• Essai longue durée : 25 000 kilomètres en Ferrari 360 Modena


    Franck

    Et pourquoi ne pas acheter une Ferrari 360 Modena ? L'idéal pour vous décider serait de pouvoir poser toutes vos questions à un propriétaire. Ou encore mieux : entendre la conversation entre deux propriétaires, pour connaître à la fois les bonnes questions et les bonnes réponses ! C'est ce que je vous propose avec une interview de Dominique, propriétaire d'une très belle Ferrari 360 Modena rouge, que j'ai rencontré sur de nombreux événements. Il vous fait part de son retour d'expérience après plus de deux ans et demie au volant de la 360 Modena. Merci Dominique !

     

    Franck : Quel est ton parcours automobile et pourquoi avoir choisi la Ferrari 360 Modena ?

     

    Dominique : Passionné de mécaniques sportives depuis longtemps, le gamin de banlieue que j'étais, prenait souvent son ticket pour Paris, direction avenue Kléber pour entretenir le rêve : Ferrari, Lamborghini, Maserati y étaient exposées en permanence. Puis devenu étudiant, il s'agissait de commencer à vivre ma passion raisonnablement grâce à de premiers petits jobs étudiants, que ce soit pendant les grandes vacances et même les samedis en période scolaire, afin de m'acheter ma première moto. Ce sera une Kawasaki GPZ500. Plus tard, elle sera remplacée par une Kawasaki ZXR750.

     

    Kawasaki ZX 12R

     

    Diplôme en poche et entrée dans le monde du travail m'ont ensuite permis d'acquérir, toujours chez Kawa, une 250 KR1S pour le circuit ainsi qu'une ZX12R (débridée …). Evolution professionnelle aidant, je pouvais maintenant passer aux voitures sportives : Opel Calibra Turbo, BMW M3 E36, Porsche Boxster S et enfin Ferrari 360 Modena.

    Le choix de Ferrari était une évidence car cela symbolisait l'aboutissement d'un rêve de gosse. Et forcément, elle devait être rouge !

     

    Porsche Boxster S

     

    Extrait d'une conversation avec Michel Mathias de chez Pozzi, lors de mes recherches :

    -"Je recherche une Modena rouge"

    -"Nous en avons une noire et une grise"

    -"Non, je la veux rouge"

    -"Vous la voulez absolument rouge ?"

    -"Oui !"

    -"Ah, ..., c'est votre première ..."

     

    Pourquoi la Modena ? Un choix dicté tout d'abord par la passion (ses courbes et son moteur exposé) mais également par la raison (sa fiabilité et sa modernité).

     

    Franck : Quels étaient tes critères d'achat d'une 360 Modena et comment as-tu trouvé ton exemplaire ?

     

    Dominique : Mes premiers contacts relatifs à l'achat et à l'entretien d'une Ferrari datent de 5 ans avant l'achat de la voiture. Ce fût tout d'abord à la concession Pozzi de Levallois puis auprès de vendeurs spécialisés, de mandataires, de forums, de propriétaires ou même de responsables de stages de pilotages. Tout ce qui permettait de multiplier les sources d'information et de confronter les différentes réponses était important, afin de faire le tri parmi les on-dit, les discours commerciaux et les vérités. Le point qui me préoccupait le plus était le supposé manque de fiabilité des italiennes. Une tendance se dégageait cependant pour la Modena : la fiabilité générale est excellente.

     

    Ferrari F40 Pozzi concession Ferrari Paris

     

    Mon modèle idéal ? Une rouge, boite F1, garantie Power, carnet, cuir beige, pots inox et écussons. Les recherches furent quotidiennes pendant 6 mois, principalement sur le site officiel de Ferrari. Cependant, les beaux modèles n'avaient souvent même pas le temps d'apparaître en annonces. Je téléphonais donc régulièrement aux 12 concessions françaises !

     

    Finalement, lecteur assidu de magazines spécialisés, un exemplaire proposé par un professionnel retint mon attention : rouge, boite F1, garantie Power (sorti de la concession Ferrari Bordeaux 4 mois plus tôt), carnet, cuir noir, écussons. Transaction téléphonique, 1400 km aller-retour de déplacement du côté de Toulouse pour confirmer les dires (essai, vérifications diverses, ...), signature le jour même et une semaine plus tard, je partais la chercher. Je l'ai peut-être payée un peu plus cher mais l'historique était limpide (carnet, factures, preuves d'un entretien dans les règles et dans le respect des préconisations constructeur), elle possédait la garantie Ferrari et était en parfait état.

     

    Ferrari 360 Modena rouge Paris essai test

     

    Franck : De suite après l'achat, qu'est-ce-qui t'a le plus marqué dans l'utilisation de la 360 Modena ?

     

    Dominique : L'entrée en matière fût particulière. La région toulousaine était inondée et des trombes d'eau continuaient à tomber. Les 50 km de nationale qui me séparaient de l'autoroute ont été négociés avant prudence voire appréhension. Je me rappelle encore du 38 tonnes qui me collait et me faisait des appels de phares. Je ne pense pas que ce fût une marque de sympathie.

     

    Et pourtant, c'est bien cela qui allait me marquer dans les jours qui suivirent. Les regards, les sourires, les photos, les compliments, de la part de jeunes, de moins jeunes, d'hommes, de femmes, d'enfants, que suscitaient cette voiture, ou plutôt la marque Ferrari, étaient permanents et positifs. Parfois de la jalousie aussi transparaissait, malheureusement.

     

    Ferrari 360 Modena test essai

     

    En dehors du comportement très sain, l'agréable surprise fût l'utilisation de la boite F1. Passée une petite période d'adaptation, le passage des vitesses est d'un tel agrément que le plaisir et la sensation de conduire une voiture sportive en sont décuplés. Seul bémol, les manoeuvres à basse vitesse. Elles seront facilitées grâce aux générations de boite suivantes.

     

    Autre bonne surprise, le confort. Tout est relatif mais un trajet de plus de 1000 km dans la journée se fait aisément. Le moteur, quant à lui, est tout simplement excellent. Si peu d'inertie que les montées en régime évoquent parfaitement la sportivité voire même une voiture de course. Le son, quant à lui, participe grandement aux sensations.

     

    D'ailleurs, quelques mois plus tard, j'ai fait installer une sortie Inox (Tubistyle) afin de profiter pleinement du son, surtout à bas régime. Contraintes légales obligent, l’échappement d'origine reste assez discret avant l'ouverture des clapets vers 4000 tr/min.

     

    test essai Ferrari 360 Modena baie moteur engine bay

     

    Franck : Avec le recul, quels sont les bons côtés de ce modèle et les éventuels problèmes rencontrés ?

     

    Dominique : Après deux ans et demi et 25 000 km parcourus, aucun souci majeur n'est apparu. Je respecte scrupuleusement une montée en température progressive et en fais une utilisation régulière (jamais plus de 2 ou 3 semaines sans rouler). Ma hantise ? La circulation en ville et les bouchons. J'adore m'évader fréquemment vers les petites routes de campagne paisibles et désertes.

     

    Encore sous garantie, je la fais toujours entretenir chez Pozzi. L'année dernière, lors de la révision annuelle, les courroies ont été changées et cette année, l'embrayage devra y passer. Quelques bonnes surprises, à l’encontre de certaines idées reçues : les tarifs en concession restent relativement raisonnables et mon embrayage (boite F1) totalise près de 50 000 km.

     

    Test essai experience Ferrari 360 Modena rouge red

     

    Sans réellement tenir des comptes précis, je dirais que le budget à prévoir est de 5 000 à 10 000 euros par an. A cela, je conseillerais fortement d'avoir une large marge de sécurité en cas de gros pépins. Pour moi, ce genre de véhicules ne supporte pas l'à-peu-près et doit être entretenu avec rigueur et sans lésiner. Bien entendu, il ne s'agit pas non plus de dépenser sans vérifier, sous prétexte que c'est Ferrari mais ne pas non plus sacrifier certaines dépenses dans un souci d'économie.

     

    Franck : A quelles types de sorties participes-tu avec ta Ferrari 360 Modena ?

     

    Dominique : Une fois tous les éléments précédents acquis, reste le plus agréable : en profiter et en faire profiter. Car le plaisir réside également beaucoup dans le partage de cette passion. Que ce soit avec des propriétaires ou non. Je me souviens des deux premiers mois après mon acquisition : tous mes week-end étaient remplis de baptêmes aux amis, aux amis des amis, etc ... Il m'arrive aussi, quand je croise, à l'occasion d'un arrêt, des personnes sympathiques et respectueuses, de les faire monter dedans pour une photo, voire même les emmener faire un tour.

     

    KB RossoCorsa Day II Septembre 2009

     

    Les sorties entre passionnés sont nombreuses. Que ce soit en petit comité ou bien à une plus grande échelle, comme les sorties à Maranello organisées par Ferrari West-Europe ou bien la sortie de Karim en septembre 2009 ou encore par le biais d'associations automobiles, telles DEC ou EAP. C'est l'occasion de rencontrer d'autres passionnés, d'échanger sur nos expériences automobiles respectives mais aussi sur tout un tas d'autres sujets.

     

    Il y a aussi de nombreuses opportunités de participer à des sorties caritatives. Je pense bien évidemment à Sport et Collection, en juin, pour la lutte contre le cancer et plus particulièrement à Sogno di Cavallino. Je tiens d'ailleurs à rendre hommage à Patrice DARRAS, qui, de par sa force, sa gentillesse et son formidable courage, pour des personnes que la vie n'a pas toujours épargné, a su fédérer de nombreux propriétaires et passionnés pour une si noble cause. Je ne peux que conseiller aux actuels et aux futurs propriétaires de participer à ces manifestations.

     

    On se rend compte, à l'usage, que l'achat d'un tel véhicule ne se résume pas à la simple conduite et aux sensations au volant mais également à des rencontres et à des moments d'échange et de partage.

     

    Promenades Cavallino Ficheux 2009 sortie Ferrari rencontres

     

    Franck : Quels conseils donnerais-tu à une personne souhaitant acheter une Ferrari 360 Modena ?

     

    Dominique : De mon expérience de la Modena, je dirais que l'achat d'une 360 reste relativement sûr. Aucun gros défaut constaté à ce jour et les échanges avec d'autres propriétaires me confortent dans cette idée.

     

    Avant un tel achat, je recommanderai cependant les vérifications de base suivantes : un carnet à jour (révisions annuelles courroies, préconisations constructeur, ...), un entretien soigné (vérification des niveaux, des pneus, nettoyage et graissage des cuirs, carrosserie, ...) et un roulage régulier. Sur ce dernier point, il convient de rappeler une énième fois que l'obsession du faible kilométrage ne doit pas être le critère majeur. Ensuite, il ne reste plus qu'à en profiter, dans le respect de la mécanique.

     

    Maranello Fiorano Ferrari 2008 test essai Ferrari 360 Modena

     

    Etant pleinement satisfait de ce modèle, je ne compte pas en changer ni ne projette d'y apporter des modifications. Si je devais m’en séparer ce serait pour une Ferrari 430 Scuderia ou une 16M mais cela n'est pas à l'ordre du jour.

     

    Y a-t-il d'autres informations que vous souhaiteriez connaître sur la Ferrari 360 Modena ? Si vous possédez ce modèle, quel est votre retour d'expérience et que conseilleriez-vous à un lecteur souhaitant en effectuer l'acquisition ?

     

    Note : les photos illustrant cet article sont l'oeuvre d'Eddy (photos comportant l'adresse mail) et de Dominique lors de ses sorties avec sa Ferrari 360 Modena.

     

    A lire également :

    - Le meilleur livre sur les Ferrari F355 et 360 Modena

    - Quand la Ferrari 360 Challenge Stradale est une familiale

    - Essai longue durée : 18 mois au volant de la Ferrari F355 GTS


    0


    User Feedback




    Guest Right is light

    Posted

    Pour ma part je remercie Dominique pour son retour d'expérience sur sa 360F1. J'ai eu l'extrême bonheur de faire un tour dans son auto lors du téléthon 2009 c'était la première fois ou je montais dans le mythe. Encore un grand merci Dominique quand tu veux pour l'essai de l'elise !

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guest Franck Le Glasse

    Posted

    Merci pour vos commentaires qui montrent en plus que Ferrari et générosité peuvent (doivent) être liés pour retirer un maximum de cette expérience.

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guest Maraforza

    Posted

    Olivier a raison : le bilan chiffré et précis eut été plus utile que ces considérations relevant davantage de "Turbo" que d'un entretien de fond. Il faut - f360 et f355 confondues - du concret, du précis. Je suis par ailleurs surpris de l'absence quasi totale d'éclatés et autres extraits de manuels d'atelier (que tout ferrariste doit avoir en main)...Nous demeurons ici encore à la surface des choses et non dans le vif du sujet. Le seul document intéressant regardant la F355, c'est la facture de Fiorano qui est illisible. Le site Racingdrivers se situe au-dessus des forums autos - où la vulgarité n'a d'égale que l'ignorance - et ce n'est pas trop difficile en soi...Mais ce n'est pas assez pour faire de ce site un référence sur un point précis. Par exemple sur la f355 ou la Modena.

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guest Franck Le Glasse

    Posted

    Bienvenue Maraforza sur RacingDrivers.fr et merci pour ce premier commentaire. Je note d'ajouter une question explicite sur les frais d'entretien lors des prochains retours d'expérience de propriétaires, ainsi que des éclatés dans les articles plus techniques.

    Concernant la Ferrari F355, absolument tous les coûts ont été détaillés dans les différents articles que j'ai publiés sur le sujet.

    Exemple : http://www.racingdrivers.fr/2009/05/essai-longue-duree-1-an-au-quotidien-avec-une-ferrari-f355-gts/

    Dans un article récent, j'ai publié un sondage réalisé auprès de 20 propriétaires de Ferrari F355 qui indique leurs différents coûts d'entretien et d'assurance. La moyenne de ce panel représentatif est plus parlante qu'un cas isolé qui peut être exceptionnel. La même chose sera réalisée avec d'autres modèles. Je ne connais aucun site français ou étranger qui fournisse de tels chiffres.

    Le but de la photo de la facture de Fiorano Racing n'était pas d'en montrer tout le détail mais juste d'illustrer l'article en confirmant que j'étais bien allé chez ce spécialiste, facture à l'appui. Là aussi, je note le besoin. Merci pour vos suggestions.

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guest metral guy

    Posted

    bonjour,

    je suis proprietaire d'une 360 modena, apres une 348 et 355.

    je suis surpris par la chauffe importante du moteur, pour ne pas dire brulant?

    avez vous une reponse a me donner...

    respectueuses salutations

    guy metral

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites



    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!


    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.


    Sign In Now