• Essai longue durée : la Ferrari 488 GTB de SPDK 90


    spdk 90

    La Ferrari 488 GTB a fait grand bruit avec l'arrivée du turbo en série sur les moteurs V8 de Ferrari, avec la crainte que du bruit, justement, il n'y en ait plus, ou du moins pas assez. Or le V8 turbo n'était pas une nouveauté chez Ferrari puisque les mythiques Ferrari 288 GTO et Ferrari F40, rien de moins, sont équipées elles aussi d'un V8 turbo. Alors comment se compare-t-elle à la Ferrari 458 Italia qu'elle remplaçait ? Les normes anti-pollution tuent-elles le plaisir et à terme des marques comme Ferrari ? Nous avons sur Ferrarista beaucoup d'articles de retour d'expérience sur des Ferrari qui ne sont plus produites, mais c'est plus rare sur les Ferrari qui sont en production au moment de l'écriture de l'article. Aussi un grand MERCI à @spdk 90 qui nous livre ici son retour d'expérience avec sa Ferrari 488 GTB, qu'il peut nous comparer avec la Ferrari 468 Italia qu'il possédait auparavant.

     

    Franck : Quel est, rapidement, ton parcours automobile et pourquoi avoir choisi la Ferrari 488 GTB ?

     

    SPDK 90 : Mon parcours automobile : Renault Clio 16s , Renault Clio Williams, VW Golf cabriolet GTI, BMW Z3 2 litres et BMW Z3M, Porsche Boxster 2,5, et 3,2, Porsche Cayman S PDK 320ch , Audi R8 V8 et Audi R8 V10 spider, Ferrari 458 Italia et maintenant Ferrari 488 GTB.

     

    Pourquoi avoir choisi la Ferrari 488 GTB ? La Ferrari 458 Italia  a été pour moi la meilleure de toutes mes voitures. Concernant la Ferrari 488 GTB, à la base je détestais les turbos à cause du son de soufflerie et du temps de réponse à l’accélération. Mais Ferrari Strasbourg/Mulhouse me l’a laissée un week-end et … j’ai eu du mal à la rendre. Ferrari a réinventé le turbo ! La Ferrari 488 GTB possède tous les meilleures éléments de la Ferrari 458 Spéciale : elle ne pouvait pas être ratée.

     

     Ferrari-488-GTB-Livraison.jpg

     

    Franck : Quels étaient tes critères d’achat d’une Ferrari 488 GTB et comment as-tu trouvé cet exemplaire ?

     

    SPDK 90 : Mes critères d’achats étaient impérativement une configuration Race, donc siège racing cuir et alcantara, un volant en carbone, des bandes, les jantes anthracite, etc. Le problème était que beaucoup d’occasions étaient sous-équipées. Du coup l’achat en neuf, avec une attente de 11 mois à la clef, fut impératif.

     

    Monsieur Olivier Beaune de Ferrari Sausheim m’a repris la Ferrari 458 Italia deux ans après son achat et avec 16 000 kilomètres parcourus sans problème au même prix, sous condition de dépôt-vente. Ma belle est partie en Corse depuis. Je recommande M. Olivier Beaune  pour l'écoute, le conseil, les valeurs de reprise et le très bon suivi clientèle.

     

    La configuration de ma Ferrari 458 Italia était plus GT : Rosso Scuderia avec full cuir beige, les jantes Diamant, etc. Alors que ma Ferrari 488 GTB est au final plus racing avec du carbone, les sièges Goldrake, de l’alcantara, le volant à Led, de couleur Rosso Corsa, avec la caméra, etc.

     

    Ferrari-488-GTB-Rosso-Corsa.jpeg

     

    Franck : De suite après l’achat, qu’est-ce-qui t’a le plus marqué au volant de ta Ferrari 488 GTB ?

     

    SPDK 90 : La Ferrari 488 GTB est une vraie glue, elle est scotchée au bitume. A son volant, on est collé aux sièges et l’accélération est stratosphérique. Par contre, elle est vraiment très large. Mais voir les grosses ouïes d’entrée d’air dans les rétros est un pur bonheur.

     

    En comparaison, la Ferrari 458 Italia est une merveille, avec en plus le son, et en moins, le fait d’être un peu sauteuse, le freinage et quelque défauts d’assemblage.

     Sur la Ferrari 488 GTB, la qualité d’assemblage est digne d’une voiture allemande. Elle est une vraie glue collée au sol, sans temps de réponse des turbos. Le son pour un turbo est top, elle fait énorme comparé à la Ferrari 458 et le freinage est génial.

     

    Ferrari-488-GTB-Giallo.png

     

    Franck : Peux-tu nous parler des coûts induits pour une utilisation normale d’une Ferrari 488 GTB (assurance, entretien annuel, grosse révision, imprévus, etc.) ?

     

    SPDK 90 : Pour le moment, j'ai parcouru 7 000 kilomètres au volant de la Ferrari 488 GTB, pas un soucis à signaler, véhicule super fiable toujours aussi merveilleuse, toujours aussi bestiale.

     

    Pour l’assurance, je suis sur un budget de 1 900 euros par an, qui comprend une option valeur à neuf pour 600 euros par an. Pour le reste, je bénéficie de l’entretien 7 ans, mais je pense qu’il faut prévoir un bon budget pneumatique comparé à la Ferrari 458 Italia.

     

    Ferrari-488-GTB-Interieur.jpg

     

    Franck : Et si c'était à refaire ?

     

    SPDK 90 : Je referais la même chose : le même modèle dans le même garage. Olivier Beaune de la concession Ferrari Sausheim fait très bien son travail.

     

    Et vous, avez-vous d'autres questions à poser à @spdk 90 ? Et si vous possédez vous aussi une Ferrari 488 GTB, que pourriez-vous ajouter afin d'aider les autres membres à mieux connaître ce modèle ? Quels sont les gros plus du modèle de votre point de vue ? Pourquoi avez-vous choisi la Ferrari 488 GTB ?

     

    Image-5.jpeg

     

    Si cet article vous a plus, vous aimerez aussi :

    La Ferrari 488 GTB présentée à Genève marquera-t-elle l'histoire ?

    Essai longue durée : la Ferrari 458 Speciale de 458

    Tout savoir sur la Ferrari 488 Pista présentée à Genève

     

     

    Modifié par Franck

    3


    Retour utilisateur




    Beau reportage hélas plus du tout d’actualité Puisque Franck va être livré de sa Pista et a vendu sa 488 GTB

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci @458 pour ce retour. :)

    Pourquoi "hélas" ? Au contraire, félicitations pour passer de la 488 GTB à la Ferrari 488 Pista !

    Il n'y a que le kilométrage qui est à mettre à jour. J'en ai déjà fait la demande.

    Et cela nous fera l'occasion de publier bientôt un premier retour d'expérience des propriétaires de 488 Pista. ;)

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    458

    Posté(e) (modifié)

    La 488 GTB produite depuis 2015 est en toute fin de production 

    Elle va être remplacée par une 488 Modificata qui sera présentée à Genève en mars 2019

     

    Une évolution était devenue indispensable 

    La concurrence que se livrent Porsche, McLaren et Lamborghini ont rendu les performances de la 488 GTB obsolètes ( en particulier comparées à celles d’une 720S ou d’une Huracan Performante)

    Modifié par 458
    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    La partie sur le kilométrage (et les éventuels problèmes rencontrés) a été mise à jour pour refléter la réalité à aujourd'hui.

     

    @458 : J'espère pouvoir passer au prochain salon de Genève en 2019 pour voir (et rediger un article sur) la future remplaçante de la Ferrari 488 GTB.

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci à toi Franck , pour info cette merveille est à vendre chez Ferrari à Mulhouse

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Le 20/12/2018 à 11:00, Franck a dit :

    La partie sur le kilométrage (et les éventuels problèmes rencontrés) a été mise à jour pour refléter la réalité à aujourd'hui.

     

    @458 : J'espère pouvoir passer au prochain salon de Genève en 2019 pour voir (et rediger un article sur) la future remplaçante de la Ferrari 488 GTB.

     

    Ce sera l’occasion de nous voir

    j’y serais le 8 mars

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Le 22/12/2018 à 00:16, 458 a dit :

     

    Ce sera l’occasion de nous voir

    j’y serais le 8 mars

    Ce serait avec grand plaisir mais de mon côté ce sera plutôt le samedi 9 mars.

    Le 8 est mieux pour éviter la foule, mais le samedi matin, il n'y a pas encore trop de monde.

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Quand je me suis assis pour la première fois dans la 488, j'ai pensé, c'est la même chose qu'une 458 :( quel con de l'avoir vendu :o

    Comme dit Franck, une petit coup d’œil dans les rétros et apparaît les énormes entrées d'air latérales, les puristes te diront, mal réglé tes rétros, comme me l'a une fois dis un pilote, pas besoin de voir les ailes arrière de ta voiture dans tes rétros, elles suivent aussi l'avant :D   

    Revenons a nos moutons, premier tour de roue, en version calme et discipliné, ça ce roule comme une Porsche, comme une Golf DSG :blink:, une fluidité incroyablement parfaite dans la transmission, boite, moteur, manque plus que le régulateur de vitesse adaptatif :P

    Et quand tu pousses, alors la waouh, c'est plus une 458, ça pousse incroyablement fort (j'ai jamais dit qu'une 458 ne poussait pas) mais la c'est autre chose,  les rapports de vitesse s'envolent l'un après l'autre, et la tenue de route est exceptionnelle.

    Donc si a première vue la 488 semble un "facelift" de la 458, au volant il en est tout autre

    Bonnes fêtes à tous

     

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Un grand MERCI @Marki pour ton retour d'expérience détaillé sur la Ferrari 488 GTB et la comparaison avec la Ferrari 458 Italia, qui confirme, si j'ai bien compris, l'analyse de @spdk 90 (tenue de route, poussée du moteur et boite exceptionnelles) !

    En te souhaitant bonnes fêtes aussi ! :D

    0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


    Connectez-vous maintenant