Difficile à croire et j'allais donc ce samedi 9 mars 2019 avec un peu d'appréhension sur le stand de Ferrari au salon de Genève. Je remercie au passage la concession Ferrari Modena Sport de Toulouse pour l'accès au stand.

     

    Ferrari-F8-Tributo-Back.jpg

     

    Découverte de la Ferrari F8 Tributo

     

    Techniquement, sur le papier, la Ferrari F8 Tributo a tout pour séduire. Elle reprend beaucoup d'éléments de la Ferrari 488 Pista, dont le moteur et le châssis, pour beaucoup moins cher. Or beaucoup n'ont pas pu se voir attribuer une Ferrari 488 Pista. Même si ce n'est pas le même type d'utilisation, ni le même public qui est visé. La Ferrari F8 Tributo est aussi 40 kilos plus légère que la Ferrari 488 GTB. Ses performances par rapport à la concurrence, en y ajoutant les nouvelles technologies développées depuis, devraient la maintenir sur le devant de la scène.

     

    Dès que je suis rentré sur le stand Ferrari, je me suis dirigé vers la Ferrari F8 Tributo bleu corsa, en la laissant tourner sur son plateau pour la voir sous tous les angles. J'attendais tout particulièrement de voir son arrière. Et là je reste scotché avec un seul mot : WHOUAH ! Elle est MA-GNI-FI-QUE ! J'aime particulièrement le trois-quart avant ce qui est rare sur une auto, quelles courbes ! En général c'est surtout le trois-quart arrière qui est apprécié. Mais là aussi quel arrière ! Il est large, bas, avec les quatre feux ronds, très Ferrari ! Superbe.

     

    Ferrari-F8-Tributo-Trunk.jpg

     

    Ce qui est incroyable, c'est que, lorsque je prends en photos la voiture qui est juste devant moi, je regarde la Ferrari F8 Tributo, elle est magnifique, je la regarde sur la photo que je viens de prendre et je n'aime pas ! Mais pourquoi donc ? Quelle est la différence, c'est la même auto !? Je vois au moins deux raisons qui l'expliquent. La première est que la photo gomme une partie des courbes subtiles de l'auto. Or c'est une auto très travaillée, toute en rondeur. La seconde est que les grilles arrières, les "moustaches" sous les feux, apparaissent beaucoup plus grosses sur la photo qu'en réalité. Elles apparaissent d'un seul bloc et sans la finesse de leur courbe, là aussi.

     

    Et voilà donc le secret de la Ferrari F8 Tributo : elle est bien plus belle en réalité qu'elle ne le laisse apercevoir en photos ! C'est la première fois que cela m'arrive sur une Ferrari. C'est à tel point que je trouve la Ferrari F8 Tributo plus belle que la Ferrari 488 GTB ! C'est très fort de la part de Ferrari car nous en sommes à la troisième déclinaison de cette plateforme, après la Ferrari 458 Italia et la Ferrari 488 GTB. Ferrari nous a habitué à nous présenter deux opus d'une même plateforme, comme les Ferrari 308-328, 348-F355 et 360 Modena-F430. La dernière fois que nous avions eu le droit à trois déclinaisons de la même auto, la dernière version n'était pas une réussite : Ferrari Testarossa, Ferrari 512 TR puis la Ferrari 512M moins appréciée.

     

    Ferrari-F8-Carbon-Fiber.jpg

     

    La Ferrari F8 Tributo est présentée aussi sur le salon de Genève en Rosso Scuderia. Mais c'est le nouveau Bleu Corsa qui met le mieux en lumière ses courbes et sa beauté. Nul doute que lorsque nous commencerons à voir la Ferrari F8 Tributo dans les rues, en 2020, nous en verrons beaucoup dans cette nouvelle couleur qui lui va si bien.

     

    Il y a tout de même deux éléments qui auraient pu être améliorés sur la Ferrari F8 Tributo selon moi. D'un côté les rétroviseurs extérieurs. Je ne les aime pas depuis la Ferrari 458 Italia. Ils n'ont toujours pas changé, ni avec la Ferrari 488 GTB, ni avec la Ferrari F8 Tributo. Quand on voit les rétroviseurs en carbone d'une Ferrari Challenge Stradale à côté ... Enfin, les jantes présentées, probablement celles de série, ne sont pas très belles. C'est peut-être fait à dessein, pour vous faire plonger dans la longue liste des personnalisations possibles, mais je trouve dommage de ne pas avoir des jantes plus belles de série.

     

    Ferrari-F8-Tributo-diamond-wheels.jpg

     

    Les concurrentes de la Ferrari F8 Tributo

     

    La Ferrari F8 Tributo est vraiment très belle de mon point de vue, une vraie réussite, bravo Ferrari ! Mais qu'en est-il de la concurrence, qui ne reste pas inactive non plus ? Quelle est la plus belle dans ce segment ? Le salon de Genève est la meilleure opportunité pour avoir rapidement sous les yeux tous les constructeurs avec leurs nouveautés.

     

    Après avoir fait le tour des stands Aston-Martin, Lamborghini, McLaren, etc. avec toujours en tête les images et impressions que m'a laissé la Ferrari F8 Tributo, j'en suis arrivé à 3 conclusions.

     

    Première conclusion : contrairement à ce que l'on entend parfois, toutes ces autos ne se ressemblent pas. Il suffit de les voir les unes après les autres, ou côte à côte, pour distinguer d'énormes différences. Oui l'aérodynamique oblige à apporter des éléments de carrosserie similaires. Mais vous voyez de suite qu'une Ferrari possède un design beaucoup plus travaillé, beaucoup plus subtil, qu'une Lamborghini ou une McLaren. Il y a beaucoup plus de courbes pour envoyer l'air là où il y a besoin, pour augmenter les performances, au lieu de gros appendices ou de déflecteurs.

     

    Ferrari-F8-Tributo-Personnalization.jpg

     

    Seconde conclusion : La Ferrari, bien plus travaillée et toute en courbe, est plus sensuelle, plus italienne, plus belle, plus désirable. En exagérant vraiment beaucoup c'est un peu la différence entre un dessin d'enfant et un dessin d'artiste. Chaque panneau de carrosserie chez Ferrari est travaillé avec des courbes, quand chez les concurrents vous pouvez voir certains panneaux qui restent relativement plats, sur lesquels des ailettes ou des éléments aérodynamiques ont été ajoutées.

     

    Troisième conclusion : La plus belle auto du salon, et la Ferrari F8 Tributo arrive en seconde place, est la Pininfarina Batista ! Une véritable oeuvre d'art, encore plus belle en vraie devant vous que sur les photos, où elle est apparait déjà comme très belle. Le gros "problème" : c'est une voiture entièrement électrique ! Elle aurait été encore bien plus belle notre Ferrari LaFerrari, par exemple, avec cette robe, si Ferrari avait poursuivi sa collaboration avec Pininfarina ! Pour autant, bravo à l'équipe de design Ferrari pour cette Ferrari F8 Tributo superbe. J'ai toujours du mal avec la Ferrari 812 Superfast, encore revue sous tous les angles sur le stand du salon de Genève, surtout de trois-quarts arrière. Je lui préfère de loin le design de la Ferrari F12 Berlinetta. Mais cette fois-ci j'apprécie vraiment le nouveau modèle, comme la Ferrari 488 Pista, très réussie aussi.

     

    Ferrari-F8-Air-Intake.jpg

     

    Les détails et les options des Ferrari F8 Tributo

     

    La Ferrari F8 Tributo Rosso Scuderia présente sur le stand, qui restera à jamais une des toutes premières produites, porte le numéro 242985 ! Ce qui signifie qu'en 2019, nous devrions dépasser les 250 000 Ferrari produites.

     

    Parmi les autres détails intéressants à noter, vous pouvez remarquer que la lame en carbone avant, présente un espace au niveau des roues avant. D'une part elle disparait après les roues avant, au lieu d'être présente sur tout le côté de l'auto, d'autre part, l'espace avec la carrosserie au niveau des roues a été créé pour permettre à l'air de rentrer à cet endroit.

     

    Contrairement à l'habitude, et contrairement aux autres Ferrari présentes sur le stand, aucun panneau ne vous indiquait les caractéristiques, les options et donc les différences entre les deux modèles de Ferrari F8 Tributo présentées. Il est sûrement trop tôt, car elle ne sera livrée qu'en 2020. Sans doute que la liste des équipements de série et des options n'est pas encore figée. Cela n'a pas empêché, apparemment, de remplir les carnets de commande jusque 2021 ou 2022 !

     

    Ferrari-F8-Tributo-Motor.jpg

     

    Parmi les différences visibles entre les deux Ferrari F8 Tributo présentes à Genève, il y avait les jantes. Ce sont les mêmes, mais sur la Rosso Scuderia, elles sont peintes en gris anthracite (avec même plusieurs couleurs), et appelées jantes Diamond, alors qu'elles sont en gris alu uniforme sur la Bleu Corsa, comme vous pouvez le voir sur les photos.

     

    Autre différence : la baie moteur. Alors que la Bleu Corsa présente une baie en carbone, avec une partie centrale rouge, sur la Rosso Scuderia toute la baie est en carbone, donc probablement une option. Du coup la baie moteur apparait très noire, voire trop noire. De mon point de vue, une touche de rouge est la bienvenue dans la baie moteur, trop sombre sinon, et encore plus sur une Ferrari rouge.

     

    Le coffre, comme sur la Ferrari 488 Pista, perd de l'espace, pris par la prise d'air du capot avant. La prise d'air étant moins grande que sur la Ferrari 488 Pista, vous pouvez mettre des affaires dans le coffre sur les côtés de la prise d'air. Pratique.

     

    Ferrari-F8-Tributo-Motor-Blu-Corsa.jpg

     

    La surprise de la Ferrari F8 Tributo

     

    Au final, grosse surprise pour moi sur le stand Ferrari de Genève cette année : alors que je m'attendais à être déçu pour l'esthétique de cette Ferraro F8 Tributo, comme ce fut le cas pour la Ferrari 812 Superfast, je l'ai trouvée magnifique, surtout dans ce nouveau Corsa Blu. Et j'ai vraiment hâte de pouvoir l'essayer afin de savoir si le ramage vaut le plumage !

     

    Attendez donc surtout de voir la Ferrari F8 Tributo en vrai avant de vous faire un avis et de la critiquer le cas échéant. Pour moi c'est le secret de cette F8 Tributo : elle n'est pas photogénique. Elle est moins belle sur les photos que dans la réalité. Attendez de la voir !

     

    Et vous, avez-vous pu voir la Ferrari F8 Tributo au salon de Genève ? Qu'en avez-vous pensé ? Quel était votre avis à priori ? En avez-vous changé après ? En passeriez-vous commande ? Qu'est-ce-qui vous a marqué d'autre lors de votre visite du stand Ferrari au salon de Genève 2019 ?

     

    Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

    Essai longue durée : la Ferrari 488 GTB de SPDK 90

    Essai longue durée : la Ferrari 458 Speciale de 458

    Tout savoir sur la Ferrari 488 Pista présentée à Genève

    La Ferrari 488 GTB présentée à Genève marquera-t-elle l'histoire ?

    Modifié par Franck

    4


    Retour utilisateur




    AzScud

    Posté(e)

    Merci à tous pour vos retours sur cette F8 du salon de Genève

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    ceflotron

    Posté(e)

    Bonjour à tous 

    De retour de Genève je suis finalement déçu par cette F8 en vraie tout comme @Sebv430 et pourtant j’etais séduit par les photos officielles de présentation. J’ai trouvé que le rosso scuderia ne mettait pas du tout en valeur ses formes car beaucoup trop brillant avec les spots du stand mais le bleu corsa était beaucoup mieux.Finalement le plus décevant pour moi c’est que depuis 10 ans ( présentation de la 458 ) on a l’impression que pas grand chose n’a changé :

    - Mème interieur

    - Mèmes sièges 

    - Mème silhouette

    Que des détails de style différents mème si on est passé au turbo mais c’est un autre débat. Tout ça pour dire que pour moi ça manque de personnalité. 

    Sinon coup de cœur pour la 720 S Spider ( bien mieux que le coupé ) et en plus quand vous rentrez dedans entre les portes en elytre,la coque carbone apparente et l’interieur très racing ,bonjour l’ambiance !!! J’aurai jamais cru écrire un truc pareil. ;)

    Enfin comme @Trois cinquante cinq Gros coup de cœur chez Aston pour la Vanquish Project, pas très Aston pour les puristes, mais la plus belle voiture du salon selon moi. Je commence les économies dès aujourd’hui.

    Merci @Franck pour les photos et ce sujet. 

    1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Sebv430

    Posté(e)

    Le 12/03/2019 à 10:34, Franck a dit :

    Merci @Sebv430 pour ton retour d'expérience sur le salon avec la Ferrari F8 Tributo ! Dommage qu'elle ne t'ait pas plue si tu étais venu avec l'intention de passer commande. Du coup vas-tu acheter autre chose ? Attends-tu les autres nouvelles Ferrari qui seront annoncées cette année ?

    Franchement non, pas d’achat et pas d’attente d’une nouvelle. La 812 est super jolie mais pas prêt encore à rouler en v12, le break gtc4 lusso et pas du tout ce que je recherche et de même pour la portofino.

    je suis retourné au salon hier soir et j’ai configuré l’huracan evo. Je suis en attente du prix que je devrais avoir semaine prochaine. Je reviendrais chez Ferrari pour une pista d’occas Plus tard.

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Le 14/03/2019 à 19:19, Sebv430 a dit :

    Franchement non, pas d’achat et pas d’attente d’une nouvelle. La 812 est super jolie mais pas prêt encore à rouler en v12, le break gtc4 lusso et pas du tout ce que je recherche et de même pour la portofino.

    je suis retourné au salon hier soir et j’ai configuré l’huracan evo. Je suis en attente du prix que je devrais avoir semaine prochaine. Je reviendrais chez Ferrari pour une pista d’occas Plus tard.

    Merci @Sebv430 pour ce retour détaillé. Une Pista d'occasion sera très bien aussi. C'est une superbe réussite de Ferrari.

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Le 12/03/2019 à 11:41, spider9166 a dit :

     

    100% d'accord pour montrer le moteur ! :)

    Par exhibition j'entends étalage/démonstration des moyens de l'acheteur. Mais on peut tenir ce raisonnement à propos de tous les appendices en carbone.

     

    Personnellement, j'aurais préféré le moteur nu, sans ces caches .

    @spider9166 : Malheureusement les moteurs sans cache en plastique n'existent plus beaucoup.

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


    Connectez-vous maintenant