• La tendance des prix des Ferrari F355 sur 9 ans (diagramme)


    Franck

    La Ferrari F355 est très appréciée des passionnés, par sa modernité (fond plat, boite F1, moteur 5 soupapes par cylindre, etc.), mais aussi par son design magnifique, représentant la dernière Ferrari de la lignée des berlinettes compactes, démarrée avec la Dino 206, allié à une sonorité envoutante, digne d'une Formule 1 de l'époque. La Ferrari F355 est aussi la seule à vous proposer trois types de carrosseries : Berlinetta, GTS et Spider ! Appréciée mais pas rare, avec plus de 11 000 exemplaires produits, comment a évolué la cote des Ferrari F355 ses 9 dernières années ? Quelles leçons en tirer pour comprendre les possibles évolutions dans les prochaines années ? Est-ce le bon moment pour que vous en achetiez une ?

     

    Ferrari-F355-Giallo-Yellow-Jaune.jpg

     

    Trois périodes à connaître pour comprendre l'évolution des tarifs de la Ferrari F355

     

    Comme pour la majorité des modèles de Ferrari, en regardant les chiffres de l'évolution des tarifs de la Ferrari F355, vous pouvez distinguer 3 périodes. Tout d'abord, une baisse douce mais régulière du tarif médian, qui passe de 60 à 50 000 euros sur 4 ans, entre 2010 et 2013. Toutefois, dans le détail, vous observez que plus de la moitié de cette baisse se produit en 2012 uniquement. Pourquoi ? Cette année-là, l'Italie met en place une taxe sur les véhicules de luxe, le Superbollo, provoquant un afflux de véhicules en vente pour y échapper. Logiquement les tarifs baissent car l'offre est supérieure à la demande.

     

    Ferrari-F355-data-price-evolution.jpeg

     

    Vous observez ensuite en 2015 et 2016, une hausse importante des tarifs, qui passent de 50 à 86 000 euros en moyenne ! Cela représente une augmentation de 72% ! C'est une hausse moindre que sur une Ferrari Challenge Stradale par exemple, dont la hausse a été de 115% sur la même période, mais elle est néanmoins très importante. Suffisamment malheureusement pour repousser l'achat pour certains passionnés, dont le budget ne pouvait suivre.

     

    La troisième et dernière période vous mène jusqu'aujourd'hui, avec une baisse lente et régulière, similaire à la première période observée. Entre 2016 et 2019, les tarifs sont passés de 86 à 80 000 euros en moyenne, soit une baisse de 7% sur 3 ans. Cette baisse est logique, après une telle spéculation, et plutôt modérée.

     

    Quel avenir pour la cote de la Ferrari F355 ?

     

    A mon avis, la baisse observée actuellement devrait se poursuivre. D'une part, parce que la hausse anormale liée à la spéculation est loin d'avoir été rattrapée. Elle est encore récente et beaucoup de vendeurs, c'est logique, restent sur des tarifs élevés qui ne sont plus en phase avec le marché. D'autre part, la Ferrari F355 est trop récente pour être une auto de collection, et voir naturellement sa cote remontée après avoir atteint son plus bas.

     

    Ferrari-F355-Prix-Tarif.jpeg

     

    Evidemment prédire l'avenir est impossible. Il y a cette tendance naturelle à la baisse, liée à l'histoire récente de la cote, mais, vous l'avez compris en rentrant dans le détail de cette histoire, le marché n'est pas rationnel. Ce sont des événements que vous ne pouvez pas prévoir qui modifient les tendances du marché : un état ajoute une taxe énorme sur ces autos, une crise économique, des spéculateurs qui envahissent le marché, etc.

     

    Il vaut mieux connaître la tendance du marché, grâce aux chiffres de cet article entre autres, avant d'acheter pour savoir à quoi vous attendre. Il faut toujours bien acheter (i.e. un bel exemplaire au juste prix du marché), puis, si vous ne la gardez pas longtemps, vous ne risquez pas de perdre beaucoup, et si vous la conservez, la cote risque de montre, sur le long terme, surtout pour les beaux exemplaires.

     

    Je ne l'ai pas inclus dans les statistiques car elle fausserait complètement le diagramme (échelle) et les statistiques, pour une annonce peu réaliste, mais un collectionneur propose en ce moment à la vente une Ferrari F355 Berlinetta de 211 kilomètres, donc "neuve", dans la très désirable configuration de son lancement (gestion Motronic 2.7 et petit volant sans airbag) pour 350 000 euros ! Irréaliste mais vous trouvez aussi une bonne quinzaine d'exemplaires peu kilométrés, jusque 30-40 000 kilomètres, pour 110 000 euros ou bien plus. C'est plus de deux fois le tarif demandé dans le bas du marché.

     

    Vous pouvez d'ailleurs observer que le montant maximal demandé pour une Ferrari F355 n'a cessé d'augmenter depuis 2014, alors que les tarifs médian et minimal ont baissés. Il ne s'agit pas là d'un exemplaire unique, mais plusieurs Ferrari F355 sont aujourd'hui proposées à un tarif plus élevé qu'au plus haut de la spéculation.

     

    Ferrari-F355-Maranello.jpg

     

    Que pensez-vous de l'évolution du marché de la Ferrari F355 à la vue de ces chiffres ? Pensez-vous que ce soit le bon moment d'acheter ? Quels sont les paramètres à prendre en compte de votre point de vue ? Et vous, avez-vous franchi le pas ?

     

    Nota : Les données sont issues des annonces de La Centrale pour la France et de Autoscout24 pour l'Europe. Il ne s'agit pas de prix de vente mais de prix d'annonces, les tendances restant les mêmes. Les Ferrari F355 des photos illustrant cet article appartiennent à des membres de Ferrarista.

     

    Si cet article vous a plu, vous aimerez aussi lire :

    Tout savoir sur l'évolution des prix des Ferrari Challenge Stradale sur 9 ans (diagramme)

    Analyse de la cote des Ferrari 348 et F355 sur 6 ans

    Essai longue durée : la Ferrari F355 de Stefab

    Test longue durée : deux ans et demi en Ferrari F355


    5


    User Feedback




    Franck

    Posted

    Super ton long commentaire @Mika 348 par rapport à la Ferrari F355 et son marché. Détaillé et complet.

    Quand je parle dans l'article d'acheter un bel exemplaire, c'est exactement cela : un historique solide et vérifiable, qui limite le risque d'avoir de grosses factures d'entretien par la suite.

    C'est pourquoi souvent il vaut mieux mettre un peu plus à l'achat que de payer plus cher au final, ensuite, en ajoutant des frais (que l'on ne retrouvera pas à la revente).

    Je l'ai constaté sur ma Ferrari F355 : je n'ai pas pris la moins chère, elle avait un très bel historique, elle était en superbe état, et je n'ai eu que de l'entretien courant à réaliser dessus.

    C'est une auto qui commence à vieillir, donc il y aura forcément des pièces à changer en préventif dessus.

    Le coût de la grosse révision avec changement de courroies est important (dépose du moteur pour accéder aux courroies) mais cela permet de faire du préventif car tout est visible et accessible (donc moins coûteux par la suite et tranquille pour plusieurs années) et cela signifie aussi que d'autres éléments sont plus accessibles (ex : embrayage qui coûte bien moins cher que sur une 360 Modena par exemple).

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    fairline

    Posted

    Pour en avoir cherché une pendant 2 ans, ce que je puis dire, c’est que l’article dans son ensemble est cohérent, sauf qu’il est très difficile de trouver un bel exemplaire. 

    J’en ai vu des F355 ! Des belles, en 2 ans, elles ne se comptent pas dans les doigts d’une seule main. 

    Et même lorsqu’elles paraissent belles, une fois demandée une prise des compressions, on a des surprises, certains ici en ont fait d’ailleurs les frais. 

    Ce qui n’est pas souligné également ici, ce sont les écarts de prix entre GTS et coupé/spider ainsi qu’entre boîte F1 et BM. Ainsi entre une GTS et un coupé, à qualité égale on a environ 10 K€ d’ecart et il en est de même entre boîte F1 et BM. À cela s’ajoute la couleur qui a une influence sur le prix. 

    J’ai enfin trouvé la mienne alors que je désespérais et prêt à faire des concessions et que j’allais me tourner vers une Aston Vantage V12.

    La mienne, acheté dans le haut de la fourchette sans atteindre les montants indiqués : une GTS 2.7, BM, rouge, cuir noir, moquette rouge, 1ère main de .. 10.350 km, neuve de chez neuve.. à qui j’ai offert un Tuby R en provenance de notre ami Francesco pour qu’elle puisse pousser ses vocalises. 

    comme quoi la patience porte parfois ses fruits. 

     

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Guga33

    Posted

    oui la 355 est une super auto ! un pur plaisir à chaque sortie, de la conduite au son qu'elle émet... après personne n'est parfait comme on dit donc elle non plus ! effectivement le cout d'un vrai bon entretien sur une 355 peut être prohibitif ... c'est peut-être aussi ce qui fera sa cote à l'avenir ?! un superbe modèle mais cher en entretien (du moins en main d'oeuvre..) aujourd'hui généralement ce qui est beau est cher non ? et demain ?

     

    sa ligne est intemporelle, on ne lui donne pas d'âge, sauf pour les initiés qui verront bien dans les phares escamotables (la dernière Ferrari à en avoir d'ailleurs) une auto des années 90'

    2024 collection c'est dans pas si longtemps...

    dernière auto de l'ère Enzo, et ce chant mon Dieu ce chant c'est tellement beau à l'oreille (il n'y a guère que la 360CS qui rivalise, voire mieux?!),  surtout quand on compare avec la nouvelle génération... OUI de ce côté Ferrari "c'était mieux avant" !

    et la grille, quel plaisir en montant les rapports ! oui la 355 est certainement plus désirable en boite manuelle, le choix du puriste !

     

    Pour moi c'est un modèle dont la cote montera, après il restera à chacun d'apprécier la valeur de telle ou telle auto, personnellement celle a 211kms ne m'intéresse pas, à moins de la mettre dans un musée... l'historique est important comme pour toute Ferrari mais encore plus l'entretien sur la 355, cet élément doit être décisif dans son achat sous peine d'avoir de mauvaises surprises, c'est clair.

    De ce que j'ai pu voir lors de différents meetings, et lors de la recherche de ma 355 : il ne reste pas beaucoup de belles autos bien entretenues.

    Et le temps qui va passer conjugué au fait que certaines pièces vont se raréfier elles aussi va très certainement accentuer ce constat...

     

    après je suis OK avec @Mika 348 sur le fait que la cote ne va pas remonter tout de suite.. il faudra du temps à certains avant de pouvoir apprécier la 355 à sa juste valeur... d'autres Ferrari turbo ou full électriques :ph34r: seront passées par là d'ici là..

     

     

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Franck

    Posted

    il y a 22 minutes, fairline a dit :

    Pour en avoir cherché une pendant 2 ans, ce que je puis dire, c’est que l’article dans son ensemble est cohérent, sauf qu’il est très difficile de trouver un bel exemplaire. 

    J’en ai vu des F355 ! Des belles, en 2 ans, elles ne se comptent pas dans les doigts d’une seule main. 

    Et même lorsqu’elles paraissent belles, une fois demandée une prise des compressions, on a des surprises, certains ici en ont fait d’ailleurs les frais. 

    Ce qui n’est pas souligné également ici, ce sont les écarts de prix entre GTS et coupé/spider ainsi qu’entre boîte F1 et BM. Ainsi entre une GTS et un coupé, à qualité égale on a environ 10 K€ d’ecart et il en est de même entre boîte F1 et BM. À cela s’ajoute la couleur qui a une influence sur le prix. 

    J’ai enfin trouvé la mienne alors que je désespérais et prêt à faire des concessions et que j’allais me tourner vers une Aston Vantage V12.

    La mienne, acheté dans le haut de la fourchette sans atteindre les montants indiqués : une GTS 2.7, BM, rouge, cuir noir, moquette rouge, 1ère main de .. 10.350 km, neuve de chez neuve.. à qui j’ai offert un Tuby R en provenance de notre ami Francesco pour qu’elle puisse pousser ses vocalises. 

    comme quoi la patience porte parfois ses fruits. 

     

    Merci @fairline pour ton commentaire très intéressant, en particulier concernant les différences de tarifs entre les modèles de Ferrari F355 (Spider/Berlinetta/GTS, F1/Manuelle).

    Dans l'idéal j'aimerais avoir le temps d'arriver à ce niveau de détails, plus intéressant, mais en première étape j'essaie déjà de le faire pour un maximum de modèle de Ferrari, au moins les plus recherchés par les membres de Ferrarista.

    Dans quel sens faut-il comprendre ton analyse ? J'imagine la GTS plus chère que la Berlinetta de 10 K€ et manuelle plus chère que F1 de 10 K€ ?

     

    Effectivement pour beaucoup de Ferrari aujourd'hui, le plus difficile est de trouver un bel exemplaire, surtout pour des autos qui commencent à vieillir et qui n'ont pas été produites à tant que cela d'exemplaires. Il faut être patient et ne pas hésiter à se déplacer loin parfois. On lit souvent des membres qui ont mis 6 mois, 1 an, 2 ans pour trouver la bonne Ferrari. Le réseau, avoir l'information avant que l'auto soit en annonce, peut aussi bien marcher. Nous le constatons régulièrement sur Ferrarista.

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Franck

    Posted

    il y a 23 minutes, Guga33 a dit :

    oui la 355 est une super auto ! un pur plaisir à chaque sortie, de la conduite au son qu'elle émet... après personne n'est parfait comme on dit donc elle non plus ! effectivement le cout d'un vrai bon entretien sur une 355 peut être prohibitif ... c'est peut-être aussi ce qui fera sa cote à l'avenir ?! un superbe modèle mais cher en entretien (du moins en main d'oeuvre..) aujourd'hui généralement ce qui est beau est cher non ? et demain ?

     

    sa ligne est intemporelle, on ne lui donne pas d'âge, sauf pour les initiés qui verront bien dans les phares escamotables (la dernière Ferrari à en avoir d'ailleurs) une auto des années 90'

    2024 collection c'est dans pas si longtemps...

    dernière auto de l'ère Enzo, et ce chant mon Dieu ce chant c'est tellement beau à l'oreille (il n'y a guère que la 360CS qui rivalise, voire mieux?!),  surtout quand on compare avec la nouvelle génération... OUI de ce côté Ferrari "c'était mieux avant" !

    et la grille, quel plaisir en montant les rapports ! oui la 355 est certainement plus désirable en boite manuelle, le choix du puriste !

     

    Pour moi c'est un modèle dont la cote montera, après il restera à chacun d'apprécier la valeur de telle ou telle auto, personnellement celle a 211kms ne m'intéresse pas, à moins de la mettre dans un musée... l'historique est important comme pour toute Ferrari mais encore plus l'entretien sur la 355, cet élément doit être décisif dans son achat sous peine d'avoir de mauvaises surprises, c'est clair.

    De ce que j'ai pu voir lors de différents meetings, et lors de la recherche de ma 355 : il ne reste pas beaucoup de belles autos bien entretenues.

    Et le temps qui va passer conjugué au fait que certaines pièces vont se raréfier elles aussi va très certainement accentuer ce constat...

     

    après je suis OK avec @Mika 348 sur le fait que la cote ne va pas remonter tout de suite.. il faudra du temps à certains avant de pouvoir apprécier la 355 à sa juste valeur... d'autres Ferrari turbo ou full électriques :ph34r: seront passées par là d'ici là..

     

     

    Effectivement je me rappelle @Guga33 que les personnes qui ne s'y connaissent pas en Ferrari pensaient que ma Ferrari F355 était une Ferrari neuve ! A l'époque elle avait pourtant déjà 15 ans, mais elle était dans un très bel état.

     

    Pour le son, c'est une affaire de goût. De mon côté, je trouve que le son de la Challenge Stradale est effectivement un ton au dessus encore. Bon, les deux ont le fameux V8 à 5 soupapes par cylindre ! Mais la Challenge Stradale, elle, n'a pas la grille ...

    0

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites



    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!


    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.


    Sign In Now