• Où devez-vous faire entretenir votre Ferrari ?


    Franck

    Vous a-t-on conseillé de chercher d'abord le garagiste qui entretiendra votre Ferrari avant de trouver la Ferrari de vos rêves ? C'est une bonne idée car son entretien et son historique seront primordiaux afin que votre expérience ne tourne pas au cauchemar. Et les bons spécialistes sont rares, très rares. Trouver celui qui saura bien la suivre peut prendre plus de temps que de trouver la bonne Ferrari.


    Où vont donc les propriétaires de Ferrari pour réaliser leur entretien courant ? Quels types de garages sont à privilégier ? En lisant les forums, vous pourriez croire que beaucoup effectuent leur entretien eux-mêmes, vu le nombre de discussions sur le sujet, ou qu'il faudrait éviter les concessions officielles, dont certains se plaignent. Mais qu'en est-il en réalité ? Il n'y a rien de mieux qu'un sondage auprès des propriétaires de Ferrari pour connaître la vérité. Et les résultats de ce sondage pourraient se révéler étonnants.

     

    Les caractéristiques du sondage

     

    La question posée aux propriétaires de Ferrari était simple : "Où faites-vous la révision de votre Ferrari en 2017 ?". Pas une intervention exceptionnelle pour laquelle vous préférez un tampon officiel ou pour un changement de pneu, mais juste l'entretien courant annuel de votre Ferrari. 


    Six réponses étaient possibles : en concession Ferrari officielle, en garage spécialisé Ferrari, en garage spécialisé en sportives d'exception, en garage non spécialisé, en centre-auto, vous-mêmes ou par un ami.

     

    sondage-Ferrari.jpg


    200 propriétaires de Ferrari ont répondu (195 pour être précis, à l'heure de l'écriture de cet article), ce qui représente un beau panel vu le nombre de propriétaires de Ferrari en France. Il faut garder à l'esprit que sur Ferrarista les membres sont principalement des primo-accédants et des passionnés, c'est-à-dire qu'ils reflètent plutôt la majorité des propriétaires de Ferrari, par rapport à la minorité qui achète des Ferrari neuves ou des Ferrari de collection à plusieurs millions.


    Pour plus de détails, vous pouvez retrouver ce sondage ici : Cliquez ICI pour voir le sondage

     

    En concession Ferrari officielle

     

    Un tiers des membres de Ferrarista effectue ses révisions en concession Ferrari officielle. Cela peut vous paraître beaucoup, si comme moi vous lisez régulièrement sur les forums des retours d'expérience parfois négatifs concernant les concessions. Mais il ne faut pas oublier que sur les forums les gens interviennent rarement pour dire que tout va bien, et principalement quand ils ne sont pas contents. Et concernant une concession Ferrari officielle, on peut s'attendre à ce que leur niveau d'exigence soit le plus élevé possible.


    Une partie de ce score relativement élevé s'explique par le fait que les Ferrari vendues neuves depuis 2012 bénéficient d'un contrat d'entretien gratuit en concession pendant 7 ans. Ce contrat se transmet à la revente de votre Ferrari, peu d'acheteurs en neuf gardant leur Ferrari 7 ans. Cela assure à Ferrari que pendant 7 ans les entretiens se feront en concession. Cela permet au propriétaire de conserver sa garantie constructeur, très souvent prolongée moyennant finances (Garantie Power).


    Une autre partie du score s'explique par le fait que beaucoup de propriétaires pensent à la revente : le cachet officiel d'une concession Ferrari rassure le futur acheteur. Pour lui, ce cachet signifie que ce n'est pas un inconnu qui a travaillé sur cette Ferrari, c'est quelqu'un de formé par l'usine. Les normes officielles de la marque ont été respectées, avec des pièces d'origine. La traçabilité des interventions sur cette Ferrari est alors assuré par le réseau Ferrari.


    Le sondage ne descend pas dans ce niveau de détails, mais vous pouvez vous attendre à ce que le score réalisé par les concessions Ferrari officielles soient beaucoup plus important s'il ne concernait que les Ferrari récentes, celles de moins de 10 ans par exemple.

     

    Toni-Auto-Maranello.jpg

     

    Spécialiste Ferrari

     

    Le score des spécialistes Ferrari est le même que celui des concessions, ce qui est un bon score. Souvent ces ateliers sont montés par des personnes ayant travaillé dans les concessions Ferrari officielles. Ils connaissent donc bien les modèles, ont été formés par l'usine et ont gardé des liens avec les concessions (pour l'achat de pièces notamment).


    Leur avantage est que leurs tarifs sont inférieurs à ceux d'une concession officielle et qu'ils peuvent proposer un service à la carte, personnalisé, que ne permet pas l'industrialisation des concessions. Ils peuvent passer plus de temps pour résoudre une panne complexe ou régler de petits détails (un grincement entendu à tel endroit par exemple) qui agacent un propriétaire mais prennent du temps à résoudre.


    Les spécialistes Ferrari offrent aussi l'avantage d'être plus proches géographiquement que les concessions, qui se situent, pour certains propriétaires, à plusieurs centaines de kilomètres. Ce qui n'est pas pratique.

     

    Spécialiste sportive d'exception

     

    Les spécialistes en sportives d'exception remportent 16% des suffrages, ce qui représente deux fois moins que les concessions officielles Ferrari ou les spécialistes Ferrari. C'est un beau score car les Ferrari sont très pointues techniquement. Il faut disposer du matériel spécifique (valise par exemple pour l'electronique). 


    Ce bon score s'explique sans doute en partie parce que les propriétaires de Ferrari ont très majoritairement possédé d'autres sportives avant. S'ils connaissent un bon spécialiste, ils le conservent. Les bonnes adresses sont rares. S'ils ont vu régulièrement des Ferrari en entretien chez ce spécialiste, ils y restent avec d'autant moins d'appréhension.


    Il existe aussi le cas des propriétaires de Ferrari qui possèdent plusieurs autos, une petite collection, pour laquelle tout l'entretien est réalisé chez le même spécialiste de confiance.


    A l'inverse des concessions officielles Ferrari, vous pourriez vous attendre à ce que le score des spécialistes (spécialistes Ferrari ou spécialistes en sportives d'exception) soit bien plus important si ce sondage se focalisait sur  les Ferrari anciennes, celles de plus de 15 ou 20 ans par exemple.

     

    Garage non spécialisé

     

    Le score réalisé par les garages non spécialisés est de 2,75%.Il s'agit d'un score faible mais logique : les Ferrari sont des voitures pointues qui demandent des compétences spécifiques et de l'expérience. Vous imaginez que les propriétaires qui effectuent l'entretien de leur Ferrari dans un garage non spécialisé le font parce qu'ils connaissent très bien ce garage et/ou parce que leur Ferrari est ancienne et ne nécessite pas les appareils technologiques actuels. Il s'agira plutôt de propriétaires qui souhaitent conserver leur Ferrari, qui n'ont pas besoin du cachet d'une concession pour rassurer un acheteur, et souhaitent juste un travail bien fait au meilleur prix.

     

    Ferrari-250-Cabriolet.jpg

     

    Centre-auto

     

    Le choix du centre-auto avait été ajouté dans ce sondage un peu comme une provocation : les centres-autos sont très utilisés dans le monde de l'entretien automobile mais vous n'y pensez pas pour entretenir votre Ferrari ! Le score est très faible à 0,55%, ce qui parait logique. Mais l'exception existe, tout comme les centre-autos compétents.

     

    Vous-mêmes ou par un ami

     

    16% des propriétaires de Ferrari ont indiqué effectuer l'entretien courant de leur Ferrari eux-mêmes ou par un ami. Cela veut dire 1 propriétaire sur 6, ce qui est un score important.


    Effectuer l'entretien courant, en l'occurrence une révision annuelle, reste relativement facile. Nous n'aurions pas le même score pour des interventions plus compliquées,  comme un changement de courroies avec dépose du moteur, par exemple. Même si les tutoriels réalisés par des propriétaires qui l'ont fait sont relativement nombreux sur le forum.


    Un forum attire naturellement plus les propriétaires qui ont des questions techniques, parce qu'ils font certaines opérations eux-mêmes. Cette population peut donc être sur-représentée dans ce sondage, par rapport à l'ensemble des propriétaires de Ferrari. 


    Ce chiffre reflète aussi la part de propriétaires de Ferrari plus anciennes, plus simples à entretenir, et que vous gardez plus longtemps car vous êtes moins attirer par l'acquisition de la dernière nouveauté.

     

    Conclusion

     

    En résumé, un tiers des propriétaires vont en concession, un tiers chez un spécialiste Ferrari, et le dernier tiers se dirige pour moitié vers un spécialiste des voitures d'exception et pour l'autre moitié vers un travail réalisé soi-même. Avant ce sondage, vous attendiez-vous  à une telle répartition ? Quel score vous a le plus surpris ? Quelles autres raisons voyez-vous pour expliquer les résultats obtenus ? 

     

    Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

    Où changer les courroies de distribution de votre Ferrari

    Devez-vous prendre votre Ferrari avec des freins CCM

    Tout ce que vous devez savoir sur le rappel n°48 de la Ferrari F355

    Modifié par Franck

    3


    Retour utilisateur




    bernard

    Posté(e) (modifié)

    Toujours intéressant , mais je crois qu'il y a une évolution majeure dans l'entretien des Ferrari , il aurait peut être été bon de différencier l'année de fabrication des Ferrari ? 

    Tony est l'exemple , il n'y a aucune Ferrari post 2000 ;) sur les photos !

    Modifié par bernard
    1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Franck

    Posté(e)

    Merci Bernard pour ce commentaire ! D'accord avec toi, puisque je note dans l'article que si le sondage se faisait par génération de ferrari, les concessions auraient un meilleur score sur les récentes (entretien 7 ans) et les spécialistes un meilleur sur les anciennes.

    3

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    dfiordean

    Posté(e)

    Le 28/07/2017 à 09:39, bernard a dit :

    Toujours intéressant , mais je crois qu'il y a une évolution majeure dans l'entretien des Ferrari , il aurait peut être été bon de différencier l'année de fabrication des Ferrari ? 

    Tony est l'exemple , il n'y a aucune Ferrari post 2000 ;) sur les photos !

     

    C'est chez Tony la photo? C'est quoi le modèle en bleu justement avec la housse a moitie? Elle a l'air jolie!

     

    Merci Franck pour ce billet, le sondage est sans surprise sauf peu-être le nombre des personnes qui font l'entretien eux-mêmes. En plus des connaissances (un peu quand même), il faut de la place, des outils, etc.

     

     

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    bernard

    Posté(e) (modifié)

    il y a 24 minutes, dfiordean a dit :

     

    C'est chez Tony la photo? C'est quoi le modèle en bleu justement avec la housse a moitie? Elle a l'air jolie!

     

     

    512 BBi sans doute ;)

    Modifié par bernard
    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    jfl

    Posté(e) (modifié)

    512 BB (version à 4 carburateurs triple corps et 360 CV) ;) 

    Modifié par jfl
    2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Goffer911

    Posté(e)

    Le 28/07/2017 à 17:25, Franck a dit :

    Merci Bernard pour ce commentaire ! D'accord avec toi, puisque je note dans l'article que si le sondage se faisait par génération de ferrari, les concessions auraient un meilleur score sur les récentes (entretien 7 ans) et les spécialistes un meilleur sur les anciennes.

    Pas dur d'avoir un bon score sur des voitures ou ils n'y a quasiment rien à faire à part faire des vidanges en entretien 7 ans ... :lol:

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Franck

    Posté(e)

    Le 01/08/2017 à 12:08, Goffer911 a dit :

    Pas dur d'avoir un bon score sur des voitures ou ils n'y a quasiment rien à faire à part faire des vidanges en entretien 7 ans ... :lol:

    Il n'y a pas 33% de Ferrari de moins de 7 ans sur Ferrarista, loin de là, donc l'entretien de 7 ans inclus n'explique pas tout ! :)

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour à tous les Ferraristas

    J'ai lu avec intérêt vos posts concernant vos différentes expériences et vos avis pour l'entretien de vos belles machines. Et je pense que dès que j'en aurai la possibilité, je prendrai RV chez Fiorano Racing pour faire un vrai bilan. Pour un grand entretien pas d'hésitation. Mais je m'interroge cependant, lorsqu'il s'agit d'opérations d'entretien courantes sur des voitures de 30 ans et+ n'ayant qui plus est aucune aide à la conduite : pas de direction assistée, pas de correcteur de trajectoire, pas d'ABS, pas de détection de panne à la "valise", est-ce bien nécessaire ? Sur une Mondial 3,2 sur laquelle on a accès aux carters sans sortir le berceau certaines opérations doivent être simplifiées et à la portée de bons mécanos ? Encore une fois ce sont des interrogations et je peux me tromper complètement mais si certains sur le forum sont dans ce cas de figure j'aimerai entendre leurs avis.

     

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @JO-44, effectivement la Mondial 3.2 reste une voiture « simple » accessible à tout bon mécanicien. 

    Les principales opérations de gros entretien (courroies, jeu aux soupapes, embrayage) se font sans dépose du moteur, ce qui réduit sensiblement la facture.

    C’est néanmoins une mécanique de grande précision qui ne tolère pas l’approximation.

    Personnellement j’ai fait moi-même le gros entretien, avec ordre et méthode et en prenant mon temps. 

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 18 minutes, Bib a dit :

    effectivement la Mondial 3.2 reste une voiture « simple » accessible à tout bon mécanicien. 

    Les principales opérations de gros entretien (courroies, jeu aux soupapes, embrayage) se font sans dépose du moteur, ce qui réduit sensiblement la facture.

     

    Bon, ça répond bien à ma question. Encore que

    il y a 20 minutes, Bib a dit :

    C’est néanmoins une mécanique de grande précision qui ne tolère pas l’approximation.

    Personnellement j’ai fait moi-même le gros entretien, avec ordre et méthode et en prenant mon temps

     

    Tu fais partie des 16% qui font eux-mêmes l'entretien de leur Ferrari, mais je n'ai pas tes capacités et il va falloir que je trouve un homme de l'art qui fasse ça bien.

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


    Connectez-vous maintenant