• Franck
    Teaser Paragraph:
    Aimeriez-vous obtenir gratuitement chaque mois une belle revue automobile ? Qui de plus se focalise principalement sur les automobiles sportives ? Et qui vous permette d'améliorer votre anglais ? Avec le sourire de la crémière ? Je peux vous trouver cela, mais pour la crémière, je ne garantis rien.
    La revue s'appelle Winding Road. Le numéro 13 vient tout juste de sortir, avec en couverture l'essai de la Honda Civic Type R, de la nouvelle Pontiac Trans Am et de la Maserati QuattroPorte. Entre autres. Pour la recevoir gratuitement dans votre boite mail, il suffit de vous inscrire en laissant votre adresse mail. Vous recevrez alors les 36 prochains numéros gratuitement, ainsi qu'un accès aux nouvelles du jour, ainsi que l'accès aux numéros précédents. Les numéros sont téléchargeables au format PDF ou directement lisibles via internet.

    C'est bien, mais ce n'est pas tout. Vous trouverez aussi de jolies vidéos sur leur site web. La nouvelle Type R sur le circuit de Barcelone, un tour du circuit du Mans à l'occasion du Le Mans Classic 2006, ou la vidéo de l'essai de l'Audi R8, par exemple. Vous trouverez aussi un accès facile à tous leurs essais si vous voulez voir un modèle précis.
    Que demander de plus ? Que nous disposions de la même chose en français. Le modèle économique semble être viable : peu de frais de diffusion, pas de frais d'impression, tout est payé par la publicité, incluse comme dans n'importe quelle revue. Qui se lance ?
    Franck
    Teaser Paragraph:
    Quels sont les chiffres de vente de sportives en France ? Je trouve toujours cela intéressant de savoir combien chaque marque vend de véhicules en France. Quelle sont les tendances du marché ? Il y a souvent des surprises qui peuvent changer l'image que nous avons d'une marque. Voici les chiffres de vente pour l'année 2006, publiés dans la revue Auto-Moto.
    - 2284 Porsche vendues, soit le 34ième rang des constructeurs, en baisse de 3,8%
    - 197 Ferrari vendues, soit le 41ième rang des constructeurs, en baisse de 10,9%
    - 177 Maserati vendues, soit le 42ième rang des constructeurs, en hausse de 2,3%
    - 148 Aston Martin vendues, soit le 44ième rang des constructeurs, en hausse de 64,4%
    - 135 Lotus vendues, soit le 45ième rang des constructeurs, en hausse de 25%
    - 100 Corvette vendues, soit le 47ième rang des constructeurs, en baisse de 7,4%
    - 32 Lamborghini vendues, soit le 52ième rang des constructeurs, en hausse de 77,8%
    - 6 Caterham vendues, soit le 54ième rang des constructeurs, en baisse de 95,5%
    - 1 TVR vendue, soit le 61ième rang des constructeurs.
    Si vous voulez une sportive exclusive, ce n'est peut-être pas une Porsche qu'il faut acheter. Cela dépend aussi de l'endroit où vous habitez. Plus étonnant me parait le nombre de Ferrari vendues. Plus que de Maserati et d'Aston Martin, alors que les tarifs de la gamme Ferrari sont plus élevés. Beaucoup plus de ventes que Lamborghini, son concurrent direct. La légende Ferrari est toujours bien vivace. Lotus vend moins de voitures que des marques beaucoup plus chères, comme Aston Martin ou Maserati. La nouvelle petite Aston semble doper les ventes de la marque. Mais peut-être que ces chiffres vous aussi suggèrent d'autres commentaires ?
    Franck
    Teaser Paragraph:
    Vous ne connaissez pas Top Gear ? Alors ne venez pas me dire que vous êtes un fondu de sport automobile. Si vous en êtes restés à Auto-Moto sur TF1 et Turbo sur M6, vous ne savez pas ce qu'est une bonne émission consacrée à l'automobile. Jetez plutôt un oeil sur l'essai, cette semaine, de la Lamborghini Murcielago LP 640 dans Top Gear, sur la BBC.

    Avec de tels reportages, du jamais vu en France, on comprend mieux que les anglais achètent beaucoup plus de sportives que les français. Pourtant la répression sur les routes anglaises est plus forte qu'en France. Les clubs automobiles comptent là-bas beaucoup plus de membres.
    Pour autant Top Gear n'est pas une émission parfaite. Par exemple, Jeremy Clarkson se plaint de la tenue de route de la nouvelle Murcielago. Au moins il ose dire ce qu'il pense. Pourtant leur pilote maison réalise ensuite sur circuit le sixième meilleur temps jamais réalisé, devant la Porsche Carrera GT et la Mercedes SLR, qui valent deux fois son prix. C'est une voiture qui se pilote, et ne pardonne pas si on dépasse ses limites.
    A quand une bonne émission automobile en France ? Une émission qui ne se limite pas à n'être qu'un ensemble de pages de publicités, remplies de clichés de cartes postales et de caractéristiques techniques ? Une émission où j'aurais l'impression d'être dans la voiture, d'en avoir fait le tour, d'avoir ressenti les impressions à son volant, d'en connaître les qualités et les défauts. Suis-je donc le seul à penser ainsi ?
    Franck
    Teaser Paragraph:
    Pourquoi iriez-vous assister au Grand-Prix de France de Formule 1 à Magny-Cours cette année ? Figurez-vous que je me pose la même question. Certains trouvent que c'est trop cher. D'autres pensent qu'on ne voit rien une fois sur place. Qu'il est impossible d'y suivre le déroulement de la course. En y réfléchissant, j'ai trouvé 10 bonnes raisons d'assister au Grand-Prix de France depuis le bord de la piste, au lieu de rester assis derrière ma télé :

    1. Le faire au moins une fois dans votre vie. Quand on est fan de sport automobile, il faut avoir assisté au moins une fois à un Grand-Prix de Formule 1 depuis le bord du circuit. La vue, le bruit, les odeurs, les sensations, l'ambiance sur place n'ont rien à voir avec ce que vous montre la télévision.
    2. Un championnat 2007 très ouvert. Toutes les cartes sont redistribuées en 2007, les meilleurs pilotes ont changé d'équipes, la réglementation a bien évolué, le championnat risque d'être disputé et le Grand-Prix de France peut être un moment décisif.
    3. Un très beau Grand-Prix de France 2006. L'année dernière le spectacle avait été assuré avec de nombreux dépassements. Le tracé de Magny-Cours a été modifié cette année à la chicane Nürburgring, pour permettre une plus grande attaque. Donc plus de spectacle.
    4. 10% de réduction. Vous bénéficiez de 10% de réduction en commandant vos billets avant le 08/03/2007. Il reste une huitaine de jours pour en profiter.
    5. Une place pour 63 euros. Une place dans l'enceinte générale revient à 63 euros "seulement" avec la réduction de 10%. Ensuite ce sera 70 euros pour le billet le moins cher pour le seul jour du Grand-Prix.
    6. Accès à la piste. C'est une nouveauté en 2007, la piste sera ouverte à l'issue de la course de Formule 1. L'occasion de fouler la ligne droite des stands et d'accéder au pied du podium pour voir les vainqueurs de plus près.
    7. GP2 et Porsche SuperCup. Le dimanche matin, vous assistez également aux courses de GP2 et de la Porsche Mobil 1 SuperCup. De quoi varier les plaisirs et faire monter la pression avant la Formule 1.
    8. 60% du circuit visible. Depuis l'enceinte Golf, où la place est la moins chère, vous visualisez déjà 60% du circuit, dont le virage d'Estoril, le Nürburgring et le 180°.
    9. Un écran géant pour ne rien rater. Toujours depuis l'enceinte Golf, vous disposez d'un écran géant pour suivre la course, et voir ce qui se passe sur les 40% restants du circuit.
    10. Trop de publicités sur TF1. Et puis vous n'appréciez peut-être pas les commentateurs ni la publicité envahissante sur TF1. Vous préférez probablement être dehors le 1er juillet que de rester enfermés un bel après-midi d'été.
    J'ai trouvé 10 bonnes raisons d'assister au Grand-Prix de France de Formule 1 cette année. A vous de trouver la onzième et d'en faire profiter tout le monde au travers d'un commentaire.
    Franck
    Teaser Paragraph:
    Jim Clark fait partie des légendes du sport automobile, au même titre que Fangio, Jacky Stewart ou Ayrton Senna. Né en Ecosse à Duns en 1936, il fut champion du monde de Formule 1 en 1963 et 1965. Il décéda tragiquement à 32 ans sur le circuit de Hockenheim, le 7 avril 1968, suite à l'éclatement d'un pneu de sa Formule 2.
    Ses statistiques de course sont uniques : 33 pole-positions et 25 victoires sur 72 départs du championnat du monde de Formule 1. Pour la seule année 1965, il fut champion du monde de Formule 1, Tasman Champion en Australie et Nouvelle Zélande, Champion de Formule 2 en Angleterre, vainqueur du Grand-Prix de France de Formule 2 et des 500 milles d'Indianapolis. Voici un bel hommage vidéo à ce champion hors-normes :

    Le 10 septembre 1967, lors du Grand-Prix de Formule 1 de Monza, après avoir pris un tour de retard pour changer de roue, il réussit à reprendre la tête de la course. Un exploit unique dans l'histoire de la Formule 1. Il dut abandonner sur panne d'essence à 3 tours de l'arrivée.
    Sa légende raconte qu'il ne perdait que sur casse mécanique, qu'il savait gagner avec tout type d'automobile, qu'il était aimé de ses fans et de ses adversaires, grâce à ses qualités humaines et à son intégrité. Son sourire est resté célèbre, et à mon humble avis, Jim Clark est un bel exemple à suivre de Gentleman Driver.
    Si vous faîtes partie de ses admirateurs, le célèbre Jim Clark Revival annuel aura lieu cette année du 26 au 30 avril 2007 sur le circuit de Hockenheim.
    Franck

    Rétromobile 2007

    Par Franck, dans Sorties et événements

    L'édition 2007 du salon Rétromobile prend fin aujourd'hui même à la Porte de Versailles à Paris. Si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas à passer y faire un tour. L'entrée vous coûtera 12 euros et vous aurez des centaines de sportives anciennes à admirer, dont une partie de la collection de Nick Mason, le batteur de Pink Floyd.
     

     
    Mon coup de coeur personnel a été pour cette Ferrari 250 GT SWB. SWB pour Short Wheel Base, c'est-à-dire une Ferrari 250 GT à chassis court, raccourcie de 200 mm. La SWB fut produite entre fin 1959 et début 1963 sous deux formes : la Competizione produisant 275 ch et la Lusso produisant 240 ch. Malheureusement, ce très bel exemplaire n'était pas à vendre.